jeudi 23 août 2018

Les Prémices et la Dîme


Je dois dire que sur ce sujet, j'étais loin de tout comprendre car une chose est certaine, étant donné que nous avons été coupés du travail de la terre, nous ne pouvons alors pas comprendre correctement la Sainte Torah car pratiquement toutes les Fêtes d'Elohim sont reliées à la culture de la terre et aux saisons mais pour la majorité d'entre nous, nous avons été coupés de cette compréhension du fait de l'industrialisation agro-alimentaire et de notre coupure de la terre étant devenu dépendant d'un système économique non-Torahique dont nous sommes esclaves.

Ceci dit, il est possible de retrouver cette compréhension en étudiant à nouveau les principes élémentaires des saisons et de la culture de la terre.

Tout d'abord nous allons lire ce passage :


Torah-Lévitique 19:23-25
Et quand vous serez entrés dans le pays et que vous y aurez planté toute sorte d'arbres fruitiers, vous tiendrez leurs fruits comme incirconcis. Ils seront incirconcis pour vous pendant trois ans, on n'en mangera pas. Et la quatrième année, tous leurs fruits seront une chose sainte, à la louange de YHWH. 
Et la cinquième année vous mangerez leurs fruits, afin d'en augmenter le rendement. Je Suis YHWH, votre Elohim.

Ce passage nous montre que les prémices commencent à être données à la quatrième année d'un arbre planté et pas avant.

Ces prémices doivent être apportés aux 4 Temps de Shavouoth-Pentecôte au Temple pour Elohim.

Les prémices et la dîme cités dans les Saintes Écritures semblent être la même chose, dîme signifiant simplement la quantité qui est le 10eme donnée pour Elohim et les prémices sont les premiers fruits récoltés pour YHWH notre Elohim et parmi ces premiers fruits récoltés un dixième devrait donc être amené chaque année à YHWH dans Son Saint Temple.


2 Chroniques 31:5-6
Et quand la parole [du roi] se répandit, les fils d'Israël apportèrent en grande quantité les prémices du blé, du vin nouveau, et de l'huile, et du miel, et de tous les produits des champs et ils apportèrent la dîme de tout, en abondance. Et les fils d'Israël et de Juda, qui habitaient dans les villes de Juda, eux aussi apportèrent la dîme du gros bétail et du petit bétail, et la dîme des choses saintes, qui étaient consacrées à YHWH, leur Elohim, et ils en firent des tas et des tas.


Les 4 temps de Shavouoth-Pentecôte servent à apporter la dîme les prémices pour YHWH notre Elohim dans Sa Sainte Maison.


Ensuite il y a aussi une chose importante à comprendre et à savoir, la part de la dîme des prémices offerts par élévation devant YHWH notre Elohim appartiennent aux Sacrificateurs et sont sa nourriture.


Torah-Nombres 18:8-19
Et YHWH parla à Aaron : Et Moi, voici, Je t'ai donné le service de mes offrandes élevées, de toutes les choses saintes des fils d'Israël. Je te les ai données, à cause de l'onction, [à toi] et à tes fils, par statut perpétuel.
Parmi les choses très saintes qui n'ont pas été consumées, ceci sera pour toi : toutes leurs offrandes qu'ils m'apporteront, à savoir toutes leurs offrandes de gâteau, et tous leurs sacrifices pour le péché, et tous leurs sacrifices pour le délit. Ce sont des choses très saintes pour toi et pour tes fils. 
Tu les mangeras comme des choses très saintes, tout homme en mangera. Ce sera pour toi une chose sainte.
Et ceci [aussi] sera à toi : les offrandes élevées de leurs dons, avec toutes les offrandes tournoyées des fils d'Israël ; Je te les ai données, [à toi,] et à tes fils, et à tes filles avec toi, par statut perpétuel. Quiconque sera pur dans ta maison en mangera.
Tout le meilleur de l'huile et tout le meilleur du vin nouveau et du blé, leurs prémices qu'ils donneront à YHWH, Je te les ai donnés.
Les 1ers fruits de tout ce qui est dans leur pays, qu'ils apporteront à YHWH, seront à toi. Quiconque sera pur dans ta maison en mangera.
Tout ce qui est voué [à Elohim] en Israël sera à toi.
Tout ce qui ouvre l'utérus, de toute chair, qui sera présenté à YHWH, tant homme que bête, sera à toi. Seulement, tu ne manqueras pas de racheter le premier-né de l'homme et tu rachèteras le premier-né des bêtes impures.
Et ceux qui doivent être rachetés, depuis l'âge d'un mois, tu les rachèteras selon ton estimation qui sera de 5 sicles (75 grammes) d'argent, selon le sicle du sanctuaire qui est de 20 guéras. Seulement tu ne rachèteras pas le premier-né de la vache, ou le premier-né de la brebis, ou le premier-né de la chèvre : ils sont saints. Tu feras aspersion de leur sang sur l'autel et tu feras fumer leur graisse en sacrifice par feu, en odeur agréable à YHWH.
Et leur chair sera pour toi ; elle sera pour toi, comme la poitrine tournoyée et comme l'épaule droite. Toutes les offrandes élevées des choses saintes que les fils d'Israël offrent à YHWH, Je te les ai données, et à tes fils, et à tes filles avec toi, par statut perpétuel. C'est une alliance de sel, pour toujours, devant YHWH, pour toi et pour ta descendance avec toi.

Donc bien comprendre que tout ce qui n'est pas consumé par le feu et ce qui est offert par élévation est réservé au Sacrificateurs mais savoir et comprendre aussi que les propriétaires de la dîme et des prémices ainsi que le reste du peuple ont aussi droit à manger une part des prémices et de la dîme, une part qui reste de la dîme et des prémices et qui n'est pas offerte par élévation qui est mise dans des réserves de nourriture au Temple, seulement ils ne peuvent là manger que dans le Temple de YHWH notre Elohim après s'être purifiés c'est à dire après s'être lavés et après l'avoir amené aux Sacrificateurs et après s'être prosternés devant YHWH notre Elohim, ils ne peuvent pas là manger dans leurs portes.


Torah-Deutéronome 26:1-11
Et quand tu seras entré dans le pays que YHWH, ton Elohim, te donne en héritage, et que tu en prendras possession, et y habiteras, alors tu prendras des prémices de tous les produits de la terre, que tu auras fait venir dans ton pays, [celui] que YHWH, ton Elohim, te donne, et tu les mettras dans une corbeille, et tu iras au lieu que YHWH, ton Elohim, aura choisi pour y faire habiter Son Nom.
Et tu iras vers le Sacrificateur qu'il y aura en ces jours-là et tu lui diras : Je déclare aujourd'hui à YHWH, ton Elohim, que je suis arrivé dans le pays que YHWH a juré à nos pères de nous donner.
Et le Sacrificateur prendra la corbeille de ta main et la déposera devant l'autel de YHWH, ton Elohim.
Et tu prendras la parole et tu diras devant YHWH, ton Elohim : Mon père était un Araméen (Syrien) qui errait, et il est descendu en Égypte avec peu de gens, et il y a séjourné, et il y est devenu une nation grande, forte et nombreuse.
Et les Égyptiens nous ont maltraités, et nous ont humiliés, et nous ont imposé un dur esclavage. Et nous avons crié vers YHWH, l'Elohim de nos pères, et YHWH a entendu notre cri, et a vu notre humiliation, et notre peine, et notre oppression.
Et YHWH nous a fait sortir d'Égypte à main forte, et à bras étendu, et avec une grande terreur, et avec des signes et des prodiges.
Et Il nous a fait entrer dans ce lieu-ci, et nous a donné ce pays, pays ruisselant de lait et de miel. Et maintenant, voici, j'ai apporté les prémices des produits de la terre que tu m'as donnée, ô YHWH !
Et tu les déposeras devant YHWH, ton Elohim, et tu te prosterneras devant YHWH, ton Elohim. Et tu te réjouiras — toi, et le Lévite, et l'étranger qui est au milieu de toi — de toutes les bonnes choses que YHWH, ton Elohim, t'aura données, ainsi qu'à ta maison.

Ici nous voyons qu'Elohim dit bien que le peuple, le Lévite et l'étranger se réjouiront de toutes les bonnes choses que YHWH notre Elohim leur a donné donc c'est qu'ils peuvent manger de ces prémices mais uniquement dans la Maison de YHWH après avoir donner la part aux Sacrificateurs et aux Lévites et après s'être prosternés devant YHWH notre Elohim.

Deux passages très clairs ci-dessous :


Torah-Deutéronome 12:17-19
Tu ne pourras pas manger, dans tes portes, la dîme de ton blé, et de ton vin nouveau, et de ton huile, ni les premiers-nés de ton gros bétail et de ton petit bétail, ni aucune des choses que tu auras vouées, ni tes offrandes volontaires, ni l'offrande élevée de ta main. Mais tu les mangeras devant YHWH, ton Elohim, au lieu que YHWH, ton Elohim, aura choisi, toi, et ton fils, et ta fille, et ton serviteur, et ta servante, et le Lévite qui est dans tes portes. Et tu te réjouiras devant YHWH, ton Elohim, dans tout ce que tu auras entrepris. Prends garde à toi, de peur que tu ne délaisses le Lévite, tous les jours où tu seras sur ta terre.


Torah-Deutéronome 14:2-29
Tu prélèveras exactement la dîme de tout ce que produira ta semence, de ce que ton champ produira chaque année.
Et tu mangeras devant YHWH, ton Elohim, au lieu qu'il aura choisi pour y faire habiter son Nom, la dîme de ton blé, de ton vin nouveau et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros bétail et de ton petit bétail, afin que tu apprennes à craindre YHWH, ton Elohim, tous les jours. Et si le chemin est trop long pour toi, de sorte que tu ne puisses pas les transporter, parce que le lieu que YHWH, ton Elohim, aura choisi pour y mettre son Nom sera trop éloigné de toi, parce que YHWH ton Elohim, t'aura béni, alors tu les donneras pour de l'argent, et tu serreras l'argent dans ta main, et tu iras au lieu que YHWH, ton Elohim, aura choisi. Et tu donneras l'argent pour tout ce que ton âme désirera — pour du gros bétail, ou pour du petit bétail, ou pour du vin, ou pour des boissons fortes, ou pour tout ce que ton âme te demandera — et tu le mangeras là, devant YHWH, ton Elohim, et tu te réjouiras, toi et ta maison. 
Et tu ne délaisseras pas le Lévite qui est dans tes portes, car il n'a pas de part ni d'héritage avec toi. Au bout de trois ans, tu mettras à part toute la dîme de ta récolte de cette année-là et tu la déposeras dans tes portes.
Et le Lévite qui n'a ni part ni héritage avec toi, et l'étranger, et l'orphelin, et la veuve, qui seront dans tes portes, viendront, et ils mangeront et seront rassasiés. [C'est] afin que YHWH, ton Elohim, te bénisse dans tout l'ouvrage que tu feras de ta main.

