dimanche 29 juillet 2018

Le mariage selon la Sainte Torah

Le mariage selon la Sainte Torah


Une question revient : est ce qu'un couple s'étant uni seulement pas concubinage sans être passés devant la mairie ou devant un rabbin ou un pasteur est considéré marié selon la Sainte Torah de notre Elohim ?

Il faut avoir conscience que nos sociétés ont été modelées par nos cultures, ect...

et donc ce que les gens entendent par "mariage" a aussi été influencé par leurs cultures différentes.

Lorsque nous lisons La Torah, on se rend compte qu'aux yeux d'Elohim un homme et une femme sont mariés du moment où avec le consentement du père de la fille, ils s'unissent ensuite sentimentalement et charnellement.

Genèse 2:24
C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femmeet ils deviendront une seule chair .

 Matthieu 19:5-6
...C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ?
Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce qu'Elohim a joint.

Généralement avant que la fille ne soit donnée pour femme le père organisait la Fête des noces durant 7 jours et demandait un délai pour renvoyer sa fille pouvant faire durer les festivités jusqu'à 14 jours, voir concernant Rebecca et concernant Sarah la femme de Tobie le fils.

Nous voyons aussi dans le Livre de Tobit qu'un contrat de mariage par écrit était signé par le père de la fille.

Donc il y avait bien un cérémoniel avant mariage mais qui n'est en rien semblable au cérémoniel que nous connaissons aujourd'hui devant un pasteur, curé ou rabbin.


Ceci dit et précisé le mariage est ensuite officiellement validé lorsque l'homme s'unit charnellement à sa femme, voir lorsque Laban donna Léa et Rachel à Jacob, il s'agit de l'union sentimentale et charnelle qu'ils forment lorsqu'il y a union sexuelle. Ils fusionnent pour former UN.

D'ailleurs l'enfant qui naîtra est l'incarnation de l'Union (Ehad) des deux parents. Bien sûr il y a aussi union des sentiments et union dans tout ce qui accompagne la vie du couple car l'union sexuelle ne suffit pas dans la vie d'un couple pour former UN en esprit. Les deux sont liés.

Dans la pensée Biblique, le mariage c'est cela, les noces Biblique sont elles liées à la séparation de la fille de sa maison paternelle car l'homme amène sa femme dans sa maison paternelle, mais cela n'est pas semblable aux cérémonies religieuses que nous connaissons ou encore en passant par un contrat de la mairie comme nous le concevons aujourd'hui, car dans la Torah, le consentement passe par le père et donc aussi par la mère, mais bien sûr je précise ici qu'il s'agit d'un père qui croit en Elohim et non d'un incroyant, là encore la Sainte Torah parle au peuple qui croit en Elohim, donc la situation est différente dans le cadre où il s'agirait d'une fille croyante en Elohim dont le père est incroyant et qui lui refuserait d'épouser un homme croyant selon la Volonté d'Elohim.

Il est donc absolument infondé de croire que l'union nommé mariage entre un homme et une femme doive obligatoirement passer devant un rabbin ou un pasteur ou devant la mairie, cela se sont les hommes au cours des siècles qui l'ont instauré ainsi.

Attention, je ne dis pas qu'il soit interdit de passer devant la mairie, un pasteur ou un rabbin, cela est bien utile pour tout ce qui est administratif et c'est un témoignage devant les hommes pour un croyant que de prendre pour femme telle personne devant Elohim et devant les hommes.

Je dis simplement qu'Elohim ne s'arrête pas aux actes administratifs ou cultuels pour considérer un homme marié ou pas.

Car dans le cas où un homme couche avec une femme vierge (n'ayant appartenu à aucun autre homme) sans avoir demander l'autorisation de cette union aux parents de la femme, voici ce que dit  Elohim dans La Torah.

Exode 22:16-17
Si un homme séduit une vierge qui n'est point fiancée, et qu'il couche avec elle, il paiera sa dot et la prendra pour femme.
Si le père refuse de la lui accorder, il paiera en argent la valeur de la dot des vierges.

le terme "fiancée" ici cité dans La Torah est un accord, c'est à dire les parents promettent au jeune homme de lui donner leur fille pour épouse, elle lui est destinée, un pacte a été scellé entre les deux familles d'où les noces dans la Bible.

Ce qui est important tout de même c'est de savoir si un couple est marié aux yeux d'Elohim ou pas ? Car on sait bien que les sociétés qui ne reposent pas sur le modèle de La Torah ont des pratiques et des conceptions des choses qui sont erronées par rapport à ce qu'Enseigne Elohim dans Sa Torah.

Ensuite, je tiens aussi à dire, que l'élément discriminant à l'égard de ceux qui refusent de passer devant la mairie, c'est le pourquoi de ce refus. Car dans beaucoup de cas, malheureusement, c'est parce qu'ils ont en tête de ne pas rester toujours ensemble et envisagent donc la possibilité de pouvoir se séparer plus facilement, cela n'est pas bien car leur conception de l'Union (mariage) n'est pas dans La Pensée d'Elohim.

Concernant le concubinage, reste à voir si la femme dans ce couple trompe son mari ou pas s'unissant à un autre par concubinage, dans ce cas, il s'agit d'un adultère et cela est interdit par Elohim car l'homme ne peut pas prendre la femme d'un autre.

S'il s'agit de divorce, il faut en connaître les raisons car le divorce n'est accepté que pour cause d'infidélité physique ou spirituelle et pas pour une autre raison.

Donc précisons avant toutes choses que selon L'Esprit de La Torah d'Elohim, il faut d'abord que l'union entre un homme et une femme soit approuvée par Elohim.


Ce que je tenais à faire remarquer ici, c'est qu'une fois qu'un couple vit ensemble et ce même s'il n'est pas marié devant la mairie ou pasteur ou rabbin, pour Elohim il y a union et donc mariage et donc qu'au même titre qu'un couple passé devant la mairie ou pasteur ou rabbin, il ne doit pas y avoir séparation hormis pour cause d'infidélité physique ou spirituelle.



mercredi 25 juillet 2018

Révélation de 1 Corinthiens 11 Tête couverte ou découverte


Je vous partage ici une révélation donnée par Elohim sur ce passage tant interprété et controversé au fil du temps, cette interprétation est j'en suis désormais convaincue la bonne interprétation et compréhension et pour cela il nous faut bien sûr revenir à la Sainte Torah.

Car bien que le voile de la femme ne soit jamais mentionné comme un Commandement Divin donné explicitement par Elohim, l'Apôtre Paul dans ce passage nous explique en réalité d'où vient ce Commandement pour la femme pour peu que nous connaissions la Sainte Torah et que nous regardions le texte Grec mot à mot pour voir où les traductions différentes ont fauté.

Cette étude va être pour les femmes croyantes qui couvrent leurs têtes au moment de la prière une véritable révélation, elles vont savoir désormais pourquoi elles posent cette couverture sur leur tête et je le sais elles sont loin d'imaginer ce que je vais révéler ici. Cette étude leur sera un grand enrichissement et pour les hommes croyants aussi.

Je vais commencer par vous partager cette révélation de manière simple puis ensuite vous prouver ce que je dis ici par la Sainte Torah avec à la suite le passage de l'Apôtre Paul décortiqué et analyser avec le texre Grec source.

Voici donc cette révélation :

Dans ce passage de 1 Corinthiens 11, l'Apôtre Paul nous révèle que les cheveux longs de la femme sont une Puissance Spirituelle et que pour qu'elle ne prenne pas un rang supérieur Spirituel sur l'homme, elle doit se couvrir la tête lorsqu'elle prie ou prophétise à cause des Anges d'Elohim car ce sont les Anges d'Elohim qui amènent les prières et aussi qui servent d'intermédiaire lors de Prophéties pour qu'ils ne voient pas ce pouvoir Spirituel de la femme qui supplanterait le pouvoir de son mari sur sa femme ou de son père sur sa fille ou des hommes sur la femme.

À présent nous allons voir où dans les Saintes Écritures, il est indiqué que les cheveux longs sont une Puissance Spirituelle lorsqu'un croyant ou une croyante s'approche d'Elohim.

Nous avons tout d'abord la Loi du voeu de Nazir.

