mercredi 14 juin 2017

Les Jarres Israélites


Il nous faut savoir que les Jarres en terre servaient beaucoup dans l'antiquité et chez beaucoup de peuples.

Le peuple d'Israël se servait bien sûr des Jarres pour toutes sortes de choses quotidiennes comme notamment avec les jarres à vin, les jarres d'eau pour les ablutions (visage, mains et pieds...) (voir lorsque Yehoshoua changea l'eau en vin à Cana)  ou tout simplement pour boire, ou encore les jarres de sel, ect... elles leur servaient de récipient de stockage à l'intérieur des habitations.

Mais nous savons aussi que les récipients en terre servaient de lieu de dépôt des déchets autrement dit dans notre langage actuel  "de poubelle", en effet voici ce que nous pouvons lire dans le texte de Matthieu du Shem Tov, détail absent du texte Grec.

Matthieu 23:25-26 (Shem Tov)
אוי לכם הפרושים והחכמים שתקנחו הכוסות והקערות מבחוץ ותוכם מלא נבלה וטומאה
25 Malheur à vous péroushim (pharisiens) et 'hakamim (sages) car vous essuyez (ou dégraissez) les coupes et les bols de l'extèrieur et à l'intèrieur (il y a) plein de charogne (carcasse) et d'impureté.

רחוף נקה תחלה מה שבתוכו להיות טהור אשר מבחוץ
26 (Hypocrites), nettoyez premièrement ce qui est à l'intèrieur pour que soit pur ce qui est de l'extèrieur.


Notre Seigneur et Sauveur Yehoshoua nous dit ici que certaines coupes et certains bols contenaient des carcasses ou charognes autrement dit des os, des restes d'animaux et des impuretés, Il fait ici une comparaison avec l'intérieur des religieux pharisiens et sages rabbiniques à qui Il s'adressait mais Il fait cette comparaison avec des contenants bien réels que les gens de son époque connaissaient et comprenaient.

Ce fait est démontré par les découvertes faites à Qumran où des marmites en terre recouvertes d'un couvercle avec des os d'animaux à l'intérieur ont été retrouvées.

Il s'agissait donc de récipients de terre servant de poubelle dans les maisons en attendant de les évacuer à l'extérieur.

Bien sûr chaque Jarres étaient probablement reconnaissables et placées à des endroits différents suivant leurs fonctions.

Ceci dit, les découvertes de Qumran nous ont aussi appris que les Juifs pieux gardaient les Saintes Écritures dans des Jarres en terre, on pourrait alors penser que cela relevait juste d'une simple tradition ou d'un simple choix d'une communauté Juive par rapport à une autre, mais en réalité,  pas du tout, cette pratique relève en réalité d'un Commandement Torahique dont nous avons échos dans le Livre d'Ascension de Moise.

Ce Livre dit Apocryphe est d'après les différents commentateurs tel Origène et d'autres le Livre dans lequel l'Apôtre Jude citerait ce passage des Ecritures ci-dessous inconnu des autres textes du canon Biblique officiel.

Jude 1:9 
Or, Michel l'archange, lorsqu'il contestait avec le diable touchant le corps de Moïse, n'osa pas porter de sentence de malédiction; mais il dit: Que YHWH te reprenne.


Malheureusement ce document que nous avons de l'Ascension de Moïse ne nous est pas resté complet, et il manque justement ce passage qui doit être dans la partie manquante de ce document, mais néamoins, ce Livre cité par Jude le citant comme faisant partie des Saintes Ecritures doit donc revenir au sein du canon Biblique tel que l'avaient les Israélites suiveurs de Yéhoshoua et de la Torah de Moïse.

Et c'est justement dans ce Livre que nous avons une indication clé en lien avec la préservation des Saintes Écritures dans des Jarres en terre comme découvertes à Qumran.

Ascension de Moise 1:7-9
Et maintenant, je (Moïse) te déclare que l'époque des années de ma vie sont accomplies et que je vais dormir avec mes pères, en présence de tout le peuple. 
Et je reçois ces écritures pour que tu saches comment conserver les livres que je te délivre et que tu mettes ceux-ci dans l'ordre et [que tu] les oignes avec de l'huile de cèdre et les mettes dans des vases de terre dans le lieu où ils ont été créé depuis le début de la création du monde.
Que Son Nom soit appelé jusqu'au jour de la repentance dans la visite de YHWH où Il leur rendra visite dans la réalisation de la fin des jours.


Moïse dit ici clairement de mettre les Livres Saints dans des Vases de terre et de les oindre avec de l'huile de cèdre, sûrement la méthode de préservation que suivirent aussi les Juifs Esseniens de Qumran.

Nous voyons donc d'où vient cette pratique de Qumran avec ce mystère quand Moise dit :
"dans le lieu où ils ont été créé depuis le début de la création du monde"

Les vases de terre servaient de contenants pour presque tout dans la vie des Israélites de l'antiquité.

Ils sont aussi l'image idéale de comparaison pour parler du corps de l'homme fait d'argile et de l'intérieur de ces vases pour illustrer l'intérieur de l'homme avec pour Divin Potier YHWH notre Elohim car l'Adam est fait d'une terre argileuse et Elohim façonna veritablement l'homme comme un potier le ferait, car nous lisons dans la Torah de la Septante :

Torah-Genese 2:7 (Septante)
Pour faire l'homme, Elohim pétrit une masse d'argile extraite de la terre, et sur sa face, Il Souffla un Souffle de vie, et l'homme devint une âme vivante.


Mais savoir que différents argiles existent avec des couleurs différentes et là encore le texte Hébreu de Mathieu du Shem Tov nous apprend une chose étonnante non révélée dans le texte Grec.


Matthieu 20:28 (Shem Tov)
ששר בן אדם לא בא שישרתוהו כי אם הוא לשרת ולתת נפשו כופר לרבים
28 Sheshar Ben Adam (le Fils d'Adam d'argile rouge) n'est pas venu pour être servi mais pour servir et donner Sa Nefesh (Son Âme) en rançon pour beaucoup.


Yehoshoua nous apprend ici la couleur de l'argile qui fut utilisée par Elohim pour former Adam voir ici l'argile rouge


et donc aussi la couleur du premier homme qui devait ressembler à l'image ci-dessous, c'est ce que l'argile rouge rend comme apparence lorsqu'elle est sèche.