Donc ici ces passages sont très clairs, le propriétaire et aussi le reste du peuple doivent aussi manger la dîme et les prémices mais uniquement à Jérusalem dans Son Temple devant YHWH notre Elohim après s'être purifiés et après s'être prosternés devant YHWH notre Elohim et après avoir amené la part pour le Sacrificateur et le Lévite.

Il y a aussi la dîme de la récolte qui doit être prélevée tous les 3 ans et qui doit être donnée au Lévite à l'étranger à la veuve et à l'orphelin.

Savoir aussi que tout ceux du peuple n'ayant pas de champ ont une part sur les champs en Israël.


Torah-Lévitique 19:9-10
Et quand vous ferez la moisson de votre terre, tu n'achèveras pas de moissonner les coins de ton champ et tu ne glaneras pas le reste de ta moisson. 
Et tu ne grappilleras pas ta vigne ni ne ramasseras les grains tombés de ta vigne. Tu les laisseras pour le pauvre et pour l'étranger. Je suis YHWH, votre Elohim.

Donc tout le monde a sa part des récoltes même ceux qui n'ont pas de terre à cultiver, il s'agit d'une répartition pout tout le peuple, YHWH notre Elohim et notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a Est Bon et Juste, Amen, Amen.

Il y a donc les prémices de l'orge et ceux qui possèdent les champs apportent le dixième des prémices de la récolte et parmi ce dixième doit être donnée une gerbe pour les Sacrificateurs qui l'offrent par élévation à YHWH notre Elohim puis ces gerbes sont mises dans la réserve destinées à la nourriture des Sacrificateurs.


Torah-Lévitique 23:9-14
Et YHWH parla à Moïse, en disant :
Parle aux fils d'Israël et dis-leur : Quand vous serez entrés dans le pays que Je vous donne et que vous en aurez fait la moisson, vous apporterez au sacrificateur une gerbe des prémices de votre moisson. 
Et il tournoiera la gerbe devant YHWH pour que vous soyez agréés. Le sacrificateur la tournoiera le lendemain du shabbat.
Et le jour où vous ferez tournoyer la gerbe, vous offrirez un agneau sans défaut, âgé d'un an, en holocauste à YHWH.
Et pour son offrande de gâteau, [vous offrirez] 2 dixièmes [d'épha] (4,8 litres) de fleur de farine pétrie à l'huile, un sacrifice par le feu à YHWH, une odeur agréable. Et sa libation sera du vin, le quart d'un hin (environ 1 litre).
Et vous ne mangerez ni pain, ni grain rôti, ni grain en épi, jusqu'à ce même jour, jusqu'à ce que vous ayez apporté l'offrande de votre Elohim. [C'est] un statut perpétuel pour [toutes] vos générations, dans toutes vos habitations

Pour ceux qui possèdent un troupeau, les prémices du bétail c'est à dire les premiers-nés du bétail sans défauts ainsi que leurs tontes sont aussi apportés pour YHWH notre Elohim.

La graisse de la queue, la graisse et les rognons, l'appendice du foie, sont brûlés sur l'autel. Seul le sacrifice de l'holocauste est brûlé entièrement sur l'autel de YHWH notre Elohim et non les autres Sacrifices d'action de grâce apportés à YHWH notre Elohim qui eux sont consommés par les Sacrificateurs, pour eux la poitrine et l'épaule droite et les joues et les estomacs et pour les Lévites la patte antérieure (...) et le reste de la viande pour les propriétaires qui apportent l'offrande mais le sacrifice ne peut être consommé qu'au Lieu choisi par YHWH notre Elohim, c'est à dire dans le Temple à Jérusalem.


Torah-Lévitique 7:28-38
Et YHWH parla à Moïse, en disant :
Parle aux fils d'Israël, en disant : Celui qui présentera son sacrifice de prospérités à YHWH apportera à YHWH son offrande, prise de son sacrifice de prospérités.
Ses mains apporteront les sacrifices faits par le feu à YHWH. Il apportera la graisse avec la poitrine — la poitrine qu'on fera tournoyer comme offrande tournoyée devant YHWH. 
Et le sacrificateur fera fumer la graisse sur l'autel, et la poitrine sera pour Aaron et pour ses fils. Et vous donnerez au sacrificateur, comme offrande élevée, l'épaule droite de vos sacrifices de prospérités. Celui des fils d'Aaron qui présentera le sang et la graisse des sacrifices de prospérités aura comme part l'épaule droite.
Car j'ai pris des fils d'Israël la poitrine tournoyée et l'épaule élevée de leurs sacrifices de prospérités, et je les ai données à Aaron, le sacrificateur, et à ses fils, par statut perpétuel, de la part des fils d'Israël. C'est là [le droit de] l'onction d'Aaron et [de] l'onction de ses fils, dans les sacrifices de YHWH faits par feu, dès le jour où on les aura fait approcher pour exercer la sacrificature devant YHWH.
[C'est] ce que YHWH a commandé de leur donner, de la part des fils d'Israël, dès le jour où il les aura oints. [C'est] un statut perpétuel pour [toutes] leurs générations.
Telle est la loi de l'holocauste, de l'offrande de gâteau, et du sacrifice pour le péché, et du sacrifice pour le délit, et du sacrifice de consécration, et du sacrifice de prospérités. [C'est la loi] que YHWH commanda à Moïse sur le mont Sinaï, le jour où il commanda aux fils d'Israël de présenter leurs offrandes à YHWH, dans le désert du Sinaï.


50 jours après il y a le Jour solennel des prémices du blé (Fête des semaine Shavouoth Pentecôte =50ème Jour) tous ceux du peuple qui possèdent un champs de blé apportent le dixième de la récolte et parmi ce dixième sont donnés deux pains levés pour les Sacrificateurs qui les offrent par élévation à YHWH notre Elohim puis ces pains sont mis dans la réserve destinés à la nourriture des Sacrificateurs.


Torah-Lévitique 23:15-22
Et vous compterez depuis le lendemain du shabbat, depuis le jour où vous aurez apporté la gerbe de l'offrande tournoyée, 7 semaines ; elles seront complètes.
Vous compterez 50 jours jusqu'au lendemain du 7e shabbat et vous présenterez à YHWH une offrande de gâteau nouvelle.
Vous apporterez de vos habitations 2 pains, en offrande tournoyée. Ils seront de 2 dixièmes [d'épha] de fleur de farine [et] vous les cuirez avec du levain. Ce sont les 1ers fruits à YHWH. Et vous présenterez en plus du pain 7 agneaux sans défaut, âgés d'un an, et un jeune taureau, et 2 béliers. Ils seront un holocauste à YHWH, avec leur offrande de gâteau et leurs libations, un sacrifice par feu, une odeur agréable à YHWH.
Et vous offrirez un bouc en sacrifice pour le péché, et 2 agneaux âgés d'un an en sacrifice de prospérités. Et le sacrificateur les tournoiera avec le pain des 1ers fruits, en offrande tournoyée devant l'Éternel, avec les 2 agneaux. Ils seront saints, [consacrés] à YHWH pour le sacrificateur. Et ce même jour, vous proclamerez [une convocation]. Ce sera pour vous une sainte convocation, vous ne ferez aucune œuvre de service. [C'est] un statut perpétuel dans toutes vos habitations, pour [toutes] vos générations. Et quand vous ferez la moisson de votre terre, tu n'achèveras pas de moissonner les coins de ton champ et tu ne glaneras pas le reste de ta moisson. Tu les laisseras pour le pauvre et pour l'étranger. Je Suis YHWH, votre Elohim.


Durant les 50 jours qui séparent les prémices de l'orge et du blé, des arbres fruitiers donnent leurs fruits selon leur espèce et leur temps, donc ceux du peuple qui ont des vergers doivent apporter la dîme les prémices de ces fruits le Jour des premices du blé et une part est destinée aux Sacrificateurs en premier puis une part aux Lévites et une autre part pour le reste du peuple.


Ensuite 50 jours après vient le Jour solennel des prémices du vin, (Fête des semaine Shavouoth Pentecôte =50ème Jour) tous ceux qui ont un vignoble apportent le dixième de leur récolte à Elohim, et parmi ce dixième est donnée une part pour la libation dont la mesure est donnée dans la Torah du Temple ci-dessous puis une part pour les Sacrificateurs, une part pour les Lévites, une part pour les Princes du peuple et une part pour le reste du peuple, le vin devant être bu dans le parvi extérieur du Temple et non dans le parvi intérieur du Temple.



Torah-Temple 6:13-34
Vous compterez sept semaines du jour où vous apporterez l'offrande du nouveau grain à YHWH, le pain de prémices.
Sept semaines complètes s'écouleront jusqu'à ce que vous ayez compté 50 jours au lendemain du septième shabbat.
Vous apporterez le vin nouveau pour une libation, quatre hins de toutes les tribus d'Israël, un tiers de hin pour chaque tribu. 
Ils offriront ce jour-là avec le vin douze béliers à YHWH; tous les chefs des clans d'Israël (...) les béliers et l'offrande de grain correspondant selon la loi: Deux dixièmes de fleur de farine pétrie à l'huile, un tiers d'un hin d'huile pour le bélier; avec cette libation (...) sept agneaux beliers d'un an et un bouc (...) assemblée (...) leur offrande de grains et libation (sera) selon la loi concernant les jeunes taureaux et le bélier (...) à YHWH. Au quart de la journée, ils offriront (...) les béliers et la libation.
Ils offriront (...) quatorze  béliers agneaux d'un an (...) l'holocauste.
Ils les prépareront (...) et ils brûleront leur graisse sur l'autel, la  graisse qui couvre les entrailles et la graisse qui est sur eux, et l'appendice du foie avec les reins, il enlevera et la graisse sur eux, et ce qui est sur les reins et la graisse de la queue près de la colonne vertébrale. Ils brûleront tout sur l'autel, dont l'offrande de grain et la libation correspondante, un sacrifice par le feu, d'odeur apaisante devant YHWH.
Ils offriront chaque offrande de grain jointe à une libation en fonction de la loi.
Ils prendront une poignée de chaque offrande de grain offerte soit avec de l'encens ou sec, (cet être) sa portion du mémorial, et il la brûlera sur l'autel.
Ils mangeront le reste dans la cour intérieure. Les sacrificateurs les mangeront sans levain. Il ne sera pas consommé avec du levain. Il sera mangé le jour avant le coucher du soleil. Ils saleront toutes leurs offrandes. Vous ne permettrez jamais à l'alliance de sel de manquer. Ils offriront à YHWH une offrande des béliers et agneaux, la cuisse droite, la poitrine, les joues, l'estomac et la patte avant aussi loin que l'os de l'épaule, et ils les agiteront comme une offrande d'agitation. Les portions des sacrificateurs seront la cuisse de l'offrande et de la poitrine (...) les pattes avant, les joues et les estomacs (...) comme une règle éternelle, des enfants d'Israël, l'épaule restante de la patte antérieure sera pour les Lévites (...) une règle éternelle pour eux et pour leur postérité (...) les princes des milliers (...) depuis les béliers et les agneaux, un bélier et un agneau bélier (appartiennent) aux sacrificateurs; aux Lévites, un bélier, un agneau; et à chaque tribu, un bélier, un agneau pour toutes les tribus, les douze tribus d'Israël.
Ils les mangeront ce jour-là, dans la cour extérieure devant YHWH. 
(...) Les sacrificateurs boiront là en premier et les Lévites en second (...) les princes des normes les premiers (...) hommes de renom.
Après eux tout le peuple, du plus grand au plus petit, commenceront à boire le vin nouveau. Ils ne mangeront pas les raisins verts des vignes, car ce jour-là ils feront expiation pour le "tirosh". Les enfants d'Israël se réjouiront devant YHWH, une règle éternelle pour leurs générations, où qu'ils habitent. Ils se réjouiront de cette journée car ils auront commencé à verser une libation enivrante, le vin nouveau, sur l'autel de YHWH, d'année en année.