Torah-Nombres 6:1-21
1 YHWH parla encore à Moïse, en disant:
Parle aux enfants d'Israël, et dis-leur: Lorsqu'un homme ou une femme se sera mis à part en faisant vœu de Naziréat (séparation) pour se consacrer à YHWH,
3 Il s'abstiendra de vin et de boisson enivrante; il ne boira point de vinaigre de vin, ni de vinaigre de boisson enivrante; il ne boira aucune liqueur de raisins, et ne mangera point de raisins frais ni secs.
4 Pendant tout le temps de son Naziréat, il ne mangera rien de tout ce que la vigne produit, depuis les pépins jusqu'à la peau.
5 Pendant tout le temps de son vœu de Naziréat, le rasoir ne passera point sur sa tête; jusqu'à ce que les jours, pour lesquels il s'est voué à YHWH, soient accomplis, il sera consacré, il laissera croître les cheveux de sa tête.
6 Pendant tout le temps pour lequel il s'est voué à YHWH, il ne s'approchera point d'une personne morte.
7 Il ne se souillera point pour son père, ni pour sa mère, pour son frère, ni pour sa sœur, quand ils mourront, car la consécration de son Elohim est sur sa tête.
8 Pendant tout le temps de son Naziréat, il est consacré à YHWH.
9 Que si quelqu'un vient à mourir auprès de lui subitement, et souille sa tête consacrée, il rasera sa tête au jour de sa purification, il la rasera au septième jour;
10 Et au huitième jour il apportera deux tourterelles ou deux pigeonneaux au sacrificateur, à l'entrée du tabernacle d'assignation.
11 Et le sacrificateur en offrira un en sacrifice pour le péché, et l'autre en holocauste, et il fera propitiation pour lui, du péché qu'il a commis à l'occasion du mort. Il consacrera ainsi sa tête en ce jour-là.
12 Et il consacrera de nouveau à YHWH les jours de son Naziréat, et il offrira un agneau de l'année en sacrifice pour le délit, et les jours précédents ne compteront point, parce que son Naziréat a été souillé.
13 Or voici la loi du Nazireat : lorsque les jours de son Naziréat seront accomplis, on le fera venir à l'entrée du tabernacle d'assignation;
14 Et il présentera son offrande à YHWH, un agneau de l'année, sans défaut, en holocauste, une brebis de l'année, sans défaut, en sacrifice pour le péché, et un bélier sans défaut en sacrifice de prospérités;
15 Une corbeille de pains sans levain de fine farine, des gâteaux arrosés d'huile, et des galettes sans levain, ointes d'huile, avec leur offrande et leurs libations.
16 Le sacrificateur les présentera devant YHWH, et il offrira son sacrifice pour le péché et son holocauste;
17 Et il offrira le bélier en sacrifice de prospérités à YHWH, outre la corbeille de pains sans levain. Le sacrificateur présentera aussi son offrande et sa libation.
18 Et le Nazir rasera, à l'entrée du tabernacle d'assignation, sa tête consacrée, et il prendra les cheveux de sa tête consacrée et les mettra sur le feu qui est sous le sacrifice de prospérités.
19 Et le sacrificateur prendra l'épaule cuite du bélier, et un gâteau sans levain de la corbeille, et une galette sans levain, et les mettra sur les paumes des mains du Naziréen, après qu'il aura rasé sa tête consacrée;
20 Le sacrificateur les agitera en offrande devant YHWH; c'est une chose sainte qui appartient au sacrificateur, avec la poitrine agitée et la jambe élevée en offrande. Ensuite le Naziréen pourra boire du vin.
21 Telle est la loi du Nazir qui aura voué son offrande à YHWH pour son Naziréat, outre ce qu'il pourra encore offrir. Il fera selon le vœu qu'il aura prononcé, d'après la loi de son Naziréat.

À présent, il nous faut aussi lire ce passage concernant la Loi du Nazir où le voeu de la femme est soumis à la décision de son mari si elle est mariée ou de son père si elle est non mariée, ceux-ci pouvant annuler ce voeu.

Torah-Nombres 30
1 Or Moïse dit aux enfants d'Israël tout ce que YHWH lui avait commandé.
2 Moïse parla aussi aux chefs des tribus des enfants d'Israël, en disant: Voici ce que YHWH a commandé:
Quand un homme aura fait un vœu à YHWH, ou se sera par serment imposé une obligation à lui-même, il ne violera point sa parole; il fera selon tout ce qui est sorti de sa bouche.
Mais quand une femme aura fait un vœu à YHWH, et qu'elle se sera imposé une obligation, en sa jeunesse, dans la maison de son père;
Et que son père aura entendu son vœu et l'obligation qu'elle s'est imposée à elle-même, et ne lui aura rien dit, tous ses vœux seront valables, et toute obligation qu'elle se sera imposée sera valable;
Mais si son père la désavoue le jour où il l'a entendue, tous ses vœux et toutes les obligations qu'elle s'est imposés à elle-même, seront nuls, et YHWH lui pardonnera; car son père l'a désavouée.
Si elle est mariée, et qu'elle soit engagée par des vœux ou par quelque parole échappée de ses lèvres, par laquelle elle se soit imposé une obligation à elle-même,
Si son mari l'a entendue, et que le jour où il l'a entendue, il ne lui en dise rien, ses vœux seront valables, et les obligations qu'elle se sera imposées à elle-même seront valables;
Mais si, au jour que son mari l'apprend, il la désavoue, il annulera le vœu par lequel elle s'était engagée et la parole échappée de ses lèvres, par laquelle elle s'était imposé une obligation à elle-même; et YHWH lui pardonnera.
10 Mais le vœu d'une veuve ou d'une répudiée, tout ce à quoi elle se sera obligée, sera valable pour elle.
11 Si c'est donc dans la maison de son mari qu'une femme a fait un vœu, ou qu'elle s'est imposé une obligation par serment,
12 Et que son mari l'ait entendue, et ne lui en ait rien dit, et ne l'ait point désavouée, tous ses vœux seront valables, et tout ce à quoi elle se sera obligée sera valable;
13 Mais si son mari les annule le jour qu'il les a entendus, tout ce qui est sorti de ses lèvres relativement à ses vœux et à l'obligation dont elle s'était liée, sera nul; son mari les a annulés, et YHWH lui pardonnera.
14 Son mari pourra ratifier et son mari pourra annuler tout vœu et tout serment par lequel elle se sera obligée à affliger son âme.
15 Si son mari ne lui en a rien dit, d'un jour à l'autre, il aura ratifié tous ses vœux ou toutes ses obligations; il les aura ratifiés, parce qu'il ne lui en a rien dit au jour qu'il les a entendus.
16 Mais s'il les annule quelque temps après les avoir entendus, il portera la peine du péché de sa femme.
17 Telles sont les ordonnances que YHWH commanda à Moïse, entre un mari et sa femme, entre un père et sa fille, quand elle est encore dans la maison de son père, en sa jeunesse.

Amen

Ensuite, nous avons un autre passage dans 1 Samuel où nous voyons que Anne qui était stérile fit un voeu à Elohim et nous voyons que c'est son mari qui porta ce voeu à Elohim donc qui rasa sa tête pour celle de sa femme, car dans le voeu de Nazir, en réalité la femme ne rasait pas sa tête mais c'est son mari qui portait le voeu de sa femme sur sa tête, car comme le dit l'Apôtre Paul, la femme n'est point sans l'homme ni l'homme sans la femme et les deux ne sont pas sans Elohim.

1 Samuel 1:11
Et elle (Anne) fit un vœu, et dit: YHWH des armées, si tu daignes regarder l'affliction de ta servante, si tu te souviens de moi, si tu n'oublies point ta servante, et si tu donnes à ta servante un enfant mâle, je le donnerai à YHWH pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne passera point sur sa tête.

1 Samuel 1:19-28
(...) Elkana connut Anne sa femme; et YHWH se souvint d'elle.
Et il arriva, dans le courant de l'année, qu'Anne conçut et enfanta un fils, et le nomma Samuel (Elohim a exaucé); car, dit-elle, je l'ai demandé à YHWH.
Et Elkana, son mari, monta, avec toute sa maison, pour offrir à YHWH le sacrifice annuel, et son vœu.
Mais Anne n'y monta pas; car elle dit à son mari: Je n'irai point jusqu'à ce que l'enfant soit sevré; alors je le mènerai, afin qu'il soit présenté devant YHWH, et qu'il y demeure à toujours.
Et Elkana, son mari, lui dit: Fais ce qui te semble bon; demeure jusqu'à ce que tu l'aies sevré. Seulement, que YHWH accomplisse sa parole! Ainsi cette femme demeura, et allaita son fils, jusqu'à ce qu'elle l'eût sevré.
Et dès qu'elle l'eut sevré, elle le fit monter avec elle, et prit trois veaux, un épha de farine, et une outre de vin; et elle le mena dans la maison de l'Éternel, à Silo; et l'enfant était fort jeune.
Puis ils égorgèrent le veau, et amenèrent l'enfant à Héli;
Et elle dit: Pardon, mon seigneur! aussi vrai que ton âme vit, mon seigneur, je suis cette femme qui se tenait ici près de toi pour prier YHWH.
C'est pour cet enfant que je priais, et YHWH m'a accordé la demande que je lui ai faite.
Aussi, je le prête à YHWH; il sera prêté à YHWH pour tous les jours de sa vie. Et ils se prosternèrent là devant YHWH.