Rien d'etonnant à ce que nous retrouvions dans le corps humain les mêmes composants que ceux que nous retrouvons dans l'argile car l'homme a été formé d'argile par la Main d'Elohim.

Les plus connus sont le calcium, le magnesium, le silicium, le cuivre, le selenium, le cobalt et le molybdene. 

Des chercheurs Américains ont découvert que l’argile aurait constitué les premiers acides aminés qui se trouvent dans certaines protéines permettant ainsi l’enchaînement d’acides ribonucléiques (ARN) avec ceux de l’ADN.

De plus Dans le corps humains on retrouve : C, H, O, N, P, S
Et Dans l'argile également : C, H, O, N, P, S

Tout ce qui est vivant ou provient de ce qui est vivant est surtout basé sur C,H,O,N (puis à moindre dose, P, S, Cl, Na, K, Mg, Ca, Fe...)

Notons que les Vases ou Jarres trouvées à Qumran sont faîtes d'argile rouge car la terre de ce désert de Judee est rouge.

mardi 13 juin 2017

La vie communautaire des Nazareens VS les églises actuelles


Beaucoup d'églises Chrétiennes ou Messianiques se disent très souvent Apostoliques et se veulent être les plus proches dans leur fonctionnement de l'église primitive comme ils le disent mais force est de constater que nous en sommes bien loin.

En effet, le fonctionnement de ces églises ou assemblées actuelles consiste juste à rassembler les fidèles un Jour de culte pour écouter le sermon d'un pasteur ou d'un curé ou bien pour écouter des cours rabbiniques, ou exceptionnellement participer à certains projets puis ensuite chaque fidèle rentre bien sagement chez lui, voici en gros la vie des églises actuelles.

Et concernant le financement, il s'agit de dons que les croyants font aux ministres du culte sans que les membres de l'église n'ait un quelconque retour ils travailleront toujours à l'extèrieur de l'église pour payer leur nourriture et leurs taxes.

Atention, je ne dis pas que les croyants ne peuvent pas donner sans rien attendre en retour, non, je dis juste que ce mode de fonctionnement de l'église n'est en rien le fonctionnement de l'Assemblée primitive des croyants Israelites qui fut transmis par les Apôtres et laissez-moi vous le démontrer par les Saintes Écritures et aussi par ce que nous savons de la vie de l'église primitive.

Savoir et avoir bien conscience que les croyants vivaient ensemble en communauté car tout était mis en commun comme cela était la coutume Essenienne et Nazareenne.

Il s'agissait donc de villages communautaires où les croyants vivaient dans leurs maisons les uns voisins des autres et où tous les croyants y compris les dirigeants avaient une caisse commune, et où cet argent servait pour tous, si un croyant avait des besoins financiers la caisse commune pourvoyait pour lui.

C'est pourquoi dans la même  pensée l'Apôtre Paul dira :

2 Corinthiens 8:14-15
Que votre abondance supplée maintenant à leur indigence; afin que leur abondance supplée aussi à votre indigence, en sorte qu'il y ait égalité,
Selon qu'il est écrit: Celui qui recueillait beaucoup, n'en avait pas plus, et celui qui recueillait peu, n'en avait pas moins.


Mais lisons encore plus :

Règle de la discipline 1:9 (Juifs de Qumran)
Tous ceux qui déclarent leur volonté à servir la vérité d'Elohim doivent apporter tout leur esprit, toutes leurs forces, et la totalité de leur richesse dans l'Assemblée d'Elohim, afin que leurs esprits puissent être purifiés par la vérité de ses préceptes, leur force contrôlée par ses voies parfaites, et leur richesse disposée en accord à son Juste Dessein.

Guerre des Juifs (sur les Juifs Esséniens)
Livre 2 Chapitre 8:4
...Quand des frères arrivent d'une localité dans une autre, la communauté met tous ses biens à leur disposition, comme s’ils leur appartenaient...


Actes 2:44-46
Or, tous ceux qui croyaient étaient dans un même lieu, et avaient toutes choses communes; Ils vendaient leurs possessions et leurs biens, et les distribuaient à tous, selon le besoin que chacun en avait. Et ils étaient tous les jours assidus au temple d'un commun accord; et rompant le pain dans leurs maisons, ils prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur"

Actes 4:32
"La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un coeur et qu'une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux.



Donc les croyants travaillaient à la terre et dans d'autres travaux au sein de la communauté et pour la communauté, chacun devait participer pour la communauté. 

On comprend donc aisément pourquoi Paul dit aux Thessaloniciens  "que celui qui ne veut pas travailler ne mange pas non plus", car pourquoi profiterait-il des biens de la communauté si lui-même n'a pas voulu participé aux travaux pour la communauté selon ce qu'Elohim lui permet et cela pour le bien de tous les croyants.

2 Thessaloniciens 3:7-12
Car vous savez vous-mêmes comment vous devez nous imiter, puisque nous n'avons pas vécu parmi vous dans le désordre,
Et que nous n'avons mangé gratuitement le pain de personne, mais que nous avons été dans la fatigue et la peine, travaillant nuit et jour, pour n'être à charge à aucun de vous.
Ce n'est pas que nous n'en eussions le droit, mais c'est pour vous donner en nous-mêmes un exemple à imiter.
Car aussi, lorsque nous étions chez vous, nous vous déclarions expressément, que si quelqu'un ne veut pas travailler, il ne doit pas non plus manger.
Cependant nous apprenons que parmi vous quelques-uns vivent dans le désordre, ne travaillent point et s'occupent de choses inutiles.
Or, ceux-là nous les invitons, et nous les exhortons par notre Seigneur Yéhoshoua Machia'h, à travailler avec tranquillité, afin de manger leur propre pain.


Comprenez bien que le travail dont parle Paul dans ce passage ne consistait absolument pas à travailler pour des patrons sans-Torah en dehors de tout lien avec la communauté des croyants comme cela est le cas de beaucoup aujourd'hui qui n'ont toujours pas compris qu'en réalité ils sont dans un système décrit dans la Torah comme étant de l'esclavage ou de la servitude et absolument pas dans le travail dont nous parle Paul ici.

Les croyants qui ne travaillent pas pour des patrons sans-Torah en dehors d'une communauté de croyants ne sont donc absolument pas concernés par ce que nous dit l'Apôtre Paul ici.