Durant les 50 jours qui séparent les prémices du blé et du vin, des arbres fruitiers donnent leurs fruits selon leur espèce et leur temps, donc tous ceux qui ont des vergers apportent la dîme les prémices de ces fruits le Jour des premices du vin et une part est destinée aux Sacrificateurs en premier puis aux Lévites ensuite pour le reste du peuple.

Ensuite 50 jours après vient le Jour solennel des prémices de l'huile, et tous ceux du peuple qui ont une oliveraie apportent le dixième de la récolte et parmi ce dixième est donnée une part pour l'autel de YHWH notre Elohim et pour allumer la Menorah du Temple et une part pour les Sacrificateurs pour les Lévites et pour le peuple pour manger et pour s'oindre.


Torah-Jubilés 6:35-49
Vous compterez à partir de ce jour sept semaines, sept fois (sept jours), 49 jours; il y aura sept semaines complètes; jusqu'au lendemain du septième shabbat, vous compterez cinquante jours.
Alors vous offrirez l'huile nouvelle, venant des maisons des tribus des fils d'Israël, un demi-hin d'une tribu, nouvelle huile d'olives concassées (...) huile sur l'autel de l'holocauste, prémices devant YHWH.
(...) Ils feront expiation avec lui pour toute l'assemblée devant YHWH (...) avec cette huile, un demi-hin (...) selon la loi, un holocauste, un sacrifice par le feu, d'odeur apaisante pour YHWH
(...) Avec cette huile ils allumeront les lampes (...) les princes des milliers avec (...) quatorze agneaux d'un an de sexe masculin et l'offrande de grain correspondante et la libation (...) pour les agneaux et les béliers. 
Les Lévites abattront (...) et les sacrificateurs, les fils d'Aaron, en répandront leur sang sur l'autel tout autour (...) et ils brûleront leur graisse sur l'autel de l'holocauste (...) et l'offrande de grain correspondante et la libation, ils brûleront sur les graisses (...) un sacrifice par le feu, d'odeur apaisante pour YHWH.
Ils ôteront de (...) la cuisse droite et la poitrine (...) les joues et le ventre seront la part des sacrificateurs selon la loi les concernant.
(Ils donneront) aux Lévites l'épaule. Ensuite, ils amèneront (les offrandes) vers les enfants d'Israël, et les enfants d'Israël donneront aux sacrificateurs un bélier, un agneau, et aux Lévites, un bélier, un agneau, et chaque tribu, un bélier, un agneau.
Ils les mangeront ce jour-là dans la cour extérieure devant YHWH, une règle éternelle pour leurs générations, d'année en année.
Ensuite, ils mangeront de ce qui vient des olives et s'oindront de l'huile nouvelle, car ce jour-là ils feront expiation pout toute l'huile de la terre devant YHWH une fois par an. Ils se réjouiront

Durant les 50 jours qui séparent les prémices du vin et de l'huile, des arbres fruitiers donnent leurs fruits selon leur espèce et leur temps, donc tous ceux qui ont des vergers apportent la dîme les prémices de ces fruits le Jour des premices de l'huile et une part est destinée aux Sacrificateurs en premier puis aux Lévites puis au reste du peuple.


Nous voyons qu'il s'agit d'une mise en commun de toute la nourriture, et tout le peuple apportant, les quantités sont donc importantes et stockées dans des réserves, ainsi les Sacrificateurs et Levites et tout le peuple ne manquent de rien, ce qui n'est pas sans nous rappeler le système de biens communautaire mis en place par les Juifs de Qumran et par les Saints Apôtres.


Chacun se rend au Temple de YHWH notre Elohim à Jérusalem pour les 4 temps de Shavouoth-Pentecôte avec le dixième de sa récolte qu'elle soit grande ou petite sauf celui qui n'a pas de terre qui pourra amener une offrande de farine et d'huile ou un pigeon ou un agneau ou un bélier s'il a l'argent pour les acheter, il pourra ensuite avoir part à toute la dîme restante du peuple après que les Sacrificateurs et Levites ont eu leur part et cela vaut pour tous les fruits et légumes et viandes de la dîme des prémices.

C'est pour cela que YHWH notre Elohim a dit :

Et tu les déposeras (les prémices) devant YHWH, ton Elohim, et tu te prosterneras devant YHWH, ton Elohim. Et tu te réjouiras — toi, et le Lévite, et l'étranger qui est au milieu de toi — de toutes les bonnes choses que YHWH, ton Elohim, t'aura données, ainsi qu'à ta maison

selon moi, par localité ceux qui avaient un champ pourvoyaient pour ceux qui autour d'eux n'avaient pas de terre et ceux-ci montaient à Jérusalem au Temple pour Shavouoth-Pentecôte avec le propriétaire du champ et sa famille pour offrir avec lui à YHWH notre Elohim le dixième de sa récolte, c'est selon moi pour cela que YHWH notre Elohim dit que Lévite et l'étranger se réjouissent avec lui.

Il y a aussi la dîme de la récolte devant être donnée tous les 3 ans entreposée dans les villes par ses habitants pour les Lévites, l'étranger l'orphelin et la veuve car ceux-ci n'ont pas de terre.

Il nous faut bien avoir à l'esprit que la première dîme ou les prémices ne peuvent vraiment être apportés qu'à Jérusalem au Temple de YHWH notre Elohim et il y a une évidence de cela qui est lorsqu'Elohim nous dit :


Torah-Deutéronome 14:2-29
(...) Et si le chemin est trop long pour toi, de sorte que tu ne puisses pas les transporter, parce que le lieu que YHWH, ton Elohim, aura choisi pour y mettre son Nom sera trop éloigné de toi, parce que YHWH ton Elohim, t'aura béni, alors tu les donneras pour de l'argent, et tu serreras l'argent dans ta main, et tu iras au lieu que YHWH, ton Elohim, aura choisi. Et tu donneras l'argent pour tout ce que ton âme désirera — pour du gros bétail, ou pour du petit bétail, ou pour du vin, ou pour des boissons fortes, ou pour tout ce que ton âme te demandera — et tu le mangeras là, devant YHWH, ton Elohim, et tu te réjouiras, toi et ta maison. (...)

Il est un fait Biblique incontestable que même si nous avons une récolte de grains de fruits ou légumes ou du bétail en dehors d'Israël, nous ne pouvons pas les offrir en dehors du Temple à Jérusalem, Elohim nous demande alors de vendre tout cela et avec cet argent d'aller à Jérusalem et d'acheter là bas tout ce que nous amenerons au Saint Temple pour YHWH notre Elohim en donnant leurs parts aux Sacrificateurs et Lévites puis ensuite de consommer tout cela avec joie dans le Temple de YHWH notre Elohim.

Sans possibilité de se rendre au Temple à Jérusalem, en cas de possession d'une terre agricole, la seule dîme pouvant être suivi en exil est la seconde dîme, la dîme extraite tous les 3 ans pour le Lévite l'étranger la veuve et l'orphelin.

La dîme de la troisième année est selon ma compréhension une dîme de produits récoltés en grande quantité, notamment les réserves de grains, c'est le pain quotidien, il devait aussi y avoir le vin et l'huile et aussi d'autres récoltes stockées, épices, fruits séchés pour rajouter aux réserves des Lévites de l'étranger de la veuve et de l'orphelin pour les 3 ans à venir, quand aux fruits frais et légumes frais, un coin de ceux qui ont des vergers ou potagers leur sont réservés, pour pouvoir donner cette dîme il faut donc pour cela être le propriétaire d'un champ de grains ou de légumes ou d'un verger ou d'une oliveraie ou d'une vigne.

Qui devrait aujourd'hui donner cette dîme ? Ceux qui sont propriétaires des champs de grains de légumes, de vergers ou d'oliveraie ou de vignes à ceux qui n'en ont pas.

Bien sûr, cela n'enlève pas l'obligation à celui qui n'a pas de terre ou peu, même si ce n'est pas la dîme qu'il donne, de devoir toujours partager du peu qu'il a avec celui qui lui demande qui est dans le besoin.

Bien comprendre que rares sont les communautés de croyants qui ont gardé en exil le système communautaire agricole, nous avons les amish, menonites, molokans, les anciens croyants orthodoxes... ces communautés sont les seules à ne pas avoir accepter une assimilation dans la société par la perte de leur terre.

Savoir que normalement l'Assemblée est censée vivre sur une terre agricole commune, un village communautaire et que chacun est censé travailler la terre et mettre tous ses biens en commun et c'était le cas de beaucoup de communauté de croyants en exil établies par les Saints Apôtres, tous leurs biens étaient mis en commun, c'est le système Torahique et l'Ancien l'Évêque après sa consécration n'avait pas de terre tout comme le Lévite et l'etranger et la dîme de la troisième année devait lui être donnée ainsi qu'à l'étranger la veuve et l'orphelin mais le reste de la communauté avait les restes de la récolte de sa terre pour vivre, personne ne manquait donc de rien.

Aujourd'hui pour la plupart nous sommes seuls hors de toute communauté et sans terre agricole, lorsque les états païens ont combattu les communautés de croyants Naziréens répartis partout en exil, ils ont aussi combattu leur moyen d'être libres dans leur pratique pour suivre la Sainte Torah dont plusieurs Commandements sont reliés à la terre et au partage communautaire, ils leur ont donc pris la terre cultivable afin qu'ils entrent dans le modèle des sociétés païennes et qu'ils en dépendent, ainsi ces états pouvaient mieux les contrôler.