À présent, je vais évoquer l'histoire de Samson qui était un Nazir et qui avait une force donnée par le Souffle Saint d'Elohim mais il nous faut noter que cette force était conditionnée par Elohim à la longueur des cheveux de Samson car les cheveux représentent une Force Spirituelle, et si j'évoque ce point ici c'est parce que l'Apôtre Paul l'évoque pour la femme comme vous allez le voir dans la suite de cette étude et aussi pour bien mettre en évidence que pour Elohim la longueur des cheveux a bien un impact dans le monde Spirituel, bien sûr la longueur des cheveux ne suffit pas, il faut qu'Elohim agréé et Soit présent, beaucoup de païens ont des cheveux longs et cela ne leur sert de rien sans Elohim, s'ils persistent dans leur rébellion contre Elohim, ils seront séparés de Lui pour l'éternité dans les souffrances du guehinem, cheveux longs ou pas.


Juges 16:19-31
Et elle (Dalila) l'endormit sur ses genoux, et appela un homme, et elle rasa les 7 tresses de sa tête. Et elle commença à l'humilier et sa Force se retira de lui. 
Et elle dit : Les Philistins sont sur toi, Samson ! Et il se réveilla de son sommeil et se dit : Je m'en irai comme les autres fois et je me dégagerai. Or il ne savait pas que YHWH s'était retiré de lui. 
Et les Philistins le saisirent, et lui crevèrent les yeux, et le firent descendre à Gaza, et le lièrent avec 2 chaînes de bronze. Et il tournait la meule dans la maison des prisonniers.
Mais les cheveux de sa tête commencèrent à repousser, depuis le moment où ils avaient été coupés.
Et les princes des Philistins se rassemblèrent pour offrir un grand sacrifice à Dagon, leur dieu, et pour se réjouir. Et ils dirent : Notre dieu a livré entre nos mains Samson, notre ennemi. Et le peuple le vit et ils louèrent leur dieu, car ils disaient : Notre dieu a livré entre nos mains notre ennemi, et le dévastateur de notre pays, et celui qui multipliait nos tués. Et il arriva, comme ils avaient le cœur joyeux, qu'ils dirent : Appelez Samson, et qu'il nous amuse ! Et ils appelèrent Samson de la maison des prisonniers, et il joua devant eux, et ils le placèrent entre les colonnes. Et Samson dit au garçon qui le tenait par la main : Laisse-moi, et fais-moi toucher les colonnes sur lesquelles repose l'édifice, et je m'appuierai sur elles.
Et l'édifice était remplie d'hommes et de femmes. Et tous les princes des Philistins étaient là, et [il y avait] sur le toit1 environ 3 000 hommes et femmes qui regardaient Samson jouer. Et Samson cria vers YHWH et dit : Seigneur YHWH ! Souviens-toi de moi, je te prie, et fortifie-moi, je te prie, seulement cette fois, ô Elohim, afin qu'en une seule vengeance, je me venge des Philistins pour mes 2 yeux !
Et Samson saisit les 2 colonnes du milieu sur lesquelles l'édifice reposait — et il s'appuya sur elles — l'une de sa main droite et l'autre de sa main gauche.
Et Samson dit : Que mon âme meure avec les Philistins ! Et il poussa avec force, et l'édifice tomba sur les princes et sur tout le peuple qui y était. Et les morts qu'il fit mourir dans sa mort furent plus nombreux que ceux qu'il avait fait mourir pendant sa vie. Et ses frères et toute la maison de son père descendirent et l'emportèrent. Et ils le remontèrent et l'enterrèrent entre Tsorha et Eshtaol dans le tombeau de Manoah, son père. Et il avait jugé Israël [pendant] 20 ans.

À présent voici donc ma traduction au plus près du texte Grec de 1 Corinthiens 11 mot à mot avec des mots clés.

1 Corinthiens 11

Mais je veux que vous sachiez que Machia'h est la Tête de tout homme, et que l'homme est la tête de la femme, et qu'Elohim est la Tête de Machia'h.

Alors notez bien ici que l'Apôtre Paul nous parle de la Tête en rapport avec une hiérarchie dans l'autorité, pourquoi l'Apôtre Paul prend ici l'image de la Tête ? Car comme vous allez le voir il va expliquer l'autorité de l'homme sur la femme en rapport avec les cheveux longs de la femme qui sont une Force Spirituelle.


Tout homme qui offre des prières ou prophétise, ayant la tête "κατὰ kata - amenée en bas" καταισχύνει kataishenei - amène en bas avec la honte" sa Tête.

le mot kata ne signifie absolument pas couvert, et vu la complexité pour traduire certains ont traduit "sur" ce qui est faux et d'autres on traduit "couvert" ce qui est aussi faux.

Il y a en réalité ici un jeu de mot incontestable en Grec entre kata et kataishenei, car kata signifie amener en bas, nous allons retrouver ce lien avec le mot kata partout dans ce passage comme vous allez le voir.

Ici l'Apôtre Paul dit donc que l'homme ne doit pas rabaisser son autorité, l'amener en bas, donc ne pas rabaisser son statut par rapport à celui de la femme car s'il fait cela il rabaisse sa Tête qui Est Machia'h notre Seigneur et Sauveur.


Et toute femme qui offre des prières ou prophétise "ἀκατακαλύπτῳ akatakalypto - qui n'amène pas en bas la tête couverte",  "καταισχύνει kataishenei - amène en bas avec la honte" sa Tête car c'est une et de même "ἐξυρημένῃ exyremene - (que si elle) s'est rasée".

Alors ici, nous entrons dans le sujet clé, tout d'abord, comprendre que la tête de la femme est l'homme et que donc ici la femme qui ne rabaisse pas sa longue chevelure qui est une Force Spirituelle en la couvrant rabaisse la tête de l'homme et en agissant ainsi, elle se coupe de la volonté d'Elohim et c'est donc comme si elle était rasée comprendre c'est comme si Elohim n'était plus avec elle car la Force Spirituelle de ses cheveux sans la soumision recquise par Elohim à la puissance de son mari s'annule.

Savoir aussi que nous retrouvons le mot Grec ξυράω xurao raser avec une conjugaison différente dans un seul autre passage du Nouveau Testament qui est :

Actes 3:23-24
Fais donc ce que nous allons te dire: Nous avons quatre hommes qui ont fait un voeu;
Prends-les avec toi, purifie-toi avec eux, et paye leur dépense, afin qu'ils puissent se faire "ξυρήσονται xyresontai - raser" la tête, et que tous sachent qu'il n'est rien de tout ce qu'ils ont entendu dire de toi, mais que tu continues à garder la Torah.

Ce mot Grec est employé pour le voeu de Nazir.


Car si une femme "κατακαλύπτεται katakalyptetai - n'amène pas en bas couverte", "κειράσθω keirastho - (qu'elle) se cisaille (les cheveux) mais s'il est honteux pour une femme (d'avoir ses cheveux) cisaillés ou (d'être) rasée "κατακαλυπτέσθω katakalyptestho - qu'elle amène en bas couverte"

le verbe Grec κείρω keiro pour cisailler se retrouve aussi concernant le voeu de Nazir que fit l'Apôtre Paul dans Actes 18:18.

Nous comprenons à présent parfaitement de quoi parle l'Apôtre Paul ici, en effet si la femme ne rabaisse pas la Force Spirituelle de ses longs cheveux en la couvrant, qu'elle se les coupe pour ne pas se placer Spirituellement au dessus de l'homme mais s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée alors qu'elle couvre cette Force Spirituelle.

Continuons

Pour ce qui est de l'homme, il n'est pas "ὀφείλει opheilei tenu par son serment" "κατακαλύπτεσθαι katakalyptesthai - d'amener sa tête en bas couverte" puisqu'il est l'Image et la Gloire d'Elohim; mais la femme est la gloire de l'homme.

alors ici le mot clé très important est ὀφείλει opheilei qui a été traduit communément par "doit" en Français mais qui ne retranscrit en rien la véritable signification qui est "devoir" dans le sens Torahique d'être tenu par un serment, ceci est tellement vrai que dans le verset Grec de Matthieu, ce mot Grec est employé dans ce sens.

