Archives du blog

jeudi 26 novembre 2015

Comment célébrer le Shabbat ?

COMMENT CELEBRER LE SHABBAT ?


Tout d'abord rappelons ces points importants

Les interdits mentionnés dans la Torah pour ne pas profaner le Jour du Shabbat

1/ Ne pas travailler (pas de vaisselle, pas de ménage, pas de bricolage, pas de jardinage, pas d'ouvrages artistiques, pas de créations, ect...) {Torah-Exode 20:10} La seule exception concerne le travail des sacrificateurs dans le Temple au service de YHWH.

2/ Ne pas cuisiner donc préparer le repas la veille le vendredi, sachant que le Shabbat commence le vendredi soir au coucher du soleil. {Torah-Jubilés 2:29}

3/ Ne pas faire un feu. {Torah-Exode 35:3}

4/ Ne pas porter des fardeaux (charges lourdes). {Torah-Jubilés 2:29-30 et 50:9}

5/ Pas de rapports sexuels. {Torah-Jubilés 50:9} 

6/ Ne pas partir en voyage au loin le jour du Shabbat, ne pas embarquer sur un bateau le jour du Shabbat, ni monter sur une bête ni faire une course le jour du Shabbat. {Torah-Jubilés 50:13}

7/ Ne pas faire la guerre (sous-entendu des guerres offensives), ne pas tuer, même pas d'animaux pour sa consommation personnelle. {Torah-Jubilés 50:13}, la seule exception concerne les animaux tués pour être offert à YHWH dans Son Temple.

8/ Ne pas acheter ni vendre. {Torah-Jubilés 50:9}

9/ Ne pas jeûner dans le but de s'humilier. {Torah-Jubilés 50:13}


Comment consacrer ce Jour pour YHWH

Je précise ici qu'il s'agit de ma part d'un guide qui peut s'adapter selon vos besoins et qui a juste vocation à aider ceux qui ont besoin de repères pour savoir quoi faire pour honorer Elohim ce Jour de Saint Shabbat sans pour autant suivre la litturgie du Judaïsme orthodoxe bien que certaines choses issues de leur litturgie peuvent nous servir. 

Donc ce guide n'est pas forcément à suivre à la lettre et vous pouvez l'adapter ou bien même faire selon ce que vous ressentez devoir faire pour honorer le Saint Shabbat. 

Mais il nous faut aussi fixer une certaine litturgie même si elle nous est propre afin d'honorer le Saint Shabbat. Voici donc quelques idées basées sur mon expérience personnelle qui pourront vous aider. 


COMMENCEMENT DU SHABBAT


- Le Judaïsme orthodoxe instaure en commandement juste avant le Shabbat l'allumage de la menorah chandelier à 7 branches dans les foyers ou bien simplement de deux bougies, je dois dire que je n'ai rien contre cette tradition de l'allumage en tant que telle, par contre une partie de la prière de bénédiction donnée à cet effet n'est pas acceptable car elle dit que c'est Elohim qui a ordonné l'allumage des bougies dans les foyers de cette manière ce qui est là un rajout flagrant à la Torah comme les pharisiens savent le faire.

Notons que la menorah est à la base faite pour être dans le Temple d'Elohim à Jérusalem et que les Israélites n'avaient pas de menoroth chez eux pour les éclairer mais des lampes à huile.

Ceci dit, rien ne vous empêche d'allumer votre menorah ou deux bougies si cela vous tient à  coeur en remerciant YHWH pour Son Saint Shabbat mais si vous récitez la prière qui va avec, il faut alors  omettre la phrase rayée rajoutée par les pharisiens lors de la bénédiction :
"Béni Sois-Tu YHWH notre Elohim, Roi de l'univers, Qui nous a sanctifié par Tes Commandements et nous a commandé d'allumer les bougies du Shabbat"

Pour ma part, nous ne suivons pas ce rite, par contre, nous avons un chandelier électrique fait maison que je met à notre fenêtre tous les Shabbats avec des lettres en couleur mis sur les vitres de la fenêtre avec l'inscription "SHABBAT", ainsi tout le voisinage en est informé.

- Une fois que tout est prêt pour Shabbat, le repas, la table mise, ect... et que le soleil est sur l'horizon (vous pouvez regarder l'heure du coucher du soleil sur internet), vous pouvez sonner du Shofar si vous en avez un, comme Elohim le dit dans la Torah.

Torah-Nombres 10:10 (Septante)
Dans vos fêtes (rendez-vous) et jours de réjouissance, ainsi qu'aux têtes des mois, on sonnera de la trompette pour vos holocaustes et pour vos offrandes de paix, et Elohim se souviendra de vous : Je suis YHWH votre Elohim.