Le Patriarche Issachar avait bien dit ceci :


Testament d'Issachar 3
Alors mes enfants, gardez la Torah d'Elohim et soyez en simplicité et marchez sans astuce, n’enquérant pas par trop de curiosité dans les commandements d'Elohim et les affaires de votre prochain, mais aimez YHWH et votre prochain, ayez compassion pour le pauvre et faible. Courbez votre dos à l’agriculture et travaillez au sillage du sol en toute manière d’agriculture, offrant des présents à YHWH avec remerciement,
car YHWH me bénit avec les premiers-fruits de la terre comme Il bénit tous les saints, d’Abel jusqu’à maintenant. Car aucune autre portion ne vous est donnée que la graisse de la terre dont les fruits sont produits du labeur, car votre père Jacob me bénit avec des bénédictions de la terre et des premiers-fruits, et Levi et Judah furent glorifiés par YHWH parmi les fils de Jacob, car YHWH les choisit, et à l’un il donna la sacrificature et l’autre le royaume. Depuis ils obéissent et marchent dans la simplicité de votre père, car à Gad a été donné de détruire les tentations qui viendront sur Israël.

Un nouveau système ecclesiastique parallèle s'est donc mis en place mais qui n'a plus rien avoir avec le système Apostolique des origines et la dîme a aussi perdu son sens communautaire car aujourd'hui des croyants donnent la dîme de leur salaire à un clergé mais n'ont aucun droit d'avoir part à la première dîme alors que selon la Sainte Torah ils ont normalement droit à une partie de la première dîme et aussi aux biens de la communauté, aujourd'hui ils donnent de leur salaire au clergé mais ce clergé les laissent subvenir eux-même à leur propre besoin à l'extérieur de l'église par la main des païens.

Bien comprendre que selon la Sainte Torah quand des croyants dépendent de païens pour survivre, cela se nomme de l'esclavage. Alors il est vrai que certains clergés pourvoient occasionnellement lorsque des membres de leurs assemblées sont en difficulté mais cela est momentané et ensuite la personne doit de nouveau être livrée à elle-même dans le système païen pour subvenir à ses besoins, il n'y a plus de mise des biens en commun car plus de terre, c'est en réalité un système du chacun pour soit.

Mais nous attendons le Jour où nous serons libérés du joug de ce monde sur nos vies quand YHWH notre Elohim et notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a notre Roi viendra nous affranchir en nous amenant avec Lui dans la Terre Promise, il nous faut pour cela tenir ferme dans la Foi jusqu'à la fin, que Son Règne Vienne et à Lui la Gloire les Honneurs et l'Adoration pour l'éternité, Amen, Amen




jeudi 2 août 2018

Révélation Sacrificateurs Naziréens Évêques Prêtres


Voici une nouvelle étude qui a été pour moi à nouveau une Révélation suite à la Révélation sur 1 Corinthiens 11 et que je suis heureuse de partager.

Je dois dire qu'au cours de mes recherches sur les cheveux et du couvre chef, je suis allée de découverte en découverte, c'est comme dérouler une pelotte, dès que vous avez la clé, tout s'enchaîne et s'accumule, les portes de compréhension s'ouvrent les unes après les autres et de nouvelles decouvertes apparaissent, des trésors cachés.
Que toute la Gloire les Honneurs et l'Adoration reviennent seulement à YHWH notre Elohim et à notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a pour ces Révélations, Amen, Amen.

Voici ici l'étude précédante complémentaire et indispensable à celle qui
suit ci-dessous :

Révélation 1 Corinthiens 11 Tête couverte et découverte
http://messianique.forumpro.fr/t8191-revelation-de-1-corinthiens-11-tete-couverte-et-decouverte#72911

Voici l'audio-vidéo


https://youtu.be/NfggZWaAetA


donc je vous invite à bien lire cette étude précédante ou à écouter l'audio-vidéo afin de comprendre cette étude écrite qui suit qui est un enrichissement extraordinaire.

Cette étude va évoquer deux points :

Un nouvel aspect de compréhension complémentaire à l'autre vidéo concernant le rôle de la femme par rapport à l'homme et vice-versa.

Puis le deuxième point va parler d'une Révélation sur le lien entre les Sacrificateurs les Nazireens les Évêques et les Prêtres, j'évoque ici volontairement les mots issus du Grec Évêques et Prêtres mais bien sûr je fais référence à ces termes en rapport avec les lettres des Apôtres mais en désaccord avec les fausses doctrines qui se sont installées et sont véhiculées par les différentes églises qui utilisent ces termes pour leur clergé.

Donc dans ma première étude, nous avons vu que l'Apôtre Paul nous révèle que les cheveux longs de la femme sont une Puissance Spirituelle et que pour qu'elle ne prenne pas un rang supérieur Spirituel sur l'homme, elle doit se couvrir la tête lorsqu'elle prie ou prophétise à cause des Anges d'Elohim car ce sont les Anges d'Elohim qui amènent les prières et aussi qui servent d'intermédiaire lors de Prophéties pour qu'ils ne voient pas ce pouvoir Spirituel de la femme qui supplanterait le pouvoir de son mari sur sa femme ou de son père sur sa fille ou des hommes sur la femme. Concernant le pouvoir des cheveux, voir la Loi du Nazir, l'histoire de Samson mais bien sûr comme je l'ai dis sans Elohim les cheveux longs ne servent à rien et les rebelles envers Elohim, cheveux longs ou pas seront séparés d'Elohim pour l'éternité dans la géhenne s'ils ne se repentent pas à Elohim en passant par Yéhoshou'a notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a, Amen, Amen

J'ai aussi prouvé par une vidéo complémentaire avec une photo kirlian l'énergie qui émane des cheveux longs.


https://youtu.be/8qn0Vt9AqT0

Tout ceci rappelé, je dois dire que dans les découvertes qui suivent, bien que je savais déjà que les traductions étaient parfois biaisées, je ne m'imaginais pas à quel stade cela était, car ce que j'ai constaté c'est que certaines traductions de certains versets disent parfois l'inverse de ce qui est écrit et je l'ai vraiment réalisé dans ces recherches scripturaires avec le texte Hébreu Massorétique mais aussi avec la Bible interlineaire.

Tout d'abord, nous allons voir un verset de la Torah qui est un verset souvent traduit de manière floue et abstraite, il s'agit d'un verset où Elohim parle aux hommes du peuple et non aux Sacrificateurs.

Torah-Lévitique 19:27 (Massorétique)

לֹא תקפן פְּאַת רֹאשְׁכֶם וְלֹא תַשְׁחִית אֵת פְּאַת זְקָנֶךָ

Voici quelques une des différentes traductions rendues

Zadok Kan
Ne taillez pas en rond les extrémités de votre chevelure, et ne rase pas les coins de ta barbe.

Ostervald 1996
Vous ne couperez point en rond les coins de votre chevelure, et tu ne détruiras point les coins de ta barbe

Chouraqui
Vous ne tonsurerez pas le coin de vos têtes.
Tu ne détruiras pas le coin de ta barbe.

David Stern
Ne pas arrondir les cheveux au niveau des tempes et ne pas défigurer  les bords de la barbe

King James
Vous n'arrondirez pas les angles de vos têtes, et tu ne defigureras pas les coins de ta barbe.

Et bien sachez que la première partie de ce verset n'est pas selon moi une traduction exacte, alors vous vous direz peut-être mais qui est-elle pour s'opposer à tous ces traducteurs qui connaissent l'Hébreu et se rejoignent sur cette traduction ? Je suis simplement objective face à ce que je vais vous montrer car en réalité tous ces traducteurs sur ce verset sont partie sur une compréhension erronée et je vais vous le prouver.

לֹא תקפן פְּאַת רֹאשְׁכֶם וְלֹא תַשְׁחִית אֵת פְּאַת זְקָנֶךָ

לֹא ne pas

תקפן takafo

פְּאַת les angles

רֹאשְׁכֶם de vos têtes

וְלֹא et ne pas

תַשְׁחִית détruire

אֵת פְּאַת les angles

זְקָנֶךָ de ta barbe

vous l'aurez compris, ici nous allons regarder de près le mot Hébreu תקפן takafo duquel j'ai volontairement enlevé les points voyelles car dans le texte original les points voyelles ne s'y trouvent pas, ici ce terme a été relié faussement à nakaf ou parfois hakaf qui signifie attaquer, encercler ils ont donc traduits soit par couper, tailler, arrondir alors que tout porte à croire que ce verbe conjugué vient de tokef תקפ.

Et si vous recherchez la définition de tokef qui comporte bien un Tet ת en première lettre comme avec תקפן ce qui n'est pas le cas avec nakaf ou hakaf, jamais vous ne trouverez que tokef signifie arrondir, tailler ou couper, des mots specifiques existent pour tailler et couper en Hebreu qui ne sont absolument pas celui-ci.

Tokef signifie Puissance Energie Autorité Pouvoir et rien d'autre, voir la definition au lien indiqué ci-dessous :
https://biblehub.com/hebrew/8633.htm

Si vous avez bien suivi l'étude précédante quand il est question de Puissance et de Force et d'Autorité en rapport avec les cheveux il y est bien question de cheveux longs, donc selon moi la seule lecture possible est celle-ci :

Ne puissancez pas les angles de vos têtes et ne détruis pas les angles de ta barbe.

J'invente ici un verbe mais c'est justement parce que ce verbe conjugué n'existe pas en Français qu'il est nécessaire pour rester au plus près du texte d'inventer ce verbe.

On dirait donc plus correctement en Français :

Ne (donnez) pas de Puissance aux angles de vos têtes et ne détruis pas les angles de ta barbe.

Une fois ceci dit, vous comprendrez donc qu'ici il s'agit de ne pas laisser pousser les angles des têtes pour l'homme du peuple car la puissance l'énergie l'autorité est en lien avec la longueur des cheveux.

Mais le détail intéressant qui est donné est le mot Peot פְּאַת traduit par angles ou bords frontières et coins, en réalité ce mot est essentiel pour comprendre quelle est la longueur recquise pour l'homme du peuple.

Quels sont donc les angles de la tête ? Voici la réponse en schéma ci-dessous :


comme vous pouvez le voir ce qui délimite la tête du corps par un angle ou un coin est le haut des épaules à la fin du coup, les épaules marquent cette frontière.

ici nous avons donc la longueur des cheveux recquise pour l'homme.
Dans le monde qui nous entoure beaucoup considèrent cette longueur de cheveux comme longue.

Elohim ne dit donc pas à l'homme d'enlever toute son énergie en coupant ses cheveux au raz de la nuque mais dit qu'ils peuvent tomber jusqu'aux frontières aux angles de la tête sans dépasser cette frontière pour qu'il ne donne pas plus de puissance de force d'autorité à ses cheveux.

Regardez aussi bien le schéma avec la barbe, Elohim dit que l'homme ne détruise pas les angles ou coins de sa barbe donc qu'il ne détruise pas sa barbe car les angles de sa barbe sont liés au contour de son visage.

Je vais aussi ici parler des cheveux Afro car j'ai eu plusieurs remarques à ce sujet et je sais que plusieurs frères d'origine Africaine suivent mes études et vidéos.