Sachez donc et comprenez que ce mode de vie communautaire provient du commandement de la Torah qui nous enseigne à ne pas refuser notre aide et à ne pas fermer nos mains à notre frère pauvre et indigent quand nous pouvons l'aider.

Torah-Deuteronome 15:7-11
Si, dans l'une des villes en la terre que YHWH ton Elohim te donne, il y a avec toi parmi tes frères un indigent, tu n'endurciras pas ton coeur, tu ne fermeras pas ta main pour ton frère l'indigent.
Tu ouvriras la main pour lui ; tu lui prêteras tout ce qu'il te demandera selon ses besoins.
Prends garde qu'il ne vienne en ton coeur quelque iniquité, quelque pensée secrète te disant : La septième année, l'année de la remise est proche ; et qu'alors, tu ne regardes d'un mauvais oeil ton frère indigent, et que tu ne lui donnes rien, car il invoquera contre toi YHWH, et il y aura en toi un grand péché.
Donne-lui donc, et donne-lui ; prête-lui largement, autant qu'il te demandera, selon ses besoins ; ne t'afflige pas en ton coeur de lui donner ; car, à cause de cette action, YHWH ton Elohim te bénira en tous tes travaux, et en toutes cboses où tu mettras la main.
Car il ne manquera jamais d'indigent sur la terre ; c'est pourquoi Je te prescris d'exécuter mes commandements : Ouvre tes mains à ton frère pauvre et indigent en ta terre.


Ce système de vie communautaire pour l'Assemblée des croyants respectait donc scrupuleusement ce Commandement de la Torah en pourvoyant ainsi pour tout le peuple et ainsi les frères et soeurs ne manquaient jamais de rien.

Il s'agit aussi de la pensée Torahique qui comprend donc une famille composée de frères et soeurs.

Aujourd'hui dans les églises complètement coupées de ce mode de vie communautaire propre à une famille,  beaucoup se nomment frères et soeurs mais combien vivent-ils vraiment comme des frères et soeurs dans une famille commune ? 

Facile de dire mon frère ou ma soeur, moins facile de vivre comme un frère ou une soeur au quotidien, c'est ainsi que nous apprenons à vraiment connaître les membres d'une famille, les défauts et les qualités des uns et des autres et que nous apprenons à nous supporter les uns les autres et absolument pas en ne voyant les gens que quelques heures dans la semaine ou en échangeant juste des mots sur internet.

Car dire mon frère ou ma soeur avec de simples mots ne fait pas entrer pleinement dans le concret de ce qu'est véritablement une fraternité ou les membres d'une même famille vivent les uns près des autres partageant leur quotidien et donc aussi leurs biens.

C'est dans la ligne directe de ce système de vie communautaire des églises primitives que notre Seigneur et Sauveur Yehoshoua dira à un jeune homme : vend tout ce qui es à toi et donne aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux et vient après Moi.

Matthieu 19:16-23 (Shem Tov)

ויגש אליו בחור אחד משתחוה לו ויאמר לו רבי איזה טוב אעשה לקנות חיי העה''ב
16 Et l'approcha un jeune homme qui se prosterna à Lui et Lui dit: Rabbi, qu'est ce qui est bon à faire pour obtenir la vie du monde à venir?

17 .ויען אליו מה תשאל מטוב אין האדם טוב כי האל לבדו הוא טוב. ואם תרצה לבא בחיים שמור המצוות
Et Il lui répondit: Comment demander du bien de l'adam pas bon?
Quand Seul El (Elohim) est bon. Si tu veux entrer dans la vie garde les Mitsvoth (Commandements)

.ויאמר לו מה הן. ויאמר לו יהושע לא תרצח לא תגנב לא תענה ברעך עד שקר
18 Et il Lui dit: lesquels. Et Yéhoshoua lui dit: "Ne pas assassiner, ne pas voler, ne pas porter de faux témoignage contre ton prochain. 

.כבד את אביך ואת אמך ואהבת לרעך כמוך
19 Honore ton père et ta mère et tu aimeras ton prochain comme toi-même."
(Torah-Exode 20:12-16 Torah-Lévitique 19:18)

.ויאמר לו הבחור כל אלה שמרתי ומה יחסר לי עוד 
20 Et le jeune homme Lui dit : Tout cela je l'ai gardé et que me manque t-il de plus ?

ויאמר אליו יהושע אם תרצה להיות תם לך ומכור כל אשר לך ותנהו לעניים ויהיה לך אוצר בשמים ובא אחרי 
21 Et Yéhoshoua lui dit : Si tu veux être complet, vend tout ce qui es à toi et donne aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux et vient après Moi.

ויהי כשמוע הבחור הלך לפי שלא היה לו קרקעות רבות
22 Et quand le jeune homme eut entendu, (il) suivit (ou alla) en accord, il n'avait pas à lui beaucoup de terres.

   ויאמר יהושע לתלמידיו אמן אני אומר לכם שכבד לעשיר לבא במלכות שמים 
23 Et Yéhoshoua dit à Ses talmidim (disciples) : Amen (en vérité) Je vous dis qu'il est lourd pour un riche d'entrer dans le Royaume des cieux.


Bien comprendre que ce Commandement que donna Yéhoshoua n'a pas été donné à tous mais specifiquement à cet homme qui rencontra Yéhoshoua à cette époque car suivre ce Commandement de Yéhoshoua à cette époque consistait à vivre avec Yéhoshoua et donc à vivre parmi la communauté de croyants Juifs Esseniens de ce temps-là qui mettaient tout en commun et qui travaillaient ensemble.

Donc toute personne laissant ses biens était nourrie et logée avec des frères et soeurs, et elle grandissait dans la Foi.

Il ne s'agit pas de tout vendre pour donner à une oeuvre caritative et se retrouver à la rue.

Sortir de cette vérité concernant la vie communautaire des église primitives empêche aussi une pleine compréhension quand à notre lecture des Saintes Écritures.

Force est de constater que les églises Protestantes ou Messianiques sorties de l'église catholique de rome n'ont pas repris le mode de vie communautaire des Assemblées Nazareenes Primitives mais ont plutôt gardé dans leur pratique le mode de fonctionnement ecclésiastique coupé des racines Torahique.