Pour ma part, n'ayant pas de vrai shofar ou de trompette, nous avons fabriqué un Shofar et croyez-moi le son est très bon pour avoir comparé avec de vrais sons de shofars. 





Pour sonner, c'est une question d'entraînement. 

Me concernant, j'ouvre la porte de notre maison et sonne de notre Shofar afin que cela s'entende à l'extèrieur et que le voisinage entende puis je crie à haute voix bien fort que c'est Shabbat le Jour de Repos de YHWH notre Dieu, le Dieu d'Israël, et je remercie notre Dieu en finissant au Nom de Yéhoshoua-Jésus afin qu'ils sachent aussi que nous croyons en Yéhoshoua.

Bien sûr, sentez-vous libre sur ce point, j'évoque juste ici ma façon de sonner du Shofar. Je considère cela comme un témoignage important car Elohim nous a demandé d'être des sentinelles et de témoigner au monde, si nous ne le faisons pas, qui le fera ? 

Si vous n'avez pas de shofar, vous pouvez toujours juste crier à haute voix, n'oublions pas que par exemple concernant Yom Terouah que l'on sait être le Jour des Trompettes, nous savons aussi que Terouah signifie "Clameur" ou "Cri", donc utiliser sa voix pour remplacer le Son du Shofar est possible, car le tout est d'annoncer le Jour de YHWH.



AUTOUR DU REPAS DU SHABBAT

- Une fois le signal du Shabbat entendu, le Shabbat commence. Une prière de remerciement est dites autour de la table du Shabbat. 

Alors ici, il y a plusieurs litturgies possibles.

Certains récitent le kiddoush qui est la litturgie orthodoxe concernation la bénédiction donnée à Elohim sur une coupe de vin qui déborde et aussi sur le jour du Shabbat.


Notons que tout le monde n'a pas toujours du vin à sa table,  me concernant,  nous en achetons juste pour le soir de Pessa'h car nos moyens financiers ne nous permettent pas d'en avoir tout au long de l'année.

Je n'ai rien contre la récitation litturgique du kiddush qui est une bonne litturgie mais pour ma part nous ne là recitons pas telle quelle ayant notre propre litturgie car notons que YHWH nous a donné une certaine liberté en matière litturgique, il y a par contre des prières orthodoxe que j'aime pour leurs simplicités et qui nous rappellent que Yéhoshoua donna lui aussi la bénédiction sur le pain et le vin.

Sur le Pain :

Béni sois-Tu YHWH notre Elohim Roi de l'univers pour le pain que tu fais sortir de la terre.

en Hébreu cela donne :

Barouch Ata YHWH Eloheynou Melech Ha'Olam hamotzi lehem min ha'aretz.

Puis pour le vin

Béni sois-Tu YHWH notre Elohim Roi de l'univers Qui Créait le fruit de la vigne.

En Hébreu cela donne

Barukh Ata YHWH Eloheynou, Melech Ha'Olam, bo're p'ri hagafen.

Puis pour toute la nourriture

Béni sois-Tu YHWH notre Elohim Roi de l'univers Qui Créait les variétés de la nourriture

En Hébreu cela donne

Baruch Ata YHWH Eloheynou, Melech Ha'Olam, bo're minei m'zonot.


Pour ma part, je pense que l'on peut regrouper ces 3 prières en une seule en disant :

Béni Sois-Tu (ou Merci) YHWH notre Elohim,  Roi de l'univers (ou notre Roi) pour le pain que Tu fais pousser de la terre et pour toute la nourriture que Tu nous donnes et pour le fruit de la vigne que Tu Créais. 

Vous comprendrez qu'il y a plusieurs façons de remercier YHWH avec des mots différents mais en disant la même chose.

Ces prières,  nous les retrouvons formulées de manière pratiquement identiques dans les milieux dit Chrétiens au moment de remercier Elohim pour le repas, ce qui compte ici, c'est de remercier et de bénir YHWH pour tout ce qu'Il met sur notre table.

Pour ma part, je remercie aussi YHWH pour l'eau, élément vital et aussi pour le sel qu'Il nous donne, pourquoi le sel ? Car le sel ne doit jamais être oublié concernant l'Alliance d'Elohim.

Ensuite, il est aussi bien dans la prière de remerciement du Repas de remercier Elohim pour son Saint Shabbat qu'Il nous a donné. La litturgie orthodoxe a aussi une prière pour bénir Elohim pour Son Saint Shabbat dans la litturgie du Kiddoush. 