Le cheveu de type Afro a la particularité d'être particulièrement sec de fait ce cheveu pousse donc en hauteur et en largeur et ne tombe pas en longueur, donc souvent les Africains ont les cheveux beaucoup plus longs qu'il ne parait, donc pour regarder la longueur d'un cheveu Afro, il faut simplement prendre une mèche et la dérouler pour voir la longueur réelle cheveu.

Ceci précisé, il y a aussi la possibilité pour les Africains de faire tomber leurs cheveux en longueur, cela est pratiqué par des tribus Africaines, les spécialistes du cheveu en Occident parlent aussi de comment s'occuper des cheveux de type Africain. Voici ce qui en ressort dans l'idée avec mes conseils personnels à base de produits naturels.

Lavez vos cheveux, je vous recommande avec des produits naturels sans shampoings comme avec un jaune d'oeuf et rincez à l'eau fraîche, évitez l'eau chaude très mauvaise pour les cheveux secs.

Séchez légèrement les cheveux avec une serviette en tamponnant, si possible évitez aussi le séchoir.

Peignez les boucles avec un peigne à dents larges de preference entièrement en bois, c'est mieux pour le cheveu car le plastic est electrostatique.

Attendre que vos cheveux soient secs, si c'est en hiver faire sécher sous une serviette éponge pour ne pas avoir froid à la tête.

Séparez vos cheveux en sections d'un pouce, selectionnez une petite mèche et appliquez du beurre de karité biologique, c'est le mieux pour les cheveux, ou à défaut si vous n'en avez pas, de l'huile de noix de coco biologique vierge non raffinée, ou alors de l'huile d'olive vierge, appliquez généreusement jusqu'à ce que la mèche soit bien imbibée et qu'elle soit déroulée et tombe en longueur, repetez ce processus sur chaque mèche, gardez ainsi sans rincer, vos cheveux seront toujours bouclés mais ne seront plus crepus et vous aurez ainsi vos cheveux tombants avec une longueur. Les cheveux de type Africain sont particulièrement secs donc l'hydratation est la clé, il ne faut donc pas rincer après hydratation du cheveu jusqu'au prochain lavage.

Et toujours bien vérifier la vraie longueur des cheveux en étirant les mèches car le cheveu reste tout de même toujours très bouclé même hydraté.

Bien sûr, laisser aussi pousser la barbe, la laver aussi avec des produits naurels, vous pouvez là laver avec un jaune d'oeuf, rincer de préférence à l'eau fraiche, là peigner si possible avec un peigne entièrement en bois, éviter le plastic ou le fer, de préférence avec un peigne à barbe comme ci-dessous :


D'abord peigner avec les dents larges la barbe de haut en bas puis avec les dents étroites de haut en bas pour finir de démêler.

Des peignes à barbe sur le même modèle ont été retrouvés à Qumran


Vous pouvez ensuite hydrater votre barbe avec du beurre de karité ou une huile naturelle biologique.

Voici pour cette précision qui m'était demandée.

Partant donc de cette découverte, il est intéressant de constater ici qu'Elohim ne permet pas à l'homme du peuple de posséder l'autorité sur sa tête par ses cheveux mais laisse cette autorité à la femme sur sa tête.

1 Corinthiens 11
À cause de cela "ὀφείλει opheilei liée par le serment" la femme a le pouvoir sur la tête à cause des Anges

Il est intéressant de découvrir par là qu'Elohim demande à la femme de garder cette autorité sur sa tête mais de la couvrir au moment de la prière et de la prophétie pour laisser l'homme du peuple en lumière qui est à l'Image d'Elohim, nous voyons ici qu'Elohim équilibre les pouvoirs de manière parfaite afin que l'homme et la femme soient complémentaires et Echad UN.

Une compréhension possible est qu'Elohim veut que l'homme et la femme se souviennent que la femme doit rabaisser son autorité afin de ne pas rabaisser celle de l'homme, mais nous voyons qu'il dit que l'homme du peuple ne doit pas porter cette autorité sur la tête.

On comprend donc de manière extraordinaire qu'Elohim veut que l'homme prenne sa Puissance de Machia'h mais aussi de la femme et que la femme donne sa puissance à l'homme et que les deux prennent leur Puissance de notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a et d'Elohim, un complément parfait et indispensable l'un à l'autre. Nous sommes ici loin du cliché de la femme rangée à un rang amoindri qui ne serait que secondaire.

Et nous comprenons alors d'autant mieux l'Apôtre Paul qui dit

1 Corinthiens 11
Toutefois, l'homme n'est point sans la femme, ni la femme sans l'homme, dans le Seigneur. Car comme la femme a été prise de l'homme, aussi l'homme naît de la femme; et tout vient d'Elohim.

Certains pourront se dire, mais si la femme couvre sa tête pour rabaisser la puissance l'énergie émise par ses cheveux pour se soumettre et relever l'homme, cela ne diminue t-il pas l'efficacité de la puissance sur la tête de la femme ?

Et bien savoir qu'en réalité le recouvrement de la tête de la femme canalise l'énergie de ses cheveux et la stocke à l'intèrieur de son corps, ce phénomène est aussi connu des religions paiennes orientales qui comme je l'ai dis ont parfois des vérités mais malheureusement sans Elohim avec des doctrines de démons, chose étrange ils préconisent leur temps de méditation la tête couverte pour justement que l'énergie des cheveux pénètrent le corps et fait étrange ils preconisent un recouvrement en coton ou en lin mais pas en synthétique ce qui est electrostatique, ce n'est pas sans rappeler que YHWH notre Elohim nous prescrit le port de fibres végétales telle le lin et sans mélange avec de la laine, les Sacrificateurs devant porter des turbans en lin.

La femme est la face cachée de l'homme, l'Apôtre Paul dit qu'elle est la Gloire de l'homme, elle renferme ce qui est secret, elle est la partie de l'homme consacrée à Elohim.

Nous voyons bien que la femme est indispensable à l'homme dans la Torah de la Genèse

Torah-Genèse 2 :18
YHWH Elohim dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; Je lui ferai une aide semblable à lui

Elle est le complément indispensable à l'homme, cependant il y a deux faces chez la femme car c'est aussi elle qui a été la chute de l'homme mais lorsque la femme reste à la place qu'Elohim lui a donné en soumission à Elohim et donc à son mari ou à son père si elle n'est pas mariée, alors elle devient une puissance et une force pour l'homme.

Est-ce de là que vient la croyance dans le Judaïsme rabbinique selon laquelle les prières d'une femme seraient puissantes ? C'est une possibilité.

Nous voyons que les femmes pieuses agissaient dans la face cachée de leur mari, pensons à Rebecca avec Jacob qui sous ordre d'Abraham ordonna à son fils Jacob de prendre la bénédiction de son frère Esau, nous voyons aussi Sarah par la direction d'Elohim demander à Abraham qu'elle nommait son Seigneur de chasser Agar et Ishmael, et Elohim dira à Abraham d'écouter Sarah qui parlait dans la Volonté d'Elohim ce qu'Abraham n'avait pas perçu au premier abord.

Cette puissance sur la tête de la femme pourrait-il expliquer aussi que l'on parle de l'intuition féminine ? Les femmes étant reconnues plus intuitives que les hommes, voir le lien probable avec l'énergie des cheveux longs et l'histoire des Amérindiens dans ma deuxième vidéo complémentaire, mais là encore je tiens à dire que cette intuition sans Elohim même présente est rendue vaine si elle n'est pas au service d'Elohim et ne sauve pas les rebelles qui sans la repentance et le Salut par le Sang de notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a finiront séparés d'Elohim dans la géhenne s'ils ne se repentent pas.

Cette intuition liée à cette Force Puissance Autorité doit donc être au service d'Elohim, la femme est l'aide de l'homme lui-même au service de Machia'h et d'Elohim.

La femme en Elohim stocke garde au secret la Puissance de la tête et là partage à son mari qui peut la mettre en Lumière.

Nous lisons de Myriam mère de notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a ceci :

Luc 2:15-20
Lorsque les Anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres: Allons jusqu'à Bethléhem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. Ils y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Myriam et Yoseph, et le petit enfant couché dans la crèche. Après l'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l'étonnement de ce que leur disaient les bergers. Myriam gardait toutes ces choses, et les repassait dans son coeur. Et les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Elohim pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé.

À présent, je vais vous partager une autre révélation au sujet des Sacrificateurs, nous avons donc vu que les hommes du peuple ne doivent pas donner de puissance à leur cheveux au delà des épaules mais concernant les Sacrificateurs et le Souverain Sacrificateur, en réalité ils sont consacrés à Elohim et encore une fois un passage a été très mal rendu dans Ezechiel 44:20.

וְרֹאשָׁם לֹא יְגַלֵּחוּ וּפֶרַע לֹא יְשַׁלֵּחוּ כָּסוֹם יִכְסְמוּ אֶת-רָאשֵׁיהֶם

Je ne citerai ici que la version Zadok Kan car toutes les traductions du texte Massorétique excepté la Septante ont rendues la même erreur de traduction qui suit :

Ils ne devront ni raser leur chevelure, ni la laisser croître inculte, ils devront la tailler.

En réalité il y a ici une erreur de traduction subjective, erreur de traduction car les traducteurs ne pouvaient pas imaginer que les Sacrificateurs ne devaient en réalité pas couper leurs cheveux et ils ne firent donc aucun cas d'une règle Hebraique pourtant bien connue qui est la séparation avec la lettre vav qui sert simplement de virgule dans un texte Hebreu qui ne comporte pas de ponctuation ou encore avec un yod qui induit le pronom personnel de la 3eme personne et donc d'une séparation dans la phrase.

Je vais ici vous prouver ce que j'affirme et vous allez voir que par une simple virgule rajoutée on peut changer le sens d'un verset et lui faire dire le contraire de ce qu'il affirme.

וְרֹאשָׁם et leur têtes

לֹא ne pas

יְגַלֵּחוּ ils rasent

וּפֶרַע et la mèche  (de cheveux)

לֹא ne pas

יְשַׁלֵּחוּ ils libèrent

כָּסוֹם couper

יִכְסְמוּ ils couvrent  

אֶת-רָאשֵׁיהֶם leur têtes

et leurs têtes qu'ils ne rasent pas et la mèche (de cheveux) qu'ils ne libèrent pas (pour) couper qu'ils se couvrent leurs têtes.

le verbe conjugué יְשַׁלֵּחוּ vient de שָׁלַח qui signifie étendre envoyer dans le sens de libérer donc de détacher les cheveux car les Sacrificateurs avaient probablement leurs longs cheveux attachés.

En réalité couper est ici relié à ne pas car il n'y a ici aucune séparation avec un vav ce qui démontre que la phrase qui suit est reliée à ne pas, rien n'autorise le traducteur à passer outre cette règle Hébraïque pour rajouter une ponctuation qui ne se trouve pas dans le texte Hébreu ce que pourtant les traducteurs ont fait.

