Archives du blog

jeudi 26 novembre 2015

Les chariots d'Elohim et ovnis

Les chariots d'Elohim et ovnis


Tout d'abord avant d'aborder ce sujet en profondeur, je tiens à dire que cette étude n'est bien sûr pas faite pour encourager les personnes anti-Torahique et anti-Biblique et anti-Elohim qui croient aux petits hommes vers ou gris ou à des êtres vivants sur une autre planète qui auraient créé l'espèce humaine.

Ceux-là même osent aussi se servir des passages Bibliques que je vais vous citer mais tout en rejetant Elohim de ces mêmes textes faisant croire que les Israélites étaient en réalité bernés croyants en Elohim et en ses anges alors qu'en fait ils auraient eu affaire à des extraterrestres d'une intelligence supérieure qui leur fit croire ce qu'ils voulaient. 

Ces doctrines sont bien sûr à rejeter car elles servent l'adversaire en rejetant Elohim et Sa Toute Puissance. 

Ceci bien précisé, le titre de cette étude éveille sûrement votre curiosité,  sachez que je ne suis pas la seule croyante en Elohim à m'être penché sur ce sujet et à être arrivé à cette présomption.

Mais je poserai ici seulement devant vous uniquement des présomptions c'est à dire des ressemblances entre certains passages des Écritures et certains faits.

Nous savons que bien des gens ont été témoins visuels d'ovnis, (Objets Volants Non Identifiés) sans vraiment comprendre ce qu'ils ont vu. 

Notez que ce n'est pas mon cas personnel.

Mais de nombreuses vidéos circulent sur internet, nous ne pouvons nier ces faits indéniables et les laisser uniquement entre les commentaires des sans-Torah que j'ai cité au dessus ou encore entre les commentaires de ceux qui mettent toujours tout ce qu'ils ne comprennent pas dans la case maléfique. 

Si je précise aussi cela, c'est parce que je sais que certains croient et enseignent que tous ces ovnis ne peuvent être que des apparitions d'anges déchus.

Notons ce point que jamais les Israélites ne semblent confondre les chariots d'Elohim ni les anges d'Elohim avec des anges déchus. La question ne se pose même pas pour eux dans toutes les Écritures. 

Bien souvent, les gens n'ont pas dans leur canon le Livre d'Hénok et le Livre des Jubilés et cela leur fait défaut. 

Nous savons grâce à ces Livres que les anges déchus ainsi que l'ange déchu qui tenta Eve dans le jardin qui se deguisa en ange pour la convaincre (voir aussi le Livre d'Adam), furent tous enchaînés au centre de la terre et le sont encore, donc ces anges déchus ne peuvent plus apparaître sous leur forme angélique de lumière pour tromper les hommes. Je rappelle que ce récit est aussi confirmé par les Apôtres. 

Par contre, il y a des démons qui sont les esprits errants des géants morts qui étaient les enfants illegitimes entre les anges déchus et des femmes des hommes, des spectres sans apparence corporelle qui errent sur la terre, ils s'interposent toujours entre les hommes ils peuvent prendre possession des gens et agir aussi avec les hommes par leurs pouvoirs maléfiques, leur chef est nommé mastema, belial ou satan-l'adversaire ou le diable. 

Ces bases rappelées,  commençons d'abord par étudier le mot "Chariot" qui désigne en Hébreu les Chariots d'Elohim et qui se trouve dans plusieurs passage des Saintes Écritures que nous allons voir après. 

רֶכֶב = Receb = Chariot

Vous me direz jusque là rien d'extraordinaire. 

Mais ce mot a aussi une double signification,  voici la seconde

רֶכֶב = Receb = Meule à grain

À présent,  regardons une meule à grain en images







Voici donc ce à quoi pourraient ressembler les Chariots volants d'Elohim.

Il ne faut pas chercher trop loin pour voir la ressemblance frappante avec certains ovnis en forme de soucoupe volante.

Vous pourrez alors me rétorquer que ce même mot Hébreu désigne  tout aussi bien les chars humains dans la Bible, oui bien sûr, mais il faut aussi noter que la langue Hébraïque est très ancienne, elle est selon la Torah des Jubilés la langue de la création,  donc bien avant qu'aucun char humain n'ait été créé, il est probable que ce mot ait bien existé pour Adam et ses premiers enfants afin de  désigner les chars d'Elohim d'où ce mot qui aurait été utilisé aussi pour désigner une meule à grains designant la forme des chars d'Elohim. 

Par la suite ce mot serait aussi resté pour bien sûr désigner les chars humains.

Notons que les Saintes Écritures pour désigner les Chariots d'Elohim font souvent mention de "Chariots de feu".

Nous pouvons noter que la spécificité de certains ovnis est d'être extrêmement lumineux.

Le Prophète  Ezechiel mentionne des roues avec des jantes et des yeux tout autour. Ces yeux font aussi étrangement penser aux lumières qui entourent les ovnis en forme de meule à grains.