Tout ceci dit, je peux comprendre la difficulté de mettre en place ce que j'évoque ici concrètement pour la communauté de croyants, ce n'est pas simple quand les gens ne sont pas du tout prêts et habitués à ce genre de vie communautaire, il faut donc agir dans la mesure du possible, mais je confirme bien que les premiers Israélites croyants en Yéhoshoua mettaient tous leurs biens en commun contrairement à ce que certains ne veulent pas voir ni entendre afin de justifier un mode de fonctionnement qui n'est rien d'autre qu'un fonctionnement issu du Christianisme coupée de ses racines Hébraïques.

Il est aussi un fait que cette pratique communautère a été gardé par certains groupes religieux tels les Amish, qui vivent en communauté, dans des villages, ce sont des fermiers qui vivent du fruit de leur travail et qui se nourrissent les uns les autres, les croyants en leur sein ne manquant de rien mais malheureusement avec une foi erronée, je parle juste ici de ce principe de vie communautaire qui est conforme avec la Torah qu'ils ont gardé, il y a aussi les Molokans en Russie qui suivent ce précepte de vie communautaire. Des Hebrew Roots aux USA ont aussi adopté ce mode de vie communautère en construisant de petites communautés.

Donc cela est possible à condition d'avoir des terres en possession et de savoir cultiver la terre. 

Après, je sais bien que beaucoup de croyants Israélites Nazareens sont isolés sur la planète étant en exil et ne pourront donc pas vivre cette vie communautaire, j'explique juste ici ce qu'est censé être le véritable fonctionnement de l'Assemblée Nazareene et donc l'idéal Torahique.

Et je dis à ceux qui peuvent fonder de telles communautés de frères et soeurs dans la Foi Véritable, qu'ils n'hésitent pas car ce système est le système Torahique établi par les Apôtres pour les différentes Assemblées.

Ruth

jeudi 25 mai 2017

la marque de la bête


Bien des théories ont circulé sur ce point dans le milieu croyant, mais rappelons d'abord le passage Biblique qui en parle.

Apocalypse 13:16-17
Et elle (la bête) faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque à la main droite, ou au front.
Et personne ne pouvait aller sur les marchés ni commercer, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom.


Nous expliquerons la véracité sur le nombre de la bête un peu après,  mais d'abord, pour bien comprendre de quoi il est question, il est nécessaire de revenir à la pensée Hébraïque des Saintes Écritures sans quoi nous passons à côté de la véritable compréhension de cette marque.

Car non cette marque n'est pas la puce rfid, croyance qui est communément véhiculée dans certains milieux croyants, non elle n'est pas la carte banquaire ce qui a été par le passé véhiculé par le milieu croyant au début des cartes banquaires, non elle n'est pas le www (world wide web) des sites internet, ni le sceau islamique...

Pour comprendre la pleine signification de cette marque il nous faut revenir à la Torah car comprenez bien que le Livre de l'Apocalypse est un Livre en lien avec la Torah de notre Elohim et donc ses images sont reliées avec celles de la Sainte Torah de notre Elohim.

Tout d'abord, pour comprendre ce qu'est la marque de la bête il nous faut comprendre en opposition ce qu'est la marque d'Elohim.

Apocalypse 7:3
Ne nuisez point à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué d'un Sceau le front des serviteurs de notre Elohim.

Apocalypse 9:4
Et il leur fut dit de ne faire aucun mal à l'herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre; mais seulement aux hommes qui n'ont pas le Sceau d'Elohim sur leurs fronts.



Vous remarquerez que de même que la marque de la bête est placée sur le front, la marque d'Elohim l'est aussi.

Et voici ce que nous lisons dans la Sainte Torah de notre Elohim.

Torah-Deuteronome 6:6-8 (Septante)
Et les Commandements que Je t'intime aujourd'hui demeureront dans ton coeur et en ton âme.
Tu les enseigneras à tes enfants, tu les répèteras devant eux, assis en ta maison, marchant sur les chemins,
te mettant au lit, et te levant.
Tu les attacheras comme un signe à ta main ; ils resteront innébranlables devant tes yeux (front).


Le texte Hébreu Massoretique rend ceci :
Tu les attacheras, comme symbole, sur ton bras, et les porteras en fronteau entre tes yeux. 

Voici donc ce qu'est la marque d'Elohim et donc à tous ceux qui comprennent cette marque comme étant une marque physique, ils pensent alors devoir comme les Juifs orthodoxes porter les tefilines (boîtier et lanières en cuir) qu'ils placent sur le front et autour de leur bras droit pour prier.

Mais tout démontre que cette marque est une marque Spirituelle et non visible avec un objet, laissez-moi vous le démontrer.

Les Commandements bibliques que les rabbins interprètent en se référant aux Téfilines (phylactères) sont pris par les Karaïtes comme une métaphore qui souligne l'importance de se souvenir et de chérir la Torah.

La phrase qui aurait commandé d'enfiler des Téfilines apparaît quatre fois dans la Torah (Ex 13,9; Ex 13,16; Dt 6,8-9; Dt 11,18). 

Il convient de noter que le mot difficile "Totafot" que les Rabbins arbitrairement interprétent comme signifiant "Téfilines", signifie en fait «Souvenir». 

Cela ressort clairement dans Ex 13,9 (l'un des quatre «Tefillins« passages) qui remplace le mot «Totafot" avec l'équivalent mais plus familier "Zicharon" (Souvenir).

Torah-Exode 13:4-9
Vous sortez aujourd'hui, au mois des épis.
Quand donc YHWH (L'Éternel) t'aura introduit au pays des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Héviens, et des Jébusiens, qu'Il a juré à tes pères de te donner, pays où coulent le lait et le miel, alors tu t'acquitteras, dans ce mois, de ce service.
Pendant sept jours tu mangeras des pains sans levain, et au septième jour il y aura une fête à YHWH (L'Éternel).
On mangera des pains sans levain pendant sept jours; et l'on ne verra point chez toi de pain levé, et l'on ne verra point chez toi de levain dans tout ton territoire.
Et tu le rememomeras à ton fils en ce jour-là, en disant: C'est à cause de ce que YHWH (L'Éternel) fit pour moi, lorsque je sortis d'Égypte.