Ensuite pour le verbe conjugué יִכְסְמוּ qui a été traduit par couper, là encore une erreur de traduction vient du fait que ce mot à la même racine que kasom כָּסוֹם cité juste avant dans le verset mais il s'agit en réalité de kasah conjugué qui signifie couvert, d'ailleurs pourquoi le verbe couper serait ici répété deux fois ?

Nous avons la même forme conjuguée de kasah couvert dans Exode 15:5
תְּהֹמֹ֖ת יְכַסְיֻ֑מוּ יָרְד֥וּ בִמְצוֹלֹ֖ת
Les abîmes les couvrent ; Ils sont descendus

le yod au milieu peut-être omis car il sert de voyelle, il y a plusieurs formes d'écriture en Hébreu.

Et j'ai un argument de poids qui est le texte de la Septante qui est je le rappelle un texte Hébreu parfois plus ancien traduit en Grec par des Juifs et voici leur traduction
en Grec :

Et ils ne se raseront pas la tête, et ils ne se couperont pas les cheveux; ils couvriront soigneusement leurs têtes.

Ce qui rejoint parfaitement la traduction que je donne du texte Hébreu Massorétique.

Ce qui rejoint aussi la Torah du Lévitique 21:5 concernant les Sacrificateurs :

Et vous ne raserez pas la tête pour les morts avec une calvitie sur le dessus; et ils ne se raseront pas la barbe, et ils ne feront point d'entailles sur leur chair.

Donc nous apprenons ici que les Sacrificateurs tout comme les Nazirs ne devaient pas raser leurs têtes et donc devaient laisser croître leurs cheveux au delà de leurs épaules, ils avaient donc le pouvoir sur la tête contrairement au reste des hommes du peuple excepté si les hommes du peuple faisaient voeu de Nazir où étaient désignés Nazir à vie ce qui vous allez le voir un peu plus loin a un lien avec le Sacerdoce Lévitique.

Nous constatons qu'Elohim leur dit de se couvrir la tête qui a la puissance l'autorité  tout comme la femme doit couvrir la sienne, nous pouvons comprendre qu'ils rabaissent cette puissance Face à la Puissance d'Elohim et canalisent cette énergie dans leurs corps.

Nous savons qu'il s'agit de turbans en lin

Ézéchiel 44:18
Ils auront des turbans de lin sur leur tête et des caleçons de lin sur leurs reins ; ils ne mettront pas de ceinture qui provoque la transpiration

Nous savons qu'Ezechiel de la race Sacerdotale avait les cheveux longs :

Ézéchiel 8:3
Et Il étendit la forme d'une main et me prit par les boucles (ou tresses) [des cheveux] de ma tête. Et l'Esprit m'éleva entre la terre et les cieux et m'emmena à Jérusalem, dans les visions d'Elohim, à l'entrée de la porte intérieure qui est tournée vers le nord, là où était le siège de l'idole de jalousie qui incite à la jalousie


Mais je veux évoquer un autre point.

J'ai découvert qu'en réalité le titre d'Evêque ordonné par les Apôtres est en réalité celui de Juge, en effet nous voyons des Presbytres-Prêtres ordonnés en fonction par les Apôtres pour les différentes Assemblées et nous savons que Presbytres signifie Anciens, car voici Elohim a ordonné dans la Sainte Torah en plus de la Sacrificature des Anciens.

Torah-Nombres  11:16
YHWH répondit à Moïse: "Assemble-Moi soixante-dix hommes entre les Anciens d'Israël, que tu connaisses pour être des Anciens du peuple et ses Magistrats; tu les amèneras devant la tente d'assignation, et là ils se rangeront près de toi.

Notons que le mot Hébreu pour Ancien est le même mot que barbe en Hébreu, on pourrait traduire aussi Barbus  מִזִּקְנֵי car ils avaient sûrement de longues barbes du fait de leur âge, donc bien que la barbe ne soit pas un critère suffisant qui prouve qu'une personne suit vraiment Elohim, elle est cependant la preuve d'une obéissance envers le Commandement d'Elohim qui dit aux hommes de ne pas détruire leurs barbes, ceux qui dans des églises nomment des Anciens qui se rasent devraient donc revoir leur position.

Nous constatons que les Anciens sont aussi les Magistrats du peuple qui sont un synonyme pour les Juges du peuple.

Les Apôtres ont bien sûr suivi ce modèle Torahique et si les Presbytres sont les Anciens, je me suis alors demandé à quoi se réfère le mot Grec Évêque ?

Évêque signifie Surveillant, et Juge vient du mot Hébreu Sofer qui signifie Gouverneur, Celui qui a l'Autorité donc cela ne fait aucun doute que les Apôtres n'ont pas inventé une nouvelle fonction mais ont suivi le Commandement Torahique de nommer des Anciens= Presbytres et des Juges=Évêques.

Savoir que ces deux dénominations semblent synonymes dans la Sainte Torah, les Anciens sont les Juges du peuple donc Presbytres et Évêques sont la même fonction car synonymes.

Torah-Deutéronome 16:18
Tu t'établiras des Juges et des Magistrats, selon tes tribus, dans toutes tes portes que YHWH ton Elohim, te donnera, pour qu'ils jugent le peuple par un jugement juste.

Puis une question m'est venu car j'avais connaissance que dans l'église orthodoxe d'orient, les évêques et les prêtres avaient les cheveux longs la tête couverte et bien sûr la barbe, bien que cette église ait malheureusement dévié de l'entière Véracité Doctrinale, je sais cependant que certaines traditions de cette église datent bien des Apôtres par mes recherches autour du baptême des origines et cela n'a pas été sans me rappeler les cheveux longs des Sacrificateurs.

La preuve en photos




Notons qu'ils attachent aussi leurs longs cheveux.

Puis je me suis dis mais ils ne sont pas Sacrificateurs mais Évêques ou Prêtres alors pourquoi ces cheveux longs ?

Et j'ai lu que l'église orthodoxe s'appuyant sur la Sainte Torah pour justifier de leur longs cheveux citent aussi un historien qui a écrit sur l'Apôtre Jacques-Yaakov frère de notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a et qui on le sait fut Évêque de Jérusalem, disant qu'il ne se coupait pas les cheveux.

Je suis revenue aux Juges qui sont donc l'équivalent des Évêques et j'ai alors pensé, et si les Juges étaient aussi consacrés par leurs cheveux tout comme les Nazirs ?

Nous avons bien l'histoire de Samson qui nous le savons était Nazir à vie choisi dès le ventre de sa mère mais quand aux autres, nous ne savons pas sauf que j'ai trouvé un indice concernant Gedeon et voici ce verset :

Juges 6:14-16
Alors YHWH s’adressa à lui, disant: "Va avec cette Force כֹחֲךָ, et tu sauveras Israël de la main de Madian: c’est Moi qui t’envoie."
Gédéon répliqua: "De grâce, mon Elohim, par quel moyen sauverais-je Israël? Ma famille est la moindre en Manassé, et moi je suis le plus jeune dans la maison de mon père!"  "C’est que Je serai avec toi, répondit YHWH, et tu battras les Madianites comme un seul homme."

Quand nous avons vu le lien entre la Force la Puissance et l'Autorité des longs cheveux bien sûr reliés avec Elohim, on ne comprends plus ce verset de la même manière, serait-il possible que Gedeon ait été consacré Nazir aussi ? Ce verset le confirme car le mot Hébreu כֹחֲךָ est en effet le même mot Hébreu que lorsque Samson parle de ses cheveux :

Juges 16:7
et il lui dévoila tout son cœur, en disant: "Jamais rasoir n’a touché ma tête, car je suis voué à Elohim comme Naziréen depuis le sein maternel; si l’on me coupait les cheveux, je perdrais ma Force כֹחִי et je deviendrais faible comme tout autre homme."

il n'y a pas ici de coïncidence.

Que penser des autres Juges cités dans le Livre des Juges ?
Déjà nous savons que Deborah avait les cheveux longs quand aux autres je ne peux pas le prouver mais disons qu'il est fort possible que tout comme les Sacrificateurs les Anciens et les Juges aussi car ils étaient consacrés par Elohim, et ils avaient le pouvoir l'autorité sur leurs têtes.

Donc si les Juges devaient laisser croitre leurs cheveux et les couvrir comme les Sacrificateurs il en était de même des Évêques et des Presbytres cités dans les lettres d'où cette tradition fortement encrée dans les églises orthodoxes d'orient.

Et nous allons alors évoquer un autre point important ici.

En réalité savoir et comprendre que le voeu de Nazir concerne un homme du peuple ou une femme du peuple donc qui ne sont pas Sacrificateurs et qui demandent à Elohim une faveur et en échange Lui font une promesse qu'il ou elle se doivent de tenir lorsqu'Elohim réponds favorablement à leur demande.

Dans l'attente de la réponse à son voeu la personne doit donc laisser croître ses cheveux et ne pas se souiller pour un mort ni boire de vin, ni d'alcool ni manger du raisin, s'il s'est souillé il doit alors se purifier offrir des sacrifices, raser sa tête concernant l'homme et recommencer d'attendre la repousse de ses cheveux et suivre à nouveau la Loi du Nazir jusqu'à ce qu'Elohim lui réponde.

Cet engagement est très important.

Torah-Deutéronome 22:23-24
Quand tu auras fait un vœu à YHWH, ton Elohim, ne tarde point à l'accomplir; autrement, YHWH, ton Elohim, ne manquerait pas de t'en demander compte, et tu aurais à répondre d'un péché. Si d'ailleurs tu t'abstiens de faire des vœux, tu ne seras pas répréhensible. Mais la parole sortie de tes lèvres, tu dois l'exécuter religieusement, une fois que tu auras voué à YHWH, ton Elohim, une offrande volontaire, promise par ta propre bouche.

Lorsque une réponse favorable d'Elohim arrive, la personne doit alors aller au Temple ou au Tabernacle et offrir ses cheveux (concernant l'homme) donc il doit se raser la tête consacrée et offrir les Sacrifices recquis concernant le voeu et doit accomplir en retour la promesse qu'il a fait à Elohim ou si c'est sa femme ou sa fille et que ce voeu est approuvé elles doivent aussi accomplir leur parole envers Elohim ou si c'est une veuve ou une femme répudiée elles doivent également accomplir leur parole.

Ceci concerne donc ceux qui font un voeu de Nazir puis il y a ceux qui sont Nazirs à vie car consacrés dès le sein de leur mère, c'est Elohim qui choisit cette personne en l'annonçant aux Parents et la mère durant sa grossesse ne doit pas boire de vin ni d'alcool ni manger de raisins ni rien manger d'impur, comme pour les Prophètes Samson, Samuel et  Yo'hanan-Jean le baptiste, ceux là ne font pas de voeu mais les mêmes règles de pureté du Nazireat s'appliquent pour eux.

Nous pouvons penser aussi que certains s'engageaient dans le Naziréat à vie sans faire de voeu et sans avoir été choisi dès la naissance mais en étant tout de même appelé par Elohim à un moment de leur vie comme nous le voyons avec les Anciens du peuple qu'Elohim choisi du milieu du peuple comme Juda fils de Hur, ect... qui furent choisis à un moment de leur vie du milieu du peuple.