Matthieu 23:16-22
Malheur à vous, conducteurs aveugles, qui dites: Si quelqu'un jure par le Temple, cela n'est rien; mais celui qui aura juré par l'or du Temple, est ὀφείλει ophelei - lié ou tenu par son serment !
Insensés et aveugles! lequel est le plus grand, ou l'or, ou le temple qui rend cet or sacré?
Et si quelqu'un, dites-vous, a juré par l'autel, cela n'est rien; mais s'il a juré par le don qui est sur l'autel, il est ὀφείλει ophelei - lié ou tenu par son serment !
Insensés et aveugles! car lequel est le plus grand, le don ou l'autel qui rend le don sacré?
Celui donc qui jure par l'autel, jure par l'autel et par tout ce qui est dessus;
Et celui qui jure par le Temple, jure par le Temple et par celui qui y habite;
Et celui qui jure par le ciel, jure par le Trône d'Elohim et par Celui qui est assis dessus


En effet, l'homme n'a pas été pris de la femme, mais la femme a été prise de l'homme;
Et l'homme n'a pas été créé pour la femme, mais la femme a été créée pour l'homme.
À cause de cela "ὀφείλει opheilei est liée par le serment" la femme a le pouvoir sur la tête à cause des Anges.

L'Apôtre Paul fait référence ici au serment qui se trouve dans la Torah de la Genèse lorsque la femme a été liée par le serment d'être soumise à la puissance de son mari.
Et littéralement nous pouvons lire que la femme a le pouvoir sur la tête, voir le lien avec la Force Spirituelle de sa longue chevelure qu'elle doit soumettre à la puissance de son mari.


Toutefois, l'homme n'est point sans la femme, ni la femme sans l'homme, dans le Seigneur. Car comme la femme a été prise de l'homme, aussi l'homme naît de la femme; et tout vient d'Elohim.
Jugez-en vous-mêmes; est-il bienséant qu'une femme offre des prières à Elohim "ἀκατακάλυπτον akatakalypton non amenée en bas couverte" ?
La nature elle-même ne vous enseigne t-elle pas qu'un homme s'il "κομᾷ koma - a des cheveux décorés"; se déshonore lui-même.
Mais si une femme "κομᾷ koma - a des cheveux décorés";  c'est une gloire pour elle, parce que la "κόμη kome - chevelure décorée"; lui est donnée pour περιβολαίου peribolaiou - manteau.

Alors ici le mot κομᾷ koma a été mal traduit par cheveux long, notons que c'est le seul passage du Nouveau Testament où nous retrouvons ce mot et j'ai trouvé rapporté que dans n'importe quel dictionnaire grec ancien ce mot est si peu utilisé que la traduction varie d'un dictionnaire à l'autre.

Dans l'un il est défini comme "cheveux de la tête" un autre "cheveux avec décorum" Un autre "cheveux de tresses" et "Cheveux avec beauté / décorés"

Donc tout porte à croire ici que l'Apôtre Paul parle ici de cheveux décorés chez l'homme et non de longs cheveux et en effet un homme se décorant les cheveux est un efféminé donc se déshonore lui-même, tandis que la femme peut décorer ses cheveux tout en restant dans la modestie, la longueur de ses cheveux est fortement suggérée par le mot περιβολαίου peribolaiou qui signifie manteau qui recouvre le corps donc démontre que la femme a de long cheveux et que c'est une gloire pour elle donc que les cheveux de la femme peuvent être montrées contrairement aux interprétations de certains qui pensent faussement que les cheveux de la femme ne devraient pas être vus, par contre elle doit rabaisser cette Force lorsqu'elle prie ou qu'elle prophétise en mettant sur sa tête un voile ou un foulard, un couvre chef.

Se rappeler de la femme qui lava les pieds de notre notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a avec ses cheveux, elle est citée en exemple par notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a et ses cheveux étaient donc vus et montrés au delà de son voile.

Luc 7:37-50
37 Et une femme de la ville, qui était de mauvaise vie, ayant su qu'il était à table dans la maison du pharisien, y apporta un vase d'albâtre, plein de parfum.
38 Et se tenant derrière, aux pieds de Yéhoshou'a en pleurant, elle se mit à lui arroser les pieds de ses larmes, et elle les essuyait avec les cheveux de sa tête; elle lui embrassait les pieds, et les oignait de parfum.
39 Le pharisien qui l'avait convié, voyant cela, dit en lui-même: Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et qu'elle est de mauvaise vie.
40 Alors Yéhoshou'a, prenant la parole, lui dit: Simon, J'ai quelque chose à te dire. Et il lui répondit: Maître, dis-le.
41 Un créancier avait deux débiteurs, l'un devait cinq cents deniers, et l'autre cinquante.
42 Et comme ils n'avaient pas de quoi payer, il leur remit à tous deux leur dette. Dis-moi donc, lequel des deux l'aimera le plus?
43 Simon répondit: J'estime que c'est celui à qui il a le plus remis. Yéhoshou'a lui dit: Tu as fort bien jugé.
44 Alors, se tournant vers la femme, il dit à Simon: Vois-tu cette femme? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as point donné d'eau pour me laver les pieds; mais elle a arrosé mes pieds de larmes, et les a essuyés avec ses cheveux.
45 Tu ne m'as point donné de baiser; mais elle, depuis que je suis entré, n'a cessé de m'embrasser les pieds.
46 Tu n'as pas oint ma tête d'huile; mais elle a oint mes pieds d'une huile odoriférante.
47 C'est pourquoi Je te le dis, ses péchés, qui sont en grand nombre, lui ont été pardonnés; car elle a beaucoup aimé; mais celui à qui on pardonne peu, aime peu.
48 Puis il dit à la femme: Tes péchés te sont pardonnés.
49 Et ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes: Qui est celui-ci, qui même pardonne les péchés?
50 Mais il dit à la femme: Ta Foi t'a sauvée; va-t'en en paix.

Concernant le voile, nous savons donc pourquoi les femmes ayant de longs cheveux doivent porter un voile quand elles prient ou quand elles prophétisent mais la question est, à partir de quand les cheveux sont-ils considérés comme longs ?

Une norme est que les épaules sont la frontière qui distingue les cheveux longs des cheveux courts, si les cheveux dépassent cette frontière ils sont considérés longs, sinon ils sont encore courts.

Ensuite, une autre question est : ce voile de la femme doit-il cacher tous les cheveux ou simplement être un signe de rabaissement de sa Force apposé sur sa tête ?

Si on lit bien l'Apôtre Paul, nous voyons bien qu'il parle de la Tête κεφαλὴν kephalen qui provient du mot Hébreu Rosh qui désigne plus exactement le Sommet de la Tête :

Et toute femme qui offre des prières ou prophétise qui n'amène pas en bas la tête - κεφαλὴν - kephalen - rosh couverte

donc il s'agit pour la femme de se couvrir le Sommet de la Tête car par ses cheveux longs, sa tête a une force qu'elle doit soumettre à celle de son mari, mais ce ne sont pas les cheveux longs qui sont ici à cacher car comme le dit ensuite l'Apôtre Paul la chevelure de la femme lui sert de manteau.

Concernant le voile que portait les femmes Israélites aux temps Biblique, selon moi, il s'agissait le plus souvent d'un voile ample qui faisait partie du vêtement que la femme pouvait aussi mettre sur ses épaules ou bien attacher sur sa tête, elle pouvait donc laisser voir ses cheveux suivant les circonstances, voici pourquoi l'Apôtre Paul décrit les cheveux de la femme comme un manteau, les cheveux de la femme Israélite n'étant pas toujours cachés.

Certains disent donc, dans ce cas une femme n'a donc pas besoin de porter sur sa tête en permanence un voile ou un foulard, ce n'est pas faux, mais le problème est que la femme peut devoir prier ou prophétiser dans des endroits différents et pas uniquement dans un lieu de culte donc il est évident que les femmes Israélites avaient toujours avec elles un voile pour se couvrir la tête à portée de mains, soit sur leur tête attaché, soit en voile sur leur tête ou sur leurs épaules le voile pouvant être mis sur leur tête à tout moment, ce qui doit être de même pour nous femmes croyantes aujourd'hui.

Nous avons l'exemple de Rebecca qui voyant son futur mari au loin Isaac se couvrit la tête avec son grand voile qu'elle devait donc avoir à portée, alors qu'elle n'avait visiblement pas sa tête couverte de ce grand voile devant le serviteur d'Abraham, preuve qu'elle ne le portait pas en permanence sur sa tête mais qu'en voyant son mari, elle acceptait donc par ce signe de se placer sous l'autorité de son mari lorsqu'elle prierait ou prophétiserait.