Le commentateur rabbanite Rashbam (petit-fils de Rachi) commenta le verset: «Et il sera comme un signe sur ta main et un souvenir (Zicharon) entre tes yeux», il écrit:

«Car un signe sur ta main» Selon son sens ordinaire (Omek Peshuto), «Il se souviendra toujours comme si elle avait été écrite à la main» semblable à «il m'a mis comme un sceau sur ton cœur» (Cant 8,6). «Entre tes yeux», comme un bijou ou une chaîne d'or que les gens mettent sur le front pour la décoration »(Ex Rashbam sur 13,9)

Cantiques des cantiques 8:6
Mets-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un cachet sur ton bras.


Le petit-fils de Rachi interprète à juste titre le «passage Téfiline" comme une métaphore qui exige que nous nous souvenions de la Torah et de la chérir toujours comme un bijoux précieux. 

Rashbam et les Karaïtes se rendent compte que tout dans la Torah n'est pas à prendre littéralement comme un commandement (littéral). 

L'exemple classique est celui de


Torah-Deuteronome 10:16
Et vous ferez circoncire le prépuce de votre cœur.
 

Il est évident qu'Elohim ne commande pas un suicide de masse mais plutôt nous commande d'une manière figuré de circoncire le prépuce de nos cœurs, c'est à dire d'enlever notre impureté et l'entêtement et (nous demande) de nous engager dans son alliance avec nos cœurs. 

Bien que cette métaphore est facile à comprendre, il est moins évident de savoir quel genre de métaphore vient derrière "et il sera comme un signe sur ta main et un souvenir entre tes yeux". 

Cette question est clarifiée par ailleurs par plusieurs passages de la Bible hébraïque:


Poverbes 1:8-9
Ecoute mon fils l'enseignement de ton père et n'abandonne pas la Torah de ta mère, parce que c'est une belle couronne pour ta tête et un collier sur ta gorge


Proverbes 3:3
Que la miséricorde et la vérité ne t'abandonnent point; lie-les à ton cou, écris-les sur la table de ton cœur;



Proverbes 6:20-21
Mon fils, garde le commandement de ton père, et n'abandonne point l'enseignement de ta mère. Tiens-les continuellement liés sur ton cœur, et les attache à ton cou.


À la lumière de ces versets, le sens réel des "Téfilines" dans ces passages devient clair:

Torah-Deutéronome 6:8
Et tu les lieras comme un signe sur ta main, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux.


La Torah doit être comme un bracelet ou un collier que nous devons porter fièrement. En d'autres termes, la Torah est censée être précieuse pour nous et (nous devons) toujours nous en souvenir. 

Il est à noter qu'aux quatre endroits de la Torah où est utilisée cette expression 2 d'entre eux nous disent de nous souvenir de la Torah (Dt 6,8-9; Dt 11,18) tandis que les deux autres nous commandent de nous souvenir de l'Exode d'Egypte (Ex 13,9; Ex 13,16). 

Donc ici après avoir prouver par les Saintes Écritures que la marque d'Elohim est une marque Spirituelle, pourquoi alors penser qu'il en serait autrement pour la marque de la bête qui est en réalité dans la pensée Hébraïque l'opposé de la marque d'Elohim.

Le front est le siège des pensées et la main droite met en action cette pensée, voici la réelle signification de la marque sur le front et sur la main droite. 

Et cette marque est invisible à l'oeil mais se constate par les actes et les paroles d'une personne.

La marque de la bête est donc une pensée avec des commandements contraires à ceux d'Elohim et des actions en complet accord avec les pensées et commandements abominables de cette bête.

Prendre la marque de la bête revient à adhérer à la pensée doctrinale de la bête et à la mettre en action.

Ceci à présent clarifié, parlons de la suite du passage de l'Apocalypse sur la marque de la bête qui dit ceci :

Apocalypse 13:18
C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence, compte le nombre de la bête, car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six. χξς


Dans vos traduction commune, vous aurez le nombre 666, mais des découvertes récentes avec la découverte d'un ancien papyrus de ce texte de l'Apocalypse montre aussi une autre version déjà connu dans d'autres papyrus où le nombre de la bête est 616 et non 666.



Savoir que ce nombre a un nom comme nous le dit le texte, ce qui est typique de la science Hébraïque concernant la guematrie qui consiste à retranscrire un nombre en lettre Hébraïque et en mot.

Une valeur numérique est attribuée à chaque lettre de l'alphabet, selon l'ordre alphabétique hébreu. On fait correspondre à chaque mot, la somme de ces valeurs.

la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom.

Et savoir que pour cacher l'identité de ce nom, la guematrie Hébraïque a été utilisée ici ce qui est une science Juive de l'étude des Saintes Écritures. 

Avant d'identifier le nom lié à ce nombre de la guematrie Hébraïque, il est un fait que les Chrétiens qui lisent le Livre de l'Apocalypse ont parfois du mal à réaliser que certaines des Prophéties dans ce Livre se sont déjà accomplies dans le temps après que l'Apôtre Jean les aient annoncés et donc n'annoncent pas toujours des événements annoncées pour notre futur à nous mais pour le futur des croyants de cette époque, d'autres restent bien sûr encore à réaliser pour notre futur mais certaines se sont déjà accomplies après que l'Apôtre bien-aimé Jean l'ait annoncé. 

C'est ce point important que nous devons bien comprendre.

Ce point précisé, à présent dechiffrons le nombre 616 ou 666 dans la guematrie Hébraïque.

Dechiffrons 666

Nron Qsr 
נרון קסר 
Neron Qesar-Cesar

Nun (נ) 
50
+
Resh (ר)
200
+
Vav (ו)
6
+
Nun (נ) 
50
+
Qoph (ק)
100
+
Samekh (ס) 
60
+
Resh (ר) 
200
=
666

Et si nous dechiffrons 616 nous arrivons au même résultat avec une prononciation légèrement différente :

Nro Qsr 
נרו קסר 
Nero Qesar-Cesar

Nun (נ) 
50
+
Resh (ר)
200
+
Vav (ו)
6
+
Qoph (ק)
100
+
Samekh (ס) 
60
+
Resh (ר) 
200
=
616

Il n'y a aucun doute possible sur le décryptage de la guematrie Hébraïque et dans les deux cas, le même nom ressort.

Voici donc la monnaie avec le nom du nombre de la bête 666 ou 616.