Voilà donc juste un exemple de prière telle que je peux là formuler moi-même durant le Shabbat devant la table du Shabbat.

"Merci YHWH notre Elohim notre Roi (ou Roi de l'univers) pour le pain que tu fais pousser de la terre et pour toute cette nourriture que Tu nous donnes ainsi que pour le sel et pour l'eau et Merci pour Ton Saint Shabbat que Tu nous permets de suivre. Amen"

Notons que certains diront simplement,  
"Merci YHWH pour tout. Amen" ce qui est acceptable dans la mesure où cela résume la pensée de la prière citée ci-dessus car Elohim lit la pensée avant les mots.

Puis mes parents et moi avons un chant à nous après notre prière pour louer notre Elohim qui est :

"Halellu, Halellu, HalleluYaH, Gloire à YHWH, Halellu, Halellu, HalleluYaH, Gloire à YHWH, Gloire à YHWH, HalleluYaH, Gloire à YHWH, HalleluYaH, Gloire à YHWH, HalleluYAH, Gloire à YHWH. Amen"

Et j'ai pour habitude de clôturer ce chant en levant les mains au ciel et en disant :
"Gloire à YHWH,  Gloire à Yéhoshoua. Amen"

Des chants litturgiques du Shabbat existent, là encore sentez-vous libres de prendre ce qui vous inspire, le tout étant de rendre Gloire à notre Elohim. 

L'idéal est d'avoir tout de même un chant relatif au Shabbat pour le chanter le soir du Shabbat, soit pendant le repas, soit après le repas, le soir du Vendredi et le Jour du Samedi.

- Donc après avoir remercier Elohim autour de la table du Shabbat,  on profite du repas dans un esprit de paix et de repos. Le repas peut-être réchauffé dans l'assiette au micro-onde ou sur une plaque chauffante car ces deux ustensiles ne demandent pas de travail ni ne cuisent pas les aliments mais ne font que les réchauffer. Il est interdit de faire cuire ses aliments, il est interdit de cuisiner.


LECTURES APRÈS LE REPAS LE VENDREDI SOIR

- Après le repas du soir, lire les Écritures,  pour ma part, notre coutume consiste à lire le vendredi soir des Livres des Écritures hors Livres Torahique, nous lisons le soir les Prophètes,  ou bien les Rois, Psaumes, ou écrits du Nouveau Testament... tandis que nous lisons les Livres de la Torah (Livres de Moïse) le lendemain, c'est à dire le jour du Samedi.

-Après la lecture des Écritures,  nous pouvons chanter des cantiques d'adoration dont au moins un cantique lié au Shabbat


EXEMPLES DE CHANTS 
POUR SHABBAT


Quel Shabbat Céleste

Quel Shabbat céleste Yéshoua d'être à Toi,
À Toi pour la mort et la vie
Dans les jours mauvais de chanter avec Foi
Tout est bien, ma paix est infinie

Refrain
Quel Shabbat, quel Shabbat,  quel Shabbat, 
Quel Céleste Shabbat

Quel Shabbat céleste ! Mon fardeau n'est plus.
Libre par le sang du calvaire
Tous mes ennemis, Yéshoua les a vaincus
Gloire et louange à YaH notre Père. 

Refrain

Quel Shabbat céleste ! Tu conduis mes pas,
Tu me combles de tes richesses,
Dans Ton Grand Amour, chaque jour Tu Sauras
Déployer envers moi tes tendresses

Refrain

Quel Shabbat céleste,  quand enfin YaHWeH,
Auprès de Toi, j'aurai ma place
Après les travaux,  les combats, la douleur
À jamais je pourrai voir Ta Face.

Refrain


Voici la musique pour ceux qui ne connaissent pas ce chant qui est un chant issu du reccueil intitulé " les ailes de la Foi ", reccueil de cantiques que nous continuons à utilser avec mes parents car il y a de bons cantiques dans ce reccueil mais il faut tout de même faire le tri car nous éliminons les cantiques contraires à la Foi Torahique.

Ici dans ce cantique, nous avons juste remplacer "Repos" par "Shabbat" puis Jésus par "Yéshoua" puis Dieu par "YaH" et Seigneur par "YaHWeH". Le Shabbat est aussi célébré dans les cieux, lire le Livre des Jubilés. 