Torah-Genèse 24:64-67
Rébécca, ayant aussi levé les yeux, aperçut Isaac aussitôt elle descendit de sa chamelle et dit au serviteur : Qui est cet homme qui marche dans la plaine à notre rencontre ? Le serviteur répondit : C'est mon seigneur. Ayant donc pris son voile : Elle s'en couvrit. Le serviteur raconta à Isaac toutes les choses qu'il avait faites. Entré en la demeure de sa mère, Isaac prit Rébécca pour sa femme et il la chérit ; et il fut consolé au sujet de Sarra, sa mère.

il y a aussi ce passage de la Sainte Torah :

Torah-Nombres 5:11-31
11 YHWH parla aussi à Moïse, en disant:
12 Parle aux enfants d'Israël, et dis-leur: Si la femme de quelqu'un s'est détournée et a commis une infidélité contre lui,
13 Et qu'un homme ait eu commerce avec elle, et que la chose soit cachée aux yeux de son mari; qu'elle se soit souillée en secret, et qu'il n'y ait point de témoin contre elle, et qu'elle n'ait point été surprise;
14 Si un esprit de jalousie passe sur lui, et qu'il soit jaloux de sa femme qui s'est souillée, ou si un esprit de jalousie passe sur lui, et qu'il soit jaloux de sa femme, sans qu'elle se soit souillée,
15 Cet homme amènera sa femme devant le sacrificateur, et apportera pour elle son offrande, un dixième d'épha de farine d'orge; il n'y répandra point d'huile, et n'y mettra point d'encens, car c'est une oblation de jalousie, une oblation de mémorial, pour rappeler l'iniquité.
16 Et le sacrificateur la fera approcher, et la fera tenir debout devant YHWH.
17 Ensuite le sacrificateur prendra de l'eau sacrée, dans un vase de terre; le sacrificateur prendra aussi de la poussière qui sera sur le sol du Tabernacle, et la mettra dans l'eau.
18 Puis le sacrificateur fera tenir la femme debout devant YHWH; il découvrira la tête de la femme, et il mettra sur les paumes de ses mains l'oblation de mémorial, c'est-à-dire l'offrande de jalousie; et le sacrificateur aura dans sa main les eaux amères qui portent la malédiction.
19 Alors le sacrificateur fera jurer la femme, et lui dira: Si aucun homme n'a couché avec toi, et si, étant sous la puissance de ton mari, tu ne t'es point détournée et souillée, ne reçois aucun mal de ces eaux amères qui portent la malédiction.
20 Mais si, étant sous la puissance de ton mari, tu t'es détournée, et que tu te sois souillée, et qu'un autre que ton mari ait couché avec toi,
21 Alors le sacrificateur fera jurer la femme par un serment d'imprécation, et lui dira: Que YHWH te livre à la malédiction et à l'exécration au milieu de ton peuple, en faisant flétrir ta cuisse et enfler ton ventre,
22 Et que ces eaux qui portent la malédiction, entrent dans tes entrailles, pour te faire enfler le ventre et flétrir la cuisse. Et la femme dira: Amen, amen!
23 Ensuite le sacrificateur écrira ces imprécations dans un livre, et les effacera dans les eaux amères.
24 Et il fera boire à la femme les eaux amères qui portent la malédiction; et les eaux qui portent la malédiction entreront en elle et lui seront amères.
25 Le sacrificateur prendra de la main de la femme l'offrande de jalousie, l'agitera devant YHWH, et l'offrira sur l'autel.
26 Et le sacrificateur prendra une poignée de l'offrande, en mémorial, et la fera fumer sur l'autel; ensuite il fera boire les eaux à la femme.
27 Or, quand il lui aura fait boire les eaux, s'il est vrai qu'elle se soit souillée et qu'elle ait commis une infidélité contre son mari, les eaux qui portent la malédiction entreront en elle et lui seront amères; et son ventre enflera, et sa cuisse se flétrira, et cette femme sera en malédiction au milieu de son peuple.
28 Mais si la femme ne s'est point souillée, et qu'elle soit pure, elle ne recevra aucun mal, et elle aura des enfants.
29 Telle est la loi sur la jalousie, lorsqu'une femme, sous la puissance de son mari, se sera détournée et souillée;
30 Ou lorsqu'un esprit de jalousie passera sur le mari, et qu'il sera jaloux de sa femme; il la fera venir devant YHWH, et le sacrificateur fera pour elle tout ce qui est ordonné par cette loi.
31 Et le mari sera exempt de faute; mais cette femme-là portera son iniquité.

Notons dans ce passage que la femme peut être coupable mais aussi innoncente et que contrairement à ce que preche le rabbinisme, le fait que la femme soit découverte sous ordre d'Elohim n'est en rien une humiliation faite pour là punir car à ce moment le Jugement n'a pas encore été rendu puisqu'elle n'a pas encore bu du breuvage.

Le fait que la femme soit ici découverte par ordre d'Elohim prouve qu'à ce moment elle n'est plus placée sous l'autorité de son mari mais directement sous l'Autorité d'Elohim car son mari l'a amené devant Elohim pour y être jugée.

Concernant l'homme, l'Apôtre Paul ne dit absolument pas qu'il ne puisse pas porter de couvre chef lorsqu'il prie ou prophétise ce qui entrerait en complète contradiction avec le reste des Saintes Écritures, il dit simplement qu'il ne doit pas rabaisser sa tête à un rang inférieur et qu'il doit donc garder son rang dans la hierarchie de l'autorité et qu'il n'est pas tenu par le serment originel de rabaisser sa tête par rapport à celle de sa femme en se couvrant dans la prière ou lorsqu'il prophétise car il est fait à l'Image d'Elohim, l'homme n'est donc pas obligé de couvrir sa tête mais il ne lui est pas interdit d'avoir un couvre chef quand il prie tant que ce couvre chef n'est pas mis pour le rabaisser.


Savoir que prier, c'est parler à Elohim.

Le Souverain Sacrificateur est l'image de l'homme parfait et il ne doit pas enlever la Tiare Sainte de sa Tête, relire la Sainte Torah, cela laisse donc comprendre que pour un homme, parler à Elohim la tête couverte d'un couvre chef n'est donc pas une offense et que comprendre l'Apôtre Paul ainsi n'est donc pas correct.

Les Sacrificateurs aussi devaient avoir la tête couverte d'un turban et il ne leur était pas interdit de prier ni de prophétiser.

Ézéchiel 44:18
Ils auront des turbans de lin sur leur tête et des caleçons de lin sur leurs reins ; ils ne mettront pas de ceinture qui provoque la transpiration

Mais il n'y a pas que le Souverain Sacrificateur et les Sacrificateurs qui avaient la tête couverte d'un turban.


Job 29:14
Je me revêtais de la justice et elle me revêtait. Ma droiture était pour moi comme un manteau et un turban.

Ésaïe 61:10
Je me réjouirai avec joie en YHWH, mon âme exultera à cause de mon Elohim. Car Il m'a revêtu des vêtements du salut, il m'a couvert de la robe de la justice, comme un fiancé se pare de son turban et comme une fiancée s'orne de ses joyaux.

j'imagine mal les hommes revêtus des vêtements du Salut dont fait partie le turban ne pas pouvoir parler à Elohim ni prophetiser.


Ézéchiel 24:17
Gémis en silence ! Tu ne porteras pas le deuil des morts. Enroule ton turban sur toi, et mets tes sandales à tes pieds, et ne couvre pas ta barbe, et ne mange pas le pain des hommes

ici enlever le turban est synonyne de deuil et là encore Elohim n'a pas arrêté de parler à son Prophète Ezechiel ni Ezechiel de parler avec Elohim et de prophétiser car il avait la tête couverte d'un turban.

Car comprendre que le turban met en valeur la tête de l'homme et ne la rabaisse pas.

Voici en tous les cas cette révélation que je voulais partager avec vous qui je l'espère vous éclairera.

Je remercie YHWH mon Elohim et mon Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a qui m'a permis de comprendre ce passage et de pouvoir le partager, Gloire Honneurs et Adoration à Lui Seul pour toujours, Amen, Amen

lundi 2 juillet 2018

La physique quantique - La Science d'Elohim


Voici une étude qui est extraordinaire d'enrichissement et de découverte pour tous ceux qui aspirent aux choses éternelles qui ne passent pas.

Tout d'abord il nous faut entrer dans le détail de ce qu'est la physique quantique par rapport à la physique traditionnelle.

La physique quantique étudie les atomes et les particules — ce que la physique classique (notamment la mécanique newtonienne et la théorie électromagnétique de Maxwell) n'avait pu faire — et permet d'élucider en particulier certaines propriétés du rayonnement électromagnétique qui restaient inexpliquées par la physique classique.


Autrement dit la physique quantique est l'étude de l'infiniment petit, la physique de l'invisible.

Feynman un physicien quantique de la seconde moitié du xxe siècle, a ainsi écrit :

"Je crois pouvoir affirmer que personne ne comprend vraiment la physique quantique."