Mais regardons plutôt tous ces passages Biblique en question.

2 Rois 6:17
Il fit alors cette prière: "YHWH, daigne ouvrir les yeux de mon serviteur, afin qu'il voie!"  YHWH lui ayant ouvert les yeux, il aperçut la montagne couverte de chevaux et de chars de feu, tout autour d'Elisée.

2 Rois 2:11
Ils, poursuivaient leur chemin en conversant, quand tout à coup un char de feu, et des chevaux de feu, les sépara l'un de l'autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon.


Vous pourriez me faire remarquer à juste titre, qu'il y a aussi des chevaux de feu mentionnés avec ces chars de feu, et jusque là nous n'avons pas vu de chevaux de feu par les différents témoins.

Mais le passage dans Zacharie va nous apporter un détail qui est que ces chars et ces chevaux sont des souffles d'Elohim, et l'on sait que les souffles d'Elohim peuvent prendre différents aspects.

Zacharie 6:1-8
Je levai de nouveau les yeux, et regardai; et je vis quatre chars qui sortaient d'entre deux montagnes; et ces montagnes étaient des montagnes d'airain.
Au premier char il y avait des chevaux roux; 
au second char, des chevaux noirs;
Au troisième char, des chevaux blancs; 
au quatrième char, des chevaux mouchetés et vigoureux.
Alors je pris la parole, et dis à l'ange qui me parlait: Qu'est-ce que cela, mon seigneur?
L'ange répondit et me dit: Ce sont les quatre souffles des cieux, qui sortent du lieu où ils se tenaient devant le Seigneur de toute la terre. Les chevaux noirs qui sont à l'un des chars, s'en vont vers le pays du nord, et les blancs vont après eux, et les mouchetés vont vers le pays du midi.
Et les vigoureux sortirent, et demandèrent d'aller parcourir la terre. Et il leur dit: Allez, parcourez la terre. Et ils parcoururent la terre.
Puis il m'appela, et me dit: Vois, ceux qui sortent vers le pays du nord, font reposer mon Esprit sur le pays du nord.


D'autres passages ne mentionnent que des chars sans les chevaux.

Psaume 68:18
Les chars d'Elohim se comptent par myriades et milliers répétés; avec eux YHWH se rend sur le Sinaï, dans le Sanctuaire.



Lisons à présent Le Prophète Ezéchiel Livre vraiment spécifique sur ce sujet qui utilise le mot Ophanim הָאוֹפַנִּים qui désigne les Roues volantes dans ce Livre, Roues qui peuvent aussi nous rappeler les Chars d'Elohim en forme de meule à grains cités plus haut.

Ezechiel précise aussi que le souffle des animaux qu'il voit sont à l'intérieur de ces roues volantes. 

Ce point est important à souligner pour détruire le mythe selon lequel ces ovnis seraient le fruit d'une simple technologie mécanique plus évoluée que celles que nous connaissons aujourd'hui et donc pilotés par des habitants d'une autre planète. 

En effet, les différents témoignages et vidéos diverses démontrent que ces ovnis se déplacent à la vitesse de la lumière et ont des capacités que seuls des souffles ou esprits tels les anges d'Elohim possèdent dans leur déplacement au vol rapide.


Notons que ces Ophanim-Roues volantes sont aussi cités dans le Livre d'Hénok comme nous le verrons après. 