- Bon ensuite, on peut se mettre à chanter aussi en hébreu parce que malheureusement des chants du Shabbat, vous n'allez pas en trouver beaucoup dans le recceuil "les ailes de la Foi". Alors il faut aller chercher du côté Juif, vous en trouverez beaucoup sur Youtube. Ce qui est bien, c'est de se faire un petit cantique manuscrit avec les paroles de différents chants Hébreu en transcrit avec la traduction en Français sous chaque phrase et apprendre l'air du chant.

Déjà, en voici un assez facile à chanter et à retenir



Shabbat Shalom
Shabbat de Paix

Am Israel haï, am Israel haï, am Israel, am Israel,  am Israel haï
Le peuple d'Israël vit, le peuple d'Israël,  le peuple d'Israël,  le peuple d'Israël vit Israel

Od Avinou haï,  Od Avinou haï, Od Avinou, Od Avinou, Od Avinou haï
Notre Père Reste Vivant, notre Père Reste, notre Père Reste, notre Père Reste Vivant

Eveynou Shalom Aleichem
Nous vous souhaitons la Paix

Shelou Shalom Yéroushalaïm
Prospérité Paix Jérusalem

Shabbat Shalom
Shalom de Paix


il y a aussi des prières à chanter en Hébreu qui ne sont pas spécifiques au Shabbat mais qui ont leur place en ce Saint Jour.

En voici quelques unes

Tout d'abord le Notre Père chanté ainsi



Avinou Shebashamayim
Notre Père dans les cieux

YeetKadesh SHEEMCHA
Que TON NOM Soit Sanctifié

Veyeetbarech malchootcha
Que Ton Royaume Soit Béni

Retsoncha yeeh'ye
Que Ta Volonté Soit

Asui bashamayim
Faite dans les cieux

Ouvaarets 
et sur la terre

Veteeten 
et donne-nous 

Lachmenoo
notre pain

Temeedeet
Quotidien

Omechol lanou
Pardonne-nous la dette

Chatotaynou
de nos péchés

Kaasher
Comme

Anachnou
Nous

Mochaleem
Pardonnons la dette

Lachotteem lanou
de ceux qui pèchent contre nous

Veal teveeaynou
et ne nous amène pas

Leeday neesayon
dans l'épreuve

Veshomraynou
et protège-nous

Meekol rah
de tout mal

Amen
Vérité. 



Le Shema citation du Deutéronome 6:4 ci-dessous

Sh'ma Yisrael YeHoWaH Eloheynou, YeHoWaH Echad 
Écoute Israel,  YeHoWaH notre Elohim,  YeHoWaH Est Un.


Puis une phrase est rajoutée :
Barouch Shem Kevod Malchouto Ve Olam Vahed
Beni-Soit Le Nom de Ton Royaume Glorieux pour l'éternité. 





Voici donc ces quelques exemples pour chanter le jour du Shabbat, bien sûr, il est bien de chanter d'autres chants qui rendent Gloire à YHWH-Yéhoshoua en Son Jour de Shabbat. 

Il est aussi une bonne tradition Juive qui est de chanter le Psaume 23, faute de pouvoir le chanter en Hébreu car je dois dire qu'il est assez difficile dans le rythme musical, il est alors bien de le lire en Français à voix haute ou encore de trouver un air qui s'adapte aux paroles en Français,  ce que nous avons désormais mes parents et moi, il suffit de chercher un peu...

Psaume 23
"Cantique de David. 
YeHoWaH est mon berger: je ne manquerai de rien.
Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles.
Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom.
Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.
Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde.
Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de YaHWeH Jusqu'à la fin de mes jours."




Voici ici d'autres Psaumes à chanter avec la musique pour les jours de Shabbat et des Fêtes. 

Tehilim-Psaume 150

HalleluYaH !
Gloire à YaH !

Hallelu El bekodsho
Louez Elohim en Son Sanctuaire

Hallelu birkea oozoh
Louez-Le dans le firmament siège de Sa Force

Hallelu bigvoorotav
Louez-Le pour Sa Puissance

Hallelu kerov goodloh
Louez-Le pour Son Immense Grandeur

Hallelu beteka shofar
Louez-Le au son strident du shofar

Hallelu benevel vechinor
Louez-Le avec le luth et la harpe

Hallelu betof ufmachol
Louez-Le avec le tambourin et les instruments de danse

Hallelu beminim v'oogav
Louez-Le avec les instruments à cordes et la flûte

Hallelu betzil tzelei shema
Louez-Le avec les cymbales sonores

Hallelu betzil tzelei truah
Louez-Le avec les cymbales retentissantes

Kol haneshama tehallel YaH
Que tout ce qui respire loue YaH

HalleluYaH !
Gloire à YaH !