Et lorsque nous regardons des monnaies sous Neron


Nous constatons que les 3 dernières lettres ressemblent étrangement au sigle Grec χξς traduit pas 666.


Voici donc le récit historique en lien avec le récit de l'Apocalypse bien expliqué que j'ai repris ci-dessous entre crochets sur un autre site avec certains arrangements de ma part :

[ Lucius Domitius Ahenobarbus, plus connu sous le nom de César Néron, neveu de caligula.



L’histoire montre que Néron est bien compatible avec les caractéristiques d'une des têtes de la bête : il a assassiné ses parents, sa femme, son frère, sa tante, et plusieurs autres proches. Il torturait les Israélites Nazareens. Ces derniers étaient crucifiés, décapités, brûlés vifs, et utilisés comme torches pour éclairer les jardins du palais. 

Il s’est marié avec deux hommes et il a castré l’un d’entre eux. C’est lui qui a déclenché la guerre contre les Juifs jusqu’à la destruction de Jérusalem en 70.

Sa persécution a commencé en 64, et c’était le premier assaut des Romains contre les Israélites Nazareens.

Il est à l’origine même du fait que Jean se retrouve isolé sur l'île de Patmos.

Il aurait fait torturé et décapité Paul en 67.

Il aurait crucifié Pierre à l’envers.

Néron est l’accomplissement des prophéties

Apocalypse 13:7
Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre.

Apocalypse 13:5
Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes ; et il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois.


Sa persécution a commencé en 64 et a duré jusqu’à sa mort en juin 68, ce qui fait exactement 3 ans et demi ou 42 mois.

Apocalypse 13:10 et 14 
si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée.


Néron est mort le 11 juin 68, et Vespasien est retourné à Rome pour se battre et devenir le nouvel empereur. 

Pendant ce temps les Israélites Nazareens ont fuit Jérusalem grâce à l’avertissement suivant :

Matthieu 24:16 
alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes.



Ceux qui n’ont pas écouté cet avertissement pensaient que le répit après la mort de Néron était une victoire de la part d'Elohim, et ils sont venu à Jérusalem en grand nombre. Les Romains sont revenus et ont détruit la ville.

Regardons l’histoire de l’empire romain :

Apocalypse 17:10 
Ce sont aussi sept rois : cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps.


L'Empire Romain a commencé sous Jules César, qui n'a jamais été nommé Empereur. 

Son fils adoptif Octavien (aussi connu sous le nom d'Auguste) sera le premier Empereur. 

Les 5 rois du verset ci-dessus sont donc Jules César et les 4 premiers Empereurs de l'Empire. 

Il ne règnent pas en même temps mais l'un après l'autre, et "ils sont tombés", ce qui veut dire qu’ils ont regné et ne règnent plus. 

"Un existe" signifie qu’un Empereur est en train de gouverner au moment où Jean écrit. 

Après Jules, il y avait Auguste, Tibère, Caligula, Claude puis Néron (le 6ème roi). Il a régné pendant 13 ans du 13 octobre 54 au 11 juin 68.

Jean dit que le 7ème n’est pas encore venu, il s’agit de Galba. Jean dit qu’il doit rester peu de temps. Effectivement, il n’a régné que pendant 7 mois (du 8 juin 68 au 15 janvier 69).

Qu’en est-il de la blessure mortelle de la bête qui fut guérie ?

Apocalypse 13:3  
Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête. 


La dynastie des Julio-Claudiens règne du début de l'Empire en 27 av. J.-C. au suicide de Néron en 68. 

Avec la mort de Néron, c’est la famille fondatrice de l’Empire Romain qui est morte. 

L’empire est entrée dans une guerre civile qui a été vécue comme son agonie. 

La bête aux 7 cornes (Rome) s’effondrait alors que sa 6ème tête (Néron) a été blessée mortellement.

Mais que ce passe-t-il après cette agonie ?

Quatre Empereurs se sont succédés : Galba, Othon, Vitellius et Vespasien, les trois premiers étant nommés et évincés (assassinés ou suicidés) au cours de l'année 69. 

En décembre, Vespasien fonde la dynastie des Flaviens, et règne encore près de dix ans. L’Empire reprend vie avec la naissance de cette nouvelle dynastie. ]

Mais ceci dit, certains pourraient penser que Neron ne correspond pas avec la description dans l'Apocalypse qui suit :

Apocalypse 13:11-18
Puis je vis une autre bête monter de la terre, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et elle parlait comme un dragon.
Elle exerçait toute la puissance de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la plaie mortelle avait été guérie.
Et elle opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.
Et elle séduisait les habitants de la terre, par les signes qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de dresser une image à la bête, qui après avoir reçu le coup mortel de l'épée, était encore en vie.
Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et elle fit mettre à mort tous ceux qui n'adoraient pas l'image de la bête.

Et elle faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque à la main droite, ou au front.
Et personne ne pouvait aller sur les marchés ni commercer, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom.
C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence, compte le nombre de la bête, car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six. χξς


Et pourtant si nous reprenons points par points, nous pouvons voir que le profil de Neron correspond aussi avec tout ce passage.

Bien comprendre que le mot miracles ici se traduit par signes et ne désigne pas systématiquement quelque chose de surnaturel mais aussi peut désigner des prouesses faites par la main de l'homme.

Savoir que les Grecs et les Romains avaient appris à maîtriser la technique qui consistait à faire descendre le feu du ciel en captant les rayons solaires à l'aide de miroirs pour allumer l'autel de leurs faux dieux, et notamment celui de leur faux dieu soleil invictus.

Ensuite savoir aussi que Neron fit construire un colosse à son image qui représentait le faux dieu soleil, ce colosse était de la taille de la statue de la liberté. Mais il n'aurait pas vu l'achèvement de cette oeuvre avant sa mort.

Savoir aussi que Neron et ceux de son temps maitrisaient des techniques architecturales et ne se privaient pas de jouer d'effets spéciaux, pour preuve une salle de festin tournante de Neron a été découverte, donc il n'est pas impensable d'envisager qu'ils aient pu faire parler ce colosse si celui-ci était une statue creuse avec des hommes à l'intérieur. 

Donc, cet événement avec la marque de la bête, plus exactement la marque de Neron la 6eme tête semble bien être passée et donc s'être accomplie.