La raison principale de ces difficultés est que le monde quantique (limité à l'infiniment petit, mais pouvant avoir des répercussions à plus grande échelle) se comporte très différemment de l'environnement macroscopique auquel nous sommes habitués.

Alors je ne vais pas entrer dans les détails beaucoup trop complexes de la physique quantique mais évoquer des points clés des découvertes du monde quantique qui ont bouleversé les physiciens et qui vous allez le voir démontrent que la Science révélée dans la Bible a bien sûr une grande longueur d'avance.

Savoir que les particules forment des atomes qui forment des molécules qui forment des objets. Bien comprendre que le schéma simplifié de l'atome ne reflète pas vraiment l'aspect exact d'un atome qui a d'avantage une masse floue qui peut varier d'intensité et donc grossir ou diminuer.

Savoir que toute la matière qui nous entoure est faite d'atomes, d'électrons et de particules compactés ensemble et qui tournent à toute vitesse, tellement vite que nos yeux ne peuvent les voir tournoyer, nos yeux voient des objets qui nous semblent inertes, comme par exemple une table, un couteau, une assiette, un verre, du métal, des pierres... mais qui dans leur essence ne sont en réalité pas inertes.

Donc la physique quantique enseigne que ce qui nous entoure est fait en réalité d'éléments en mouvements que nos yeux ne peuvent pas voir.

Et voici ce que nous dit l'Auteur de la Lettre aux Hébreux des siècles avant la découverte de l'atome par les scientifiques :

Hébreux 11:3
Par la Foi, nous savons que le monde a été fait par la Parole d'Elohim ; de sorte que les choses qui se voient, n'ont pas été faites de choses visibles.

Savoir que selon la Kabbale qui est la mystique Juive issue des Saintes Écritures dont des fondements ont été transmis depuis des millénaires (rejeter les rajouts ésotériques anti-Elohim qui sont venus ensuite), selon ces fondements kabbalistiques, la matière n’est que le revêtement d’une essence spirituelle intérieure. Cette âme spirituelle intérieure unit les différentes parties de la matière et permet son existence.

L’animal ou l’homme ne sont pas les seuls à posséder une âme, le végétal et le minéral en son également dotés.

La différence réside principalement dans le niveau et la force de cette âme. Celle de l’homme et de l’animal (à des niveaux bien sûr différents) est capable de connections, de bouger, ce qui va permettre au corps de se mouvoir.

Tandis que l’âme du végétal ou du minéral ne peut que relier leurs différents composants et permettre leur existence, sans aucune possibilité de changement ou de mouvement.

Il est bien question ici des atomes découverts par la physique quantique car comme vous allez le voir, les découvertes de la physique quantique confirment tout ce qui est dit ici depuis des siècles dans la mystique Biblique.

Albert Einstein
● concernant la matière nous avons tout faux, ce que nous appelons matière est énergie, cette vibration est tellement basse qu'elle ne peut etre perçue par les sens, il n'y a pas de matière.

● ...les équations disent que l'énergie et la masse (matière) sont interchangeables, elles sont différentes formes de la même chose. Sous les bonnes conditions, l'énergie peut devenir masse et vice versa

● E=mc2
l'Energie est la masse de la vitesse de la lumière au carré

Les fondements kabbalistiques enseignent également que le monde reçoit à chaque instant un flux divin, contrairement à l’idée selon laquelle l’univers a reçu au moment de sa création toute la quantité d’énergie nécessaire à son maintien.

Ce flux (que la science appelle énergie et qui désigne toute forme de force agissante) permet le maintien et l’existence de la création qui en dépend comme une lampe électrique dépend de l’électricité pour produire de la lumière.

Et là encore vous allez voir que tout cela rejoint les découvertes de la physique quantique.


La physique quantique nous apprend aussi que les objets sont donc dotés d'une force et que c'est la lumière qui tient toute chose ensemble que ce soit concernant des objets ou des êtres vivants.

La physique quantique nous apprend que toutes les formes de matières sont de la lumière solidifiée et que rien ne peut exister sans que la lumière n'existe en premier.

Et nous savons que la première chose qu'Elohim créa juste après avoir créer les cieux et la terre informe et vide, est la lumière bien avant le soleil car le soleil ne fut créé qu'au 4ème Jour.

Torah-Genèse 1:3
Et Elohim dit : Soit la lumière, et la lumière fut.

L'expérience sur la physique quantique qui a marqué est celle des deux fentes que  je vais essayer d'expliquer avec des mots et des images bien qu'il soit plus compréhensible de voir une animation pour comprendre.

Une serie de particules est lancée par une machine, une sorte de fusil à particules, devant ce fusil à une certaine distance est placée une plaque avec deux fentes séparées au centre, devant cette plaque à une autre distance plus éloignée est placée une autre plaque qui est censée recevoir ces particules.

Je precise que le visage de cet homme représenté sur l'image ci-dessous a les yeux fermés, il s'agit d'une illustration de l'onde de particules passant à travers les deux fentes se dirigeant vers la plaque terminale.


Au début, l'expérience a été faite sans qu'un observateur ne regarde les particules passer à travers la plaque à deux fentes, le résultat sur la plaque terminale a étonné car au lieu de voir une trace de particules correspondant au passage dans les deux fentes, plus de deux lignes verticales de particules se sont retrouvées alignées sur la plaque, ce qui a prouvé que les particules ne se sont pas déplacées comme des particules mais comme une onde, passant à travers les deux fentes, le résultat a démontré cette évidence de la physique sns même qu'un observateur n'ait besoin d'observer les particules se déplaçant en onde.


Mais là n'est pas le plus étonnant, ce qui suit a stupéfait les premiers découvreurs, c'est lorsque l'expérience a été réitérée mais cette fois-ci au moment où l'onde avait passé la plaque à deux fentes juste avant son impact sur la plaque terminale, un observateur a été placé et au moment où cet observateur ouvre les yeux pour regarder, l'onde redevient des particules et ces mêmes particules au lieu de poursuivre leur route pour aller sur la plaque terminale, rebroussent chemin et reviennent en arrière jusque dans le fusil lanceur de particules.




Et lorsque l'observateur referme les yeux, les particules redeviennent des ondes.

Le résultat scientifique est sans appel, cette expérience prouve que les particules sont influencés par l'observateur et réagissent différemment si elles sont observées ou non. Bien que déconcertés les physiciens du monde quantique travaillent avec cette vérité qui est devenu l'un des piliers de la physique quantique.

Dans la physique quantique l'être humain ou la conscience humaine influence donc ce qui l'entoure et le tout est lié.

Un autre point très perturbant pour la communauté scientifique est l'intrication quantique, ou enchevêtrement quantique. Il s'agit d'un phénomène dans lequel deux particules (ou groupes de particules) ont des états quantiques dépendant l'un de l'autre quelle que soit la distance qui les sépare.


Un tel état est dit intriqué ou enchevêtré parce qu'il existe des corrélations entre les propriétés physiques observées de ces particules distinctes : cet état semble contredire le principe de localité. Ainsi, deux objets intriqués O1 et O2 ne sont pas indépendants même séparés par une grande distance, et il faut considérer {O1+O2} comme un système unique.

Et la Kabbale ainsi que toutes les Saintes Écritures nous enseignent que tout Est Echad Un Uni.

Nous savons que c'est notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a qui unifit toutes choses  celles d'en haut et les choses d'en bas.

Éphésiens 1:9-10
Nous ayant fait connaître le Mystère de sa Volonté selon le dessein bienveillant qu'il avait auparavant résolu en Lui-Même,
Et qu'Il devait réaliser à l'accomplissement des temps, à savoir de réunir toutes choses en Machia'h, tant ce qui est dans les cieux, que ce qui est sur la terre.

Afin que nous soyons Echad, Lui Uni au Père et Lui en Nous et Nous en Lui.

Jean 17:20-21
Or, Je ne prie pas seulement pour eux; mais aussi pour ceux qui croiront en Moi par leur parole; Afin que tous soient Un, comme Toi, ô Père, Tu es en Moi, et Moi en Toi; afin qu'ils soient aussi Un en Nous; pour que le monde croie que c'est Toi qui m'as envoyé.

Nous sommes faits d'atomes et de particules et l'univers aussi est fait d'atomes et de particules et l'intrication quantique démontre le fait que l'Union Spirituelle decrite dans la Parole d'Elohim n'est pas une chose abstraite mais bien réelle et cela est prouvé par la physique quantique.


La physique quantique a donc découvert que l'univers est donc intresequement lié à la présence d'un Observateur sans Lequel l'univers ne peut exister.