Voici ci-dessous l'air très simple sur lequel vous pouvez chanter ce Psaume une fois recopié. 





Tehilim-Psaume 121

Shir lama'alot
Cantique des degrés

Esa 'enei el heharim meayim yabo 'ezri
Je lève les yeux vers les montagnes pour voir d'où me vient le secours

'Ezri me'im YaHWeH 'ose shamayamim vaarets
Mon secours vient de YaHWeH Qui a fait les cieux et la terre

Al-yiten lamot raglecha, al-yanum shomerecha
Il ne permettra pasvque ton pied chancelle, Celui qui te garde ne
s'endormira pas

Hine, lo-yanum veli yishan shomer Yisrael
Non certes, Il ne s' endort ni ne sommeille Celui Qui Est Le Gardien d'Israël. 

YaHWeH shomechera, YaHWeH tsilecha 'al-yad yeminecha
C'est YaHWeH Qui te garde,  YaHWeH Qui Est à ta droite comme ton ombre tutélaire

Yoan hashemesh lo-yakeka veyareach balaila
De jour le soleil ne t'atteindra pas, ni la lune pendant la nuit

YaHWeH yishmorcha mikol-ra yishmor et nafshecha
Que YaHWeH te préserve de tout mal, qu'Il protège ta vie !

YaHWeH yishmor tsetecha uboecha me'ata ve'ad olam
Que YaHWeH Protège tes allées et venues, désormais et durant l'éternité. 

Me'ata ve'ad olam
Désormais et durant l'éternité. 


Voici ci-dessous l'air très simple sur lequel vous pouvez chanter ce Psaume une fois recopié. 






Psaume 121 chanté en Français

Cantique des degrés.

Je lève mes yeux vers les montagnes... 
D'où me viendra le secours?

Le secours me vient de YeHoWaH, Qui a fait les cieux et la terre.

Il ne permettra point que ton pied chancelle; Celui qui te garde ne sommeillera point.

Voici, il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël.

YeHoWaH est celui qui te garde, YeHoWaH est ton ombre à ta main droite.

Pendant le jour le soleil ne te frappera point, Ni la lune pendant la nuit.

YeHoWaH te gardera de tout mal, Il gardera ton âme;

YeHoWaH gardera ton départ et ton arrivée, Dès maintenant et à jamais.

Voici ci-dessous l'air de ce Psaume en Français





LA JOURNEE DU SAMEDI

-Le lendemain, au moment de prendre le petit déjeuner, prier à nouveau devant la table du Shabbat comme la veille au soir. 

- Après, lire la Torah de Moïse,  l'étudier et en parler s'il y a des questionnements.

- Chanter à nouveau des cantiques. 

-Après tout ceci, nous nous occupons dans notre repos, on peut lire de la littérature qui se réfère à toute la Bible soit visionner des vidéos qui se réfèrent  à la Parole d'Elohim en ayant le soucis de ne pas parler du travail que nous pourrions faire après Shabbat. On peut bien sûr aussi s'allonger pour dormir ou juste se reposer. 

-Puis au moment du repas du midi, prier à nouveau devant la table du Shabbat comme la veille au soir. Pareil pour le goûter et le repas du soir.

- Bien sûr,  n'oublions pas la prière qui fait partie du Shabbat, pour ma part, je prie au minimum 3 fois par jour tournée vers Jérusalem,  une fois à mon levé,  puis en milieu d'après-midi puis au coucher du soleil en plus des autres moments où je peux prier dans la journée de manière non programmée. 


LA FIN DU SHABBAT

- Une fois le soleil couché et la nuit tombée (nous attendons une heure après l'heure du coucher du soleil officielle pour être sûrs que le Shabbat est bien fini),  il est bien de clôturer le Shabbat par une prière, marquant ainsi la fin du Shabbat.


RECOMMANDATIONS

Notons qu'il est bien de ne pas regarder la télévision en ce Jour Saint du Shabbat qui ne doit être consacré qu'à YHWH, internet ne doit servir que pour lire la Parole ou des études en rapport avec la Parole ou des Louanges en ce Jour de Shabbat. Il est aussi bien de vous déconnectez en ce jour des réseaux sociaux auxquels vous vous connectez au cours des 6 jours de la semaine, ainsi vous reposez votre esprit de toute agitation extérieure avec les fracas de l'actualité dans ce monde car le Shabbat est un Jour de Repos Physique mais aussi Sprituel.

En cas de doute sur quoi faire ou ne pas faire le Jour du Shabbat, demander à Elohim par la prière.