Ceci dit, cela ne signifie en rien que les événements annoncés qui suivent dans l'Apocalypse se sont déjà tous produits et ne sont pas en devenir, bien sûr que non car toutes les prédictions du Livre de l'Apocalypse ne sont pas encore arrivés et voici ce qui est annoncé après Neron le 6eme roi. 


Apocalypse 17:11-18
Et la bête qui était, et qui n'est plus, est elle-même un huitième roi; elle vient des sept, et s'en va en perdition.
Et les dix cornes que tu as vues, sont dix rois qui n'ont pas encore reçu l'empire; mais ils auront la puissance comme rois, avec la bête, pour une heure.
Ils ont un même dessein, et donneront leur puissance et leur autorité à la bête.
Ils combattront contre l'Agneau, mais l'Agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs, et le Roi des rois; et ceux qui sont avec lui sont les appelés, les élus et les fidèles.
Puis il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, sont des peuples, et une multitude, et des nations, et des langues.
Et les dix cornes que tu as vues à la bête, haïront la prostituée, la désoleront et la dépouilleront et mangeront ses chairs, et la consumeront dans le feu.
Car Elohim leur a mis au cœur d'exécuter son dessein, et d'avoir un même dessein, et de donner le royaume à la bête, jusqu'à ce que les paroles d'Elohim soient accomplies.
Or, la femme que tu as vue, c'est la grande cité qui règne sur les rois de la terre.

mardi 23 mai 2017

Le Mystère des Cherubim et des Seraphim


Comme le dit le titre de cette étude, un mystère demeure concernant les Êtres Célèstes nommés Chérubins et Séraphins ou plutôt Cherubim et Seraphim.

En effet, les Séraphim sont désignés avec 6 ailes par le Prophète Esaïe puis sont cités dans le Livre d'Hénok et dans le Livre d'Adam.

Par contre les Chrérubim sont cités beaucoup plus souvent dans l'ensemble des Saintes Ecritures, par le Prophète Ezechiel puis dans le Reste des Saintes Ecritures.

Mais voyons d'abord, la citation d'Esaïe sur les Seraphim.

Esaïe 6:1-3
L'année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône haut et élevé, et les pans de son vêtement remplissaient le temple.
Des Séraphim (brûlants) se tenaient au-dessus de Lui, et chacun d'eux avait six ailes: de deux ils couvraient leur face; de deux ils couvraient leurs pieds; et de deux ils volaient.
Ils criaient l'un à l'autre, et disaient: Saint, saint, saint est YHWH des armées! Toute la terre est pleine de sa gloire!
Les fondements des seuils furent ébranlés par la voix de celui qui criait, et la maison fut remplie de fumée.
Alors je dis: Malheur à moi! Je suis perdu! Car je suis un homme dont les lèvres sont impures, et je demeure au milieu d'un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, YHWH des armées!
Mais l'un des Séraphim (brûlants) vola vers moi, ayant dans sa main un charbon ardent, qu'il avait pris sur l'autel avec des pincettes.
Et il en toucha ma bouche, et dit: Maintenant ceci a touché tes lèvres; ton iniquité est ôtée, ton péché est expié.


Un point à noter concernant les Séraphim est que Saraph signifie "Brûlant" donc Seraphim signifie les Brûlants au pluriel. Ce mot a aussi été traduit par dragon ou serpent comme nous le voyons ci-dessous :



Esaïe 14:29
Terre des Philistins, ne te réjouis pas sans mesure de ce qu'elle soit brisée, la verge qui te frappait; car de la racine d'un serpent sortira un basilic, et son fruit sera un saraph volant.

Esaïe 30:6
Oracle à propos des behemoth du Sud: À travers un pays de détresse et d'angoisse, où sont le rugissement mâles et femelles, aspics et saraph volant, ils transportent sur la croupe des ânons leurs richesses, et sur le dos des chameaux leurs trésors, chez un peuple qui n'est d'aucun secours.

Torah-Nombres 21:8-9
YHWH dit à Moïse: "Fais toi-même un saraph et place-le au haut d'une perche: quiconque aura été mordu, qu'il le regarde et il vivra!" Et Moïse fit un serpent d'airain, le fixa sur une perche; et alors, si quelqu'un était mordu par un serpent, il levait les yeux vers le serpent d'airain et était sauvé.



Nous voyons que le Livre d'Hénok nous apprend que les Séraphim sont dans le Jardin d'Eden avec les Chérubim.

Hénok 20:7
Gabriel, l’un des saints anges, préposé au paradis (jardin) , aux dragons (Séraphim) et aux Chérubim


Le traducteur a ici choisi de traduire le mot rencontré saraph par "dragon" au lieu de parler de Séraphim mais tout laisse à penser qu'il ne s'agit pas de dragons ici mais de Séraphim Célestes.

D'ailleurs nous voyons cette erreur de traduction dans la mythologie commune de nombreux peuples qui parle de l'arbre de vie gardé par des dragons.

Dans le Livre d'Adam ce fait que les Seraphim et Cherubim vont aussi dans le Jardin d'Eden est notifié ci-dessous :

Livre d'Adam 9:27
Je lui dis : – Je ne connais aucun serment par lequel je peux [te] jurer mais je te dirais par ce que je connais : Par les plantes du jardin et par les chérubim et les séraphim et [par] le Père qui, assis dans les cieux, descend dans le jardin, que si je mange et comprenne toute chose [je ne retiendrais pas] mais je donnerai à manger à mon mari Adam.


Par contre dans le Livre d'Adam nous lisons ceci :

Livre d'Adam 15:7
(YHWH) dit à Adam : – Tu ne peux pas prendre de cela de ton vivant, car jJai donné un ordre aux séraphins de surveiller alentour avec des armes à cause de toi, de crainte que tu en manges plus et que tu deviennes immortel et dises, Voici je ne mourrai pas.


Alors que la Torah de la Genèse nous parle des Chérubim qui gardent le chemin de l'arbre de vie.

Mais comme le dit le Livre d'Hénok et le Livre d'Adam, nous voyons que les Séraphim et les Chérubim sont présents dans le Jardin d'Eden, donc tout cela n'est en rien contradictoire mais plutôt complémentaire, car visiblement et les Séraphim et les Chrérubim gardent le chemin de l'arbre de vie.