Le fait de voir est lié avec ce qui est vu, et la mesure est en réalité créée par Celui qui observe.

Qui a été le Premier Observateur ?

Torah-Genèse 1:4-31
4 Et Elohim vit que la lumière était bonne (...)

10 Et Elohim nomma le sec, terre; et Il nomma l'amas des eaux, mers; et Elohim vit que cela était bon. (...)

12 Et la terre produisit de la végétation, des herbes portant semence selon leur espèce, et des arbres portant du fruit, qui avaient leur semence en eux-mêmes, selon leur espèce; et Elohim vit que cela était bon. (...)

18 Et pour dominer sur le jour et sur la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres; et Elohim vit que cela était bon. (...)

21 Et Elohim créa les grands poissons, et tous les êtres vivants qui se meuvent, dont les eaux foisonnèrent, selon leurs espèces, et tout oiseau ailé, selon son espèce; et Elohim vit que cela était bon. (...)

31 Et Elohim vit tout ce qu'il avait fait, et voici, c'était très bon. Et il y eut un soir, et il y eut un matin; ce fut le sixième jour

Ce qui est décrit comme atomes peut aussi se traduire par énergie et cette Energie provient du Souffle Saint d'Elohim qui maintient tout l'univers car Tout Provient de Lui.


Et ce que la physique quantique nous dit est que l'univers a été créé pour l'homme qui observe et que sans un Observateur, rien n'existerait.

Max Planck (physicien quantique)
● je regarde la conscience comme fondamentale, et je regarde la matière comme dérivée de la conscience, nous ne pouvons pas rester derriere la conscience. Tout ce que nous évoquons, tout ce que nous regardons comme existant postule la conscience.

● Toute matière naît et n'existe qu'en vertu d'une Force qui met en vibration la particule d'un atome et maintient ensemble le plus petit système solaire de l'atome.
Nous devons assumer derrière cette force l'existence d'un Esprit Conscient et Intelligent. Cet Esprit est la Matrice de toute matière.

Et en effet, tout l'univers donc tout ce qui existe, hommes, anges, animaux, vegetaux, mineraux, ne vit que par le Souffle Saint d'Elohim comme le confirment les Saintes Écritures.

Le Roi David après avoir décrit toute la Création d'Elohim, les astres, mers, rivières, sources, hommes, mineraux, animaux, vegetaux, dit :

Psaume 104:29-31
Tu caches ta Face: ils sont tremblants; Tu leur retires le Souffle: ils expirent, Et retournent dans leur poussière.
Tu envoies ton Souffle: ils sont créés, Et Tu renouvelles la face de la terre.
Que la Gloire de YHWH subsiste à jamais! Que YHWH se réjouisse de ses oeuvres!


Il y a une Parole de notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a qui a mon sens rejoint bien l'idée que l'univers a bien été créé pour l'homme, c'est lorsqu'Il dit :

Marc 2:27-28
Le Shabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le Shabbat de sorte que le Fils de l'homme est maître même du Shabbat.

Savoir que le Shabbat concerne le 7ème Jour lorsqu'Elohim se reposa de tout ce qu'Il a créé et le premier homme était donc inclu dans ce Saint Shabbat qui est la contemplation de tout l'univers terminé donc nous pouvons aussi comprendre que l'univers fut créé aussi pour l'homme et non le contraire.


Sir James Jean (physicien quantique)
● Aujourd'hui, il y a un large consensus qui, du côté physique de la science, se rapproche presque de l'unanimité, que le courant de la connaissance se dirige vers une réalité non mécanique; l'univers commence à ressembler plus à une Grande Pensée qu'à une grande machine. L'Esprit n'apparaît plus comme un intrus accidentel dans le domaine de la matière; nous commençons à soupçonner que nous devrions plutôt le saluer en tant que Créateur et Gouverneur du royaume de la matière ...

● La tendance de la physique moderne est de résoudre tout l'univers matériel en vagues, et rien que des vagues. Ces ondes sont de deux sortes: les ondes embouteillées, que nous appelons matière, et les ondes non embouteillées, que nous appelons radiation ou lumière. Si l'annihilation de la matière se produit, le processus est simplement celui de l'émancipation de l'énergie des vagues emprisonnées et de la liberté de voyager dans l'espace. Ces concepts réduisent l'univers entier à un monde de lumière, potentiel ou existant, de sorte que toute l'histoire de sa Création puisse être racontée avec une exactitude et une perfection parfaites dans les six mots: «Dieu dit: Que la lumière soit».

● De la preuve intrinsèque de sa Création, le Grand Architecte de l'Univers commence à apparaître comme un Mathématicien Pur

Sir James Jean parle de l'annihilation de la matière ce qui rejoint la réalité de l'âme sortant du corps et aussi de la Resurection des corps morts.

Comme la physique quantique le prouve l'homme a le pouvoir d'action sur ce qui l'entoure, sur l'énergie qui compose toutes choses mais la Parole d'Elohim dit à condition d'être Uni avec Elohim qui influe cette énergie dans le monde et non sans Elohim ce que certains essayent malheureusement de faire en s'alliant avec des forces obscures ou en prenant leur propre volonté pour la Volonté d'Elohim.

L'homme ne peut être Echad Un avec l'énergie de ce monde et l'influer positivement que s'il est Echad avec Elohim de qui émane cette énergie qui nous entoure et dont nous sommes faits.

Et cette vérité rejoint tout le Message de la Foi prêchée par notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a :

Matthieu 17:20 (Shem Tov)
(...) Amen (en vérité) Je vous dis que si en vous toute l'Emouna (Foi) était comme un grain de moutarde, si vous croyez, (et) dîtes à cette montagne : Bouge, elle bougera, et aucune chose ne vous sera impossible.

Luc 17:6
Et le Seigneur dit: Si vous aviez de la Foi gros comme un grain de moutarde, vous diriez à ce sycomore: Déracine-toi, et te plante dans la mer; et il vous obéirait.

Ne croyez pas qu'il ne s'agisse que d'une simple image pour illustrer la Foi car comme le dit bien notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a, un homme plaçant Sa Foi en Elohim et étant Un par Yéhoshou'a dans la Volonté d'Elohim peut vraiment déplacer une montagne ou un arbre qui sont des atomes en mouvement qui ne font qu'obéir à la Volonté d'Elohim et sont reliés aussi à nous, c'est ce que nous explique aussi la physique quantique.


Selon les découvertes dans la physique quantique, les observations ne font pas que perturber ce qui est mesurée dans l'infiniment petit qui compose tout ce qui nous entoure mais aussi elles produisent les mesures.

Pascual Jordan (physicien quantique)
les observations ne perturbent pas seulement ce qui est mesuré, elles le produisent.

La Foi participative de l'homme pour qu'Elohim agisse est extrêmement importante, nous retrouvons cette Vérité répétée maintes fois dans les Saintes Écritures car l'homme fait partie du tout et Elohim le fait participer à Sa Création.

Maintes fois notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a dira :

Matthieu 9:22
...Prends courage, ma fille, ta Foi t'a guérie. Et cette femme fut guérie à l'heure même.

Mais le point clé est que la Foi de cette croyante reposait sur YHWH notre Elohim et donc aussi sur Son Élu notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a.

Et que dit notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a à ceux qui douterent très souvent ?
"Pourquoi doutez-vous gens de peu de Foi."

Notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a a dit aussi :

Jean 14:11-13
Croyez-moi, Je suis dans le Père, et le Père est en Moi; croyez du moins à cause de ces oeuvres. En vérité, en vérité, Je vous le dis, celui qui croit en Moi fera aussi les oeuvres que Je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père; et tout ce que vous demanderez en mon Nom, Je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

Nous avons le moment où l'Apôtre Pierre ayant une Foi entière dans notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a se mit à marcher sur les eaux, mais lorsqu'il douta face aux éléments, il s'enfonça, preuve que la Foi de l'homme est agissante et qu'Elohim fait participer le Croyant à ce qu'Il accomplit pour lui.

Matthieu 14:24-33 (Shem Tov)

.והאניה באמצע הים וגליהם היו דוחפות אותה לפי שהרוח היה מנגד
24 Et le bateau (était) au milieu de la mer, et les vagues le poussaient en accord avec le vent qui était contaire.

.למשמרה הרביעית מהלילה בא להם יהושע הולך בים
25 A la quatrième garde de la nuit, Yéhoshou'a approcha d'eux marchant sur la mer.

(les gardes de la nuit citées ici sont peut être liées aux gardes effectuées par les Lévites aux portes du Temple, voir 1 Chroniques 26)

.וכאשר ראוהו תלמידים הלך בים נבהלו בשר בחושבם שהיה שד ומרוב פחדם היו צועקים
26 Et quand les talmidim (disciples) Le virent marcher sur la mer, (ils) furent effrayés (dans leur) chair pensant qu'il s'agissait d'un esprit et dans l'immensité de leur peur, ils crièrent.