Et j'en viens donc ici à une Révélation importante, en réalité les Saintes Écritures nous disent que le Naziréat est une porte d'entrée dans le Sacerdoce Lévitique ou du moins le Naziréat est placé sur le même plan de consécration que le Sacerdoce Lévitique  pour les hommes du peuple, ce sont ceux nommés Anciens et Juges et nous avons des preuves Scripturaires de cela.

Savoir que le terme Nazir Consacré est utilisé pour la Race Sacerdotale Lévite comme nous le voyons pour le Prophète Jérémie de la race Sacerdotale.

Jeremie 7:29
Coupe ton Nazir נִזְרֵךְ (ta Consécration-ta chevelure) et jette-la à terre, exhale tes plaintes sur les hauteurs, car YHWH repousse, abandonne la race qui a encouru sa colère.

Et nous savons que le Prophète Samuel était de la Tribu de Juda et non de Lévi et sa mère consacra son fils à Elohim comme Nazir disant que le rasoir ne passerait point sur la tête de son fils, lorsqu'elle fit un vœu à YHWH Lui demandant un enfant alors qu'elle était stérile.

Nous savons donc que Samuel devenu Nazir par consécration dès le ventre de sa mère, fut introduit au service Sacerdotal Lévitique, il se trouvait dans le Lieu Saint du Tabernacle là ou normalement un non Levite consacré ne pouvait pas se trouver.

1 Samuel 3:1-5
Or, le jeune Samuel servait YHWH, en présence d'Héli; et la Parole de YHWH était rare en ces jours-là, et les visions n'étaient pas communes.
Et il arriva un jour qu'Héli était couché en son lieu. Or ses yeux commençaient à se ternir, et il ne pouvait plus voir.
La lampe d'Elohim n'était pas encore éteinte, et Samuel était couché dans le Temple d'Elohim, où était l'arche d'Elohim;
4 Alors YHWH appela Samuel, et il répondit: Me voici!
5 Et il courut vers Héli, et lui dit: Me voici, car tu m'as appelé. Mais Héli dit: Je n'ai point appelé; retourne-t'en, et couche-toi. Et il s'en alla et se coucha.

Samuel pouvait donc en étant Nazir demeurer dans le Lieu Saint et ce même s'il n'appartenait pas à la Tribu de Lévi.

Ce n'est pas sans nous rappeler Yo'hanan-Jean le baptiste Nazir choisi dès le sein de sa mère qui lui était de la race Sacerdotale et qui fut élevé par les Sacrificateurs habitants le désert à Qumram, Joseph Flavius confirme qu'ils élevaient les enfants des autres.

Nous voyons ici des liens et des corrélations étroites entre les Sacrificateurs et les Nazirs Consacrés bien que les Nazirs n'étaient pas tous de la race Sacerdotale de la Tribu de Lévi.

Nous pourrions aussi citer l'exemple de Josué fils de Nun de la Tribu d'Ephraim qui fut introduit par Elohim dans le Lieu Saint, Josué était donc lui aussi Nazir, la même chose pour les 70 Anciens choisis du milieu du peuple qui virent la Gloire d'Elohim sur la Montagne.

D'ailleurs nous voyons dans la Sainte Torah, des Anciens offrir des Sacrifices pour le péché tout comme les Sacrificateurs Lévites.

Et voici alors que nous pouvons comprendre pleinement ces versets repris de la Sainte Torah dans le Livre de l'Apocalypse

Apocalypse 1:5-6 (texte Hebreu retrouvé)
- Et de Yéhoshou'a Machia'h Qui Est le Témoin de la Fidélité
- Le Premier-Né des morts et le Prince des rois
- De la terre Qui nous a aimé et nous a baptisé de nos péchés
- Dans Son Sang et qui a fait de nous un Royaume et des Sacrificateurs
- Pour Elohim et Son Père, à Lui Soit la Gloire
- Et le Règne pour toujours Amen

Amen

Nous voyons très clairement que le Naziréat est similaire au Sacerdoce Lévitique, voici les similitudes :

Les Sacrificateurs et les Nazireens ne peuvent pas se couper les cheveux.

Les Sacrificateurs et les Nazireens ne peuvent pas entrer en contact avec un mort.
(Lévitique 21: 1-4, 11)

Les sacrifices qu'un Nazaréen doit apporter à la conclusion de son vœu sont les mêmes que ceux des sacrifices que les Sacrificateurs doivent accomplir lorsqu'ils sont ordonnés Sacrificateurs  (Nombres 6: 13-21, Exode 29: 1-3, Lévitique 8: 2)

Il y a aussi un autre point important à noter et qui peut expliquer pourquoi les Nazirs ne peuvent pas boire de vin ni d'alcool ni manger de raisin.

Les Sacrificateurs ne pouvaient manger que de la nourriture pure mais savoir qu'il y a deux critères de pureté dans la Sainte Torah concernant les aliments.

Il y a la pureté de la casheroute commune pour tout le peuple citée dans la Torah du Lévitique chapitre 11 et dans d'autres passages de la Sainte Torah.

Mais il y a aussi un autre degré de pureté, nous avons une preuve de ce que j'affirme ici dans la Torah du Temple :

Torah-Temple 16:10-13
De tous les premiers nés de vos bovins ou d'ovins, vous sanctifierez pour Moi les animaux mâles. Vous n'utiliserez pas le premier-né de vos troupeaux pour le travail, et vous ne cisaillerez (tondrez) pas le premier-né de votre petit bétail.
Vous le mangerez devant Moi chaque année à la place que Je vais choisir.
Si (la bête) est entachée, boiteuse ou aveugle ou (affligée avec) une tache, vous ne pourrez pas Me là sacrifier.
C'est dans vos villes que vous pourrez là manger. L'impur (impropre pour le Temple) et le pur (propre pour le Temple) parmi vous (vous pourrez les manger) ensemble comme une gazelle ou un cerf.

l'impur ne se réfère bien sûr pas ici aux mets impurs de la Casheroute traditionnelle mais concerne l'impureté pour le Temple de YHWH notre Elohim, pureté qui est plus élevée, pureté plus exigeante à  laquelle n'est pas soumise tout le peuple mais juste ceux qui sont consacrés.

Nous lisons aussi :

Torah-Temple 13:10-19
La ville que Je sanctifierai, où mon Nom et mon Sanctuaire demeureront en elle, sera sainte et pure de toute impureté avec laquelle ils peuvent devenir impur.
Ce qui sera à l'intèrieur sera pur. Tout ce qui est apporté sera pur : Vin, huile, tous les aliments et tout ce qui est humidifié (alimentaire) seront propres. 
Aucune peau des animaux abattus dans leurs propres villes n'y sera apporté (à la ville du sanctuaire). 
Mais dans leurs villes, ils peuvent les utiliser pour tout travail dont ils ont besoin. Mais ils ne les ameneront pas à la ville de mon Sanctuaire, car la pureté de la peau correspond à celle de la chair.
Vous ne profanerez pas la ville où Je fais demeurer mon Nom et mon Sanctuaire.
Car c'est dans les peaux d'animaux () abattus dans le Sanctuaire qu'ils apporteront leur vin et leur huile et toute leur nourriture à la ville de mon sanctuaire. 
Ils ne pollueront pas mon Sanctuaire avec les peaux d'animaux abattus dans leur pays qui sont entachés (= impropres pour le Temple).
Vous ne pouvez rendre aucune ville parmi vos villes aussi pure que ma ville, car la pureté de la peau de l'animal correspond à la pureté de sa chair.
Si vous égorgez dans mon Sanctuaire, il sera pur pour mon sanctuaire, mais si vous égorgez dans vos villes, il sera pur (seulement) pour vos villes.
Tout ce qui est pur pour le Sanctuaire, sera porté dans des peaux (convenables) pour le Sanctuaire, et vous ne profanerez pas mon sanctuaire et ma ville où Je demeure avec des peaux contaminés.

Les Sacrificateurs tout comme les Nazireens sont consacrés et sont donc tenus de manger la nourriture pure pour le Temple, la rigueur de leur casheroute est plus élevée  que celle du peuple commun et le vin commun du peuple n'était pas pur pour le Temple d'Elohim car il était contenu et porté dans des peaux d'animaux impures pour le Temple et peau qui n'avaient pas été offertes dans le Saint Temple.


Ezechiel 44:28-31
Ils auront un héritage; je serai leur héritage. Vous ne leur donnerez aucune possession en Israël; je serai leur possession.
Ils se nourriront des offrandes, des sacrifices pour le péché et le délit, et tout l'interdit en Israël leur appartiendra.
Les prémices de toutes les sortes de produits, toutes les offrandes présentées en élévation, appartiendront aux sacrificateurs; vous donnerez aux sacrificateurs les prémices de votre pâte, afin de faire reposer la bénédiction sur la maison de chacun de vous.
Les sacrificateurs ne mangeront la chair d'aucune bête morte d'elle-même ou déchirée, soit oiseau, soit bétail.

Nous lisons aussi que les étrangers ne peuvent pas manger de la nourriture des Sacrificateurs dans leurs maisons.

Torah-Lévitique 22:10-14
Or nul étranger ne mangera des choses consacrées; celui qui demeure chez un sacrificateur, et le mercenaire, ne mangeront point des choses saintes.
Mais la personne que le sacrificateur aura achetée de son argent, en mangera; de même que celui qui sera né dans sa maison; ceux-là mangeront de sa nourriture.
Si une fille de sacrificateur est mariée à un étranger, elle ne mangera point des choses consacrées, offertes par élévation.
Mais si une fille de sacrificateur, étant veuve, ou répudiée, et sans enfants, retourne à la maison de son père, comme dans sa jeunesse, elle mangera de la nourriture de son père; mais nul étranger n'en mangera.
Si quelqu'un mange par erreur d'une chose consacrée, il y ajoutera un cinquième, et donnera au sacrificateur la chose consacrée.

Et je rajoute que les Sacrificateurs et les Nazireens ne pouvaient donc pas manger toutes les viandes de bétail au milieu du peuple car comme lu dans la Torah du Temple certaines étaient impures pour le Temple.

Ce qui explique qu'il est dit sur l'Apôtre Jacques-Yaakov le Juste, Évêque -Juge de Jérusalem donc Nazir, qu'il ne se coupait pas les cheveux, ne buvait pas de vin et ne mangeait pas de viande (de bétail) car il vivait au milieu du peuple.