Et là encore nous arrivons à un autre questionnement que nous pouvons avoir concernant l'appellation Seraphim et Chérubim.

Tout d'abord la définition du mot Chérub-Keruv est incertaine en Hébreu par contre elle prend sa pleine signification en Assyrien, dans cette langue, « kéroub » ou « karibu » signifierait « celui qui prie » ou 
« celui qui communique ».

Mais un point peut aussi être pensé au vue de la complexité de la description des Chrérubim, les Chérubim et les Seraphim seraient-ils les mêmes Êtres Spirituels avec des appellations différentes ? 

Ceci n'est bien sûr pas une certitude mais une possibilité quand par exemple on constate qu'Ezechiel décrit les Chérubim associés avec les 4 êtres vivants avec 4 ailes quand le Livre de l'Apocalypse décrit les 4 êtres vivants avec 6 ailes comme les Séraphim.


Ezechiel 10
Je regardai, et voici, sur le ciel qui était au-dessus de la tête des chérubim, il y avait comme une pierre de saphir ; on voyait au-dessus d’eux quelque chose de semblable à une forme de trône.
Et YHWH dit à l’homme vêtu de lin : Va entre les ophanim (roues) sous les chérubim, remplis tes mains de charbons ardents que tu prendras entre les chérubim, et répands-les sur la ville ! Et il y alla devant mes yeux.
Les chérubim étaient à la droite de la maison, quand l’homme alla, et la nuée remplit le parvis intérieur.
La Gloire de YHWH s’éleva de dessus les chérubim, et se dirigea vers le seuil de la maison ; la maison fut remplie de la nuée, et le parvis fut rempli de la Splendeur de la Gloire de YHWH.
Le bruit des ailes des chérubim se fit entendre jusqu’au parvis extérieur, pareil à la voix de l'Elohim Tout-Puissant lorsqu’Il parle.
Ainsi YHWH donna cet ordre à l’homme vêtu de lin : Prends du feu entre les ophanim (roues), entre les chérubim ! Et cet homme alla se placer près des ophanim (roues).
Alors un chérub étendit la main entre les chérubim vers le feu qui était entre les chérubim ; il en prit, et le mit dans les mains de l’homme vêtu de lin. Et cet homme le prit, et sortit. On voyait aux chérubim une forme de main d’homme sous leurs ailes.
Je regardai, et voici, il y avait quatre ophanim (roues) près des chérubim, une roue près de chaque chérub ; et ces ophanim (roues) avaient l’aspect d’une pierre de chrysolithe.
À leur aspect, toutes les quatre avaient la même forme ; chaque roue paraissait être au milieu d’une autre roue.
En cheminant, elles allaient de leurs quatre côtés, et elles ne se tournaient point dans leur marche ; mais elles allaient dans la direction de la tête, sans se tourner dans leur marche.
Tout le corps des chérubim, leur dos, leurs mains, et leurs ailes, étaient remplis d’yeux, aussi bien que les ophanim (roues) tout autour, les quatre roues.
J’entendis qu’on appelait les roues tourbillon.
Chacun avait quatre faces ; la face du premier était une face de chérub, la face du second une face d’homme, celle du troisième une face de lion, et celle du quatrième une face d’aigle.
Et les chérubim s’élevèrent. C’étaient les êtres vivants que j’avais vus près du fleuve du Kebar.
Quand les chérubim marchaient, les roues cheminaient à côté d’eux ; et quand les chérubim déployaient leurs ailes pour s’élever de terre, les roues aussi ne se détournaient point d’eux.
Quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient, et quand ils s’élevaient, elles s’élevaient avec eux, car l’esprit des êtres vivants était en elles.
La Gloire de YHWH se retira du seuil de la maison, et se plaça sur les chérubim.
Les chérubim déployèrent leurs ailes, et s’élevèrent de terre sous mes yeux quand ils partirent, accompagnés des ophanim (roues). Ils s’arrêtèrent à l’entrée de la porte de la maison de YHWH vers l’orient ; et la Gloire de l'Elohim d’Israël était sur eux, en haut.
C’étaient les êtres vivants que j’avais vus sous l'Elohim d’Israël près du fleuve du Kebar, et je reconnus que c’étaient des chérubim.
Chacun avait quatre faces, chacun avait quatre ailes, et une forme de main d’homme était sous leurs ailes.
Leurs faces étaient semblables à celles que j’avais vues près du fleuve du Kebar ; c’était le même aspect, c’était eux-mêmes. Chacun marchait droit devant soi. 


Et nous voyons dans le Livre de l'Apocalypse que ces 4 Êtres Vivants ont 6 ailes comme les Seraphim décrit par le Prophète Esaie et non seulement 4 :

Apocalypse 4:7-8
Le premier être vivant ressemblait à un lion; le second être vivant ressemblait à un veau; le troisième être vivant avait le visage comme un homme; et le quatrième être vivant ressemblait à un aigle qui vole.
Et les quatre êtres vivants avaient chacun six ailes, et à l'entour et au-dedans ils étaient pleins d'yeux; et ils ne cessaient, jour et nuit, de dire: Saint, saint, saint est YHWH Elohim Tout-Puissant, QUI ÉTAIT, QUI EST, et QUI SERA!


Ensuite on peut voir un autre point commun entre les Chérubim et Seraphim, c'est la notion de feu brûlant, nous savons comme vu au dessus que les Seraphim sont liés au feu de par leur nom et nous lisons aussi ceci concernant les Cherubim.

Hénok 14:11
Son toit était comme le chemin des étoiles et (comme) des éclairs ; au milieu (se tenaient) des chérubim de feu, et son ciel était d’eau


Ezechiel dit aussi concernant les Cherubim :

Alors un chérub étendit la main entre les chérubim vers le feu qui était entre les chérubim 


Quand Esaïe ne cite pas les Chérubim mais parle uniquement de Seraphim, Ezechiel parle de Chérubim et non de Seraphim.

Lire cette étude complémentaire :
Les chariots d'Elohim et Ovnis
http://messianique.forumpro.fr/t5604-les-chariots-d-elohim-et-ovnis#53676

Et voir aussi la vidéo de cette étude :




Que Toute la Gloire revienne à YHWH notre Elohim et à notre Seigneur et Sauveur Yéhoshoua. Amen.