.ואז ענה להם יהושע ויאמר לעם יהיה אמונה בכם שאני הוא ואל תיראו
27 Et à ce moment, Yéhoshou'a leur répondit et leur dit : Qu'il y ait parmi vous la Foi que c'est Moi et n'ayez pas peur.

(ici en Hébreu le mot Hou ou Hava הוא  démontre bien que cette forme est bien le verbe être au présent et que le verbe être au présent est bien utilisé en Hébreu, on le retrouve aussi dans le Psaume 102:27 אַתָּה-הוּא Atah-Hou qui parle de YHWH notre Elohim qui se traduit littéralement comme "Toi Es" et qui peut se comprendre par "c'Est Toi", quand Yéhoshoua dit : אני הוא  Ani Hou on peut lire aussi "C'est MOI")

.ויען פייט''רוס ויאמר לו אדו' אם אתה הוא צוה אותי לבא אליך במים
28 Et pour cette raison, Pétros Lui répondit : Adon (Seigneur), si "c'est Toi", ordonne-moi de venir à Toi sur la mer.

.ויאמר לו יהושע בא. וירד פייט''רוס מהספינה והלך בים ובא ליהושע
29 Et Yéhoshou'a lui dit : Vient. Et Pétros descendit du bateau et marcha sur la mer et vînt à Yéhoshou'a.

.ובראותו חוזק חרוח פחד מאד ובהתחילו ליטבע צעק ואמר אדו' הושיעני
30 Et quand il vit la puissance du vent, (il eut) une grande peur et commença à sombrer, cria et dit, Adon (Seigneur) sauve-moi.

.ומיד יהושע האריך ידו ולקחו ואמר לו אדם מאמונה מעוטה למה נסתפקת
31 Et immédiatement Yéhoshou'a étendit sa main et le prit et lui dit : Adam de faible Emounah (Foi), pourquoi as-tu douté?

וכאשר עלו באניה נח חרוח
32 Et quand ils montèrent dans le bateau, le vent cessa.

.ואשר בספינה השתחוו לו ואמרו באמת אתה הוא בן האלקים
33 Et alors, dans le bateau ils se prosternèrent à Lui et dirent : Vraiment c'est Toi le Fils d'Elohim.

Nous avons aussi ce fait relaté dans l'Evangile de Saint Marc et inséré en Hébreu dans le Matthieu du Shem Tov :

Marc 9:20-27 en Hébreu

והביאוהו אליו ומיד שיהושע ראהו השטן מכניעו ומפילו לארץ והתחיל מתעפר ומתקצף
20 Et ils Lui amenèrent et dès que Yéhoshou'a l'examina, le shatan (l'adversaire) fût subjugué et le jeta à terre et commença à révulser dans la poussière et à écumer.

ויהושע שאל לאבי הנער כמה זמן שהשטן לקחו. והאב השיבו מזמן פלוני והלאה
21 Et Yéhoshou'a demanda au père du jeune depuis combien de temps le shatan (l'adversaire) le domine.
Et le père lui répondit : Depuis quelques temps et encore plus.

והרבה פעמים הפילו באש ובמים העניין יוכל השמידו. ואם אתה אדו' בשום עניין תוכל לעוזרו עזרהו. וישא האיש חן בעיניו ונתמלא רחמים עליו
22 Beaucoup de fois il le jete dans le feu et dans l'eau pour le détruire si possible. Et si Toi Adon Tu peux l'aider de quelque manière. Et Il porta à l'homme Sa Faveur (Grâce) et fut rempli de Miséricorde envers lui.

ואמר לו אם תוכל להאמין כל דבר תוכל להשלים לפי שלמאמין כל הדברים קלים
23 Et Il lui dit : Si possible ? Pour que tu crois que toute choses sont possibles à s'accomplir, car pour ceux qui croient toutes choses sont faciles.  

ומיד בכה בצעקה אבי הנער ואמר אדו' אני מאמין אמנם עוזרני לפי אמונתי
24 Et immédiatement le père du jeune cria dans les pleurs et dit Adon, je crois vraiment, aide-moi en accord à ma Foi.

וכאשר ראה יהושע שהעם מתקבצים לזה ואמר לו חזק ואלם הנני מצוך שתצא מכאן ומכאן והלאה לא תשוב כאן עוד
25 Et quand Yéhoshou'a vit que le peuple se réunissait à ceci, et Il lui dit (au shatan) : fort et sourd, Je suis là, (Je) te commande de sortir d'ici et à partir de maintenant de ne plus revenir ici.

והשטן יצא צועק ומכאיב והנער נשאר כמת בעניין שרבים היו אומרים שהוא מת
26 Et le shatan (l'adversaire) sorti en criant et (prit) de douleur et le jeune resta comme mort de sorte que plusieurs disaient qu'il était mort.

ויהושע לקחו והעמידו וקם
27 Et Yéhoshou'a le prit et le mit debout


L'erreur de ceux qui adhèrent aux religions du pantheisme est grande car identifiant Elohim dans la nature qui les entourent ils ont voulu s'unir à elle en lui rendant un culte d'adoration laissant Elohim de côté en tant qu'Être Suprême distinct de sa création, création qui subsiste grâce au Souffle qui vient d'Elohim l'Être Saint Suprême et Éternel de Qui tout provient, ils ont confondu la créature et Son Créateur.

Ce que nous savons par la Parole d'Elohim c'est que l'Union originelle a été rompue, car l'homme s'est séparé d'Elohim par le péché, il y a une cassure dans cette Union, et Seul notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a Répare cette cassure pour tous ceux qui viennent à Lui.

Comme la physique quantique le prouve l'homme a le pouvoir d'action sur ce qui l'entoure, sur l'énergie qui compose toutes choses mais la Parole d'Elohim nous dit à condition d'être Uni avec Elohim qui influe cette énergie dans le monde et non sans Elohim ce que certains essayent malheureusement de faire en s'alliant avec des forces obscures ou en prenant leur propre volonté pour la Volonté d'Elohim.

L'homme ne peut être Echad Un avec l'énergie de ce monde et l'influer positivement que s'il est Echad Un avec Elohim de qui émane cette énergie qui nous entoure et dont nous sommes fait.

Tout cela démontre que la Sainte Bible est le Livre de Science par excellence pour ceux qui la lisent avec la Sagesse donnée par Elohim.

Et je concluerai cette étude par les mots de l'Apôtre Paul qui nous parle de 4 dimensions bien qu'avant Einstein ne découvre l'existence d'une quatrième dimension et qui rend Grâce Honneur et Adoration à YHWH notre Elohim et à notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a, et je me joins bien sûr à ses paroles en disant Amen, Amen

Éphésiens 3:8-21
C'est à moi, le moindre de tous les Saints, qu'a été donnée cette grâce d'annoncer, parmi les Gentils, les richesses incompréhensibles de Machia'h,
Et de mettre en évidence devant tous, quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Elohim, qui a créé toutes choses par Yéhoshou'a Machia'h,
Afin que la Sagesse d'Elohim, infiniment diverse, soit maintenant manifestée par l'Assemblée aux principautés et aux puissances dans les lieux célestes,
Selon le dessein qu'Il avait formé de tout temps, et qu'Il a exécuté par Yéhoshou'a Machia'h, notre Seigneur,
En Qui nous avons la liberté de nous approcher d'Elohim avec confiance, par la Foi que nous avons en Lui.
C'est pourquoi je vous demande de ne pas vous décourager à cause des afflictions que j'endure pour vous; elles sont votre gloire.
C'est pour ce sujet que je fléchis les genoux devant le Père de notre Seigneur  Yéhoshou'a Machia'h
De Qui toute famille, dans les cieux et sur la terre, tire son Nom;
Afin que, selon les richesses de sa gloire, Il vous donne d'être puissamment fortifiés par son Esprit, dans l'homme intérieur,
Afin que Machia'h habite dans vos cœurs par la Foi;
Et que, enracinés et fondés dans la charité, vous puissiez comprendre, avec tous les Saints, quelle en est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur (4 dimensions)
Et connaître l'Amour de Machia'h, qui surpasse toute connaissance, afin que vous soyez remplis de toute la Plénitude d'Elohim.
Or, à Celui qui peut faire, par la Puissance qui agit en nous, infiniment plus que tout ce que nous demandons et que nous pensons;
À Lui soit la Gloire dans l'Assemblée, par Yéhoshou'a Machia'h, dans tous les âges, aux siècles des siècles! Amen.

Amen, Amen