Un passage Biblique appuit le fait que les Nazireens ne pouvaient pas manger comme le reste du peuple Israélite, c'est lorsque l'Ange de YHWH dit aux parents de Samson
ceci :

Juges 13:13-14
L’Ange de YHWH répondit à Manoah: "Tout ce que j’ai désigné à ta femme, elle doit se l’interdire: elle ne mangera rien de ce que produit la vigne, ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, s’abstiendra de tout mets impur; bref, tout ce que je lui ai prescrit, elle l’observera."

il est une évidence pour des Israélites pieux de respecter les règles alimentaires de la Casheroute donnée dans la Torah du Lévitique 11 et dans d'autres passages de la Sainte Torah pour tout le peuple, donc pourquoi lui serait-il demander de s'abstenir de mets impurs ? Et bien car elle doit s'abstenir de mets impurs pour le Temple de YHWH notre Elohim, ce sont des mets impurs qui ne sont pas interdits au reste du peuple.

Il est aussi écrit :

Torah-Deutéronome 26:12-14
Quand tu auras achevé de lever toute la dîme de tes récoltes, dans la troisième année, qui est l'année de la dîme, alors tu la donneras au Lévite, à l'étranger, à l'orphelin et à la veuve. Et ils la mangeront dans tes portes et seront rassasiés.
Et tu diras devant YHWH, ton Elohim : J'ai emporté de ma maison les choses saintes, et je les ai aussi données au Lévite et à l'étranger, à l'orphelin et à la veuve, selon tout ton Commandement que Tu m'as commandé. Je n'ai pas transgressé tes commandements ni ne les ai oubliés. 
Je n'ai pas mangé de ces choses [quand j'étais] dans le deuil, et je n'en ai rien emporté quand j'étais impur, et je n'en ai pas donné pour un mort. J'ai écouté la voix de YHWH, mon Elohim, j'ai fait selon tout ce que tu m'as commandé.


D'ailleurs il y a un autre point lorsque l'Apôtre Paul dit ceci :

1 Timothee 3:1-4
Cette parole est certaine: Si quelqu'un aspire à être Évêque (Juge), il désire une œuvre excellente.
Il faut donc que l'Évêque soit irrépréhensible, mari d'une seule femme, sobre, prudent, rangé, hospitalier, capable d'instruire;
ni πάροινον paraoinon , ni violent, ni porté au gain déshonnête, mais doux, éloigné des querelles, exempt d'avarice,
Gouvernant bien sa propre maison, tenant ses enfants dans la soumission, en toute honnêteté.

Tite 1:4-9
A Tite, mon vrai fils dans notre Commune Foi: Grâce, Miséricorde et Paix de la part d'Elohim le Père, et du Seigneur Yéhoshou'a Machia'h notre Sauveur!
La raison pour laquelle je t'ai laissé en Crète, c'est afin que tu achèves de mettre en ordre ce qui reste à régler, et que tu établisses des Anciens - Presbytres dans chaque ville, suivant que je te l'ai ordonné,
S'il s'y trouve quelqu'un qui soit irrépréhensible, mari d'une seule femme, ayant des enfants fidèles, qui ne soient pas accusés de dérèglement, ni d'insubordination.
Car il faut que l'Evêque soit irrépréhensible, comme économe d'Elohim; qu'il ne soit ni présomptueux, ni coléreux, ni πάροινον paraoinon, ni violent, ni porté au gain déshonnête;
Mais, au contraire, hospitalier, aimant les gens de bien, prudent, juste, saint, tempérant,
Attaché à la Véritable Doctrine qui doit être enseignée, afin qu'il soit capable, tant d'exhorter, selon la Saine Doctrine, que de convaincre ceux qui s'y opposent

ici le mot πάροινον paraoinon vient de para près et de oinos vin ce qui donne plus exactement "près du vin".

La traduction rendue a été adonnée au vin mais est-il ici interdit aux Évêques d'abuser du vin ou d'en boire ?

Notons que ce mot ne se retrouve que dans ces deux passages en rapport avec les Évêques et signifie plus exactement près du vin, car ensuite Paul nous parle des Diacres et dit :

1 Timothee 3:8
Que les diacres, de même, soient graves, sans duplicité, pas οἴνῳ oino πολλῷ pollo προσέχοντας prosechontas, ni portés au gain déshonnête

la phrase employée est ici différente et signifie vin excès approcher autrement dit ne pas s'approcher du vin à l'excès ce qui induit une consommation modérée possible.

Pourquoi employer deux termes différents si le premier terme concernant l'Évêque est vraiment de ne pas boire du vin à l'excès ?

Car nous pouvons aussi comprendre que l'Évêque le Juge étant Nazir ne puisse pas consommer de vin commun du peuple donc qu'il ne doit pas se tenir près du vin ce qui est tout à fait cohérent car l'Évêque est Nazir et ne peut pas boire du vin commun, les raisins sont aussi concernés.

Et savoir que même si le vin n'est pas gardé dans des peaux d'animaux impropres, le Nazir et le Sacrificateur ne peut pas en boire car le vin commun peut-être entré en contact avec des choses impures pour le Temple, pareil pour le raisin.

Les Nazirs en dehors de la race Sacerdotale étaient choisis au milieu du peuple pour être consacrés par Elohim et pour guider le peuple en son sein, ils étaient Prophètes et Juges. Par ce biais, le peuple pouvait être dirigé sans forcément habiter à Jérusalem près du Temple où officiaient les Sacrificateurs.

Et donc de fait, dans des Assemblées en exil en dehors de Jérusalem ce même ordre Torahique de Juges Évêques et d'Anciens Presbytres qui étaient Nazirs Consacrés tout comme les Sacrificateurs dans leur service au Temple, fut instauré par notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a et ses Saints Apôtres.

Être Évêque Nazir Juge ou Ancien d'une Assemblée est une charge importante, l'Évêque doit être choisi par Elohim et l'Évêque doit donc ne pas couper ses cheveux, ne pas se raser la barbe, ne pas boire de vin et ne pas manger de viande, ne pas se souiller pour un mort même aujourd'hui car il est consacré à Elohim et doit être mari d'une seule femme (je pense aux pays polygames).

Le terme de Pasteur utilisé dans les églises un protestantes et évangéliques est un synonyme d'Évêque qui vient du Grec Épiscopal

1 Pierre 5:2
Episcopeo -Paissez le troupeau d'Elohim  qui est sous votre garde

Actes 20:28-30
Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis Evêques, pour paître l'Assemblée d'Elohim, qu'Il a acquise par son propre sang. Car je sais qu'après mon départ, il s'introduira parmi vous des loups ravissants, qui n'épargneront point le troupeau; Et qu'il s'élèvera parmi vous des hommes qui annonceront des doctrines pernicieuses, afin d'attirer les disciples après eux.

1 Pierre 5:1-7
Je prie les Anciens (Presbytres-Prêtres) qui sont parmi vous, moi qui suis Ancien avec eux, témoin des souffrances de Machia'h, et participant de la Gloire qui doit être manifestéePaissez le troupeau d'Elohim qui est au milieu de vous, veillant sur lui, non par contrainte, mais volontairement; non pour un gain honteux, mais par affection;
Non comme ayant la domination sur les héritages du Seigneur, mais en étant les modèles du troupeau. Et lorsque le Souverain Pasteur paraîtra, vous remporterez la couronne incorruptible de gloire. De même, jeunes gens, soyez soumis aux Anciens, et vous soumettant tous les uns aux autres, revêtez-vous d'humilité; car Elohim résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles.
Humiliez-vous donc sous la Puissante Main d'Elohim, afin qu'il vous élève quand il en sera temps; Vous déchargeant sur Lui de tous vos soucis, parce qu'Il a soin de vous.

L'Apôtre Pierre est devenu Évêque après la mort et la Résurrection de notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a.

Concernant notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a, cela signifie t-Il qu'Il était Nazir ?


Notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a a bien été consacré dès le ventre de sa mère, Il a été formé d'Elohim Lui-Même par le Souffle Saint d'Elohim dans le ventre d'une bethoulah-vierge.

Un des critères du Nazireat est d'être choisi dès le ventre de sa mère et notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a est bien sûr dans ce critère.

Rappelons qu'Il est nommé notre Souverain Sacrificateur.

Hébreux 7:14-28
Car il est évident que notre Seigneur est issu de Juda, tribu de laquelle Moïse n'a rien dit concernant le Sacerdoce.
Et cela devient encore plus manifeste, quand il s'élève un autre Sacrificateur selon la ressemblance de Melchisédec,
Qui a été institué, non selon la loi d'une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d'une vie impérissable,
Car Il rend ce témoignage: Tu es Sacrificateur pour l'éternité, selon l'ordre de Melchisédec.
Ainsi, a été mis de côté le Commandement précédent à cause de sa faiblesse et de son manque de rendement, Car rien n'est complété, la Loi une introduction d'une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons d'Elohim.
Et comme Yéhoshou'a n'a pas été institué sans serment, (car les autres ont été faits sacrificateurs sans serment;
Mais celui-ci l'a été avec serment, par celui qui lui a dit: YHWH l'a juré, et il ne se repentira point; Tu Es Sacrificateur pour l'éternité, selon l'ordre de Melchisédec,)
Yéhoshou'a est ainsi devenu garant d'une alliance d'autant plus excellente.
Puis, quant aux sacrificateurs, il y en a eu un grand nombre, parce que la mort les empêchait de subsister toujours.
Mais Lui, parce qu'il subsiste pour l'éternité, il possède un sacerdoce qui ne passe point.
C'est pourquoi aussi Il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent d'Elohim par Lui, étant toujours Vivant pour intercéder en leur faveur.
Or, il nous fallait un tel Souverain Sacrificateur, Saint, Innocent, sans souillure, séparé des pécheurs, et élevé au-dessus des cieux;
Qui n'eût pas besoin, comme les Souverains Sacrificateurs, d'offrir tous les jours des sacrifices, premièrement pour ses propres péchés, puis pour ceux du peuple; car Il a fait cela une fois, en s'offrant Lui-Même.
Car la Loi institue Souverains Sacrificateurs des hommes soumis à l'infirmité; mais la Parole du Serment qui a suivi la Loi, institue le Fils, qui a été rendu parfait pour l'éternité.

Il y est aussi question du Serment donc du Voeu de Consécration donc de Nazireat, Serment donné par Elohim Lui-Même qui consacre Son Fils Unique Engendré notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a Machia'h.

N'oubliez pas le Nazir est considéré comme un Sacrificateur parmi le peuple, il est choisi par Elohim et cela passe par un Serment et un Engagement et non par une lignée Lévite.


Vous doutez encore ?

Et bien il suffit de regarder la désignation pourtant très claire donnée partout dans les Saintes Écritures du Nouveau Testament.

Actes 2:22
Hommes israelites, ecoutez ces paroles: Yéhoshou'a le Nazaréen, homme approuvé d'Elohim aupres de vous par les miracles et les prodiges et les signes qu'Elohim a faits par Lui au milieu de vous, comme vous-memes vous le savez

Jean 18:1-8
Après que Yéhoshou'a eut dit ces choses, Il s'en alla avec ses disciples au-delà du torrent de Cédron, où il y avait un jardin, dans lequel Il entra avec ses disciples.
Judas, qui le trahissait, connaissait aussi ce lieu-là, parce que Yéhoshou'a s