Ezechiel 1:4-28
Et voici, je vis un tourbillon de vent qui venait du Nord, une grosse nuée, une gerbe de feu qui répandait tout autour son éclat. Au centre brillait comme de l'airain poli sortant du feu.
Au centre encore on voyait quatre animaux dont voici la figure: ils avaient une ressemblance humaine;
Chacun d'eux avait quatre faces et chacun quatre ailes.
Leurs pieds étaient droits, et la plante de leurs pieds comme la plante du pied d'un veau; ils étincelaient comme de l'airain poli.
Des mains d'homme sortaient de dessous leurs ailes sur leurs quatre côtés, et tous les quatre avaient leurs faces et leurs ailes.
Leurs ailes étaient jointes l'une à l'autre; quand ils marchaient, ils ne se tournaient point, mais allaient chacun droit devant soi.
Quant à la forme de leurs faces, ils avaient tous quatre une face d'homme, une face de lion du côté droit, tous quatre une face de bœuf du côté gauche, et tous quatre une face d'aigle.
Leurs faces et leurs ailes étaient séparées par le haut; chacun avait deux ailes jointes l'une à l'autre, et deux qui couvraient leurs corps.
Et chacun d'eux marchait droit devant soi; ils allaient partout où l'esprit les poussait à aller, et ne se détournaient point dans leur marche. L'aspect de ces animaux était semblable à celui de charbons de feu ardents et de torches enflammées; et ce feu flamboyait entre les animaux avec une éclatante splendeur, et il en sortait des éclairs. Et ces animaux allaient et venaient avec l'aspect de la foudre. 
Or, comme je contemplais ces animaux, voici je vis une ophan-roue sur la terre, auprès de ces animaux, devant leurs quatre faces.
Quant à l'aspect de ces ophanim-roues et à leur structure, elles ressemblaient à une chrysolithe; toutes les quatre étaient de même forme; leur aspect et leur structure étaient tels que chaque ophan-roue semblait être au milieu d'une autre ophan-roue.
En cheminant elles allaient sur leurs quatre côtés, et ne se détournaient point dans leur marche.
Elles avaient des jantes et une hauteur effrayante, et les jantes des quatre ophanim-roues étaient toutes garnies d'yeux.
Et quand les animaux marchaient, les ophanim-roues cheminaient à côté d'eux; et quand les animaux s'élevaient de terre, les ophanim-roues s'élevaient aussi.
Ils allaient partout où le souffle les poussait à aller; le souffle tendait-il là, ils y allaient,et les ophanim-roues s'élevaient avec eux; car le souffle des animaux était dans les ophanim-roues.
Quand ils marchaient, elles marchaient; quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient; et quand ils s'élevaient de terre, les ophanim-roues s'élevaient avec eux, car le souffle des animaux était dans les ophanim-roues.
Au-dessus des têtes des animaux on voyait un ciel, pareil au cristal resplendissant, et qui s'étendait en haut par-dessus leurs têtes.
Et au-dessous de ce ciel, leurs ailes se tenaient droites l'une contre l'autre. Ils avaient chacun deux ailes dont ils se couvraient, et deux qui couvraient leurs corps.
Quand ils marchaient, j'entendais le bruit de leurs ailes, semblable au bruit des grosses eaux et comme la voix du Tout-Puissant, un bruit tumultueux, le bruit d'une armée; et quand ils s'arrêtaient, ils laissaient retomber leurs ailes.
Et lorsqu'ils s'arrêtaient et laissaient retomber leurs ailes, une voix se faisait entendre du ciel étendu sur leurs têtes.
Au-dessus du ciel étendu sur leurs têtes, on voyait une forme de trône, semblable par son aspect à une pierre de saphir; et sur cette forme de trône, on voyait comme une figure d'homme, qui en occupait le plus haut degré.
Je vis aussi, tout à l'entour, comme de l'airain poli, comme du feu, au-dedans duquel était cet homme. Depuis ce qui paraissait être ses reins, jusqu'en haut, et depuis ce qui paraissait être ses reins, jusqu'en bas, je vis comme du feu qui répandait autour de lui une splendeur éclatante.
Et la splendeur qui se voyait autour de lui, était pareille à celle de l'arc qui est dans la nuée en un jour de pluie. Cette vision représentait l'image de la gloire de YHWH. A sa vue je tombai sur la face, et j'entendis une voix qui parlait.


Voyons à présent le Livre d'Hénok


Hénok 61:8
Et elle proclamera YHWH, toute l’armée des cieux, et tous les saints en haut, et l’armée du Seigneur de l’Univers, les Chérubins, les Séraphins, les Ophanim-Roues, tous les anges de puissance et tous les anges des principautés, et l’Élu, et les autres puissances qui sont sur l’aride et sur l’eau. 


Hénok 71:6-7
Et mon esprit vit un cercle qui entourait de feu cette maison, depuis ses quatre coins jusqu’à ces fleuves pleins de feu vivant qui entouraient cette maison. Et (il y avait) autour d’elle les Séraphins et les Chérubins et les Ophanim-Roues : ce sont ceux qui ne dorment pas et qui gardent le trône de Sa Gloire (d'Elohim).


Des manuscrits Bibliques de Qumran parlent aussi des Ophanim-Roues avec les Chariots d'Elohim :

Chariots de Gloire (Qumran)
Le siège de Ton Honneur et le marche-pied Des Pieds de Ta Gloire, dans les Hauteurs de Ton Statut et l'echelle de Ta Sainteté et les chariots de Ta Gloire avec leur multitudes et les Ophanim-Roues et tous Tes Secrets, Fondations de feu, de flammes de Ta Lampe, Splendeurs,  feux de lumieres et brillances miraculeuses.


Et je vais conclure avec ce passage de l'Apocalypse,  en revenant au mot Receb qui signifie Chariot mais aussi Meule de grains comme illustrée sur les photos au-dessus.

Apocalypse 18:21-22
Alors un ange puissant prit une pierre comme une grande meule, et la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et on ne la retrouvera plus.
Et le son des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompettes ne sera plus entendu au milieu de toi; aucun artisan, de quelque métier que ce soit, ne s'y trouvera plus; et le bruit de la meule n'y sera plus entendu.


Est-ce un hasard si c'est une meule de grains qui est lancée sur babylone quand on voit le lien avec le mot Hébreu Receb qui désigne aussi les Chariots d'Elohim ? À vous de juger.

Que Toute La Louange et La Gloire ne revienne qu'à YHWH notre Elohim et à Yéhoshoua Machia'h notre Seigneur et Sauveur et à Lui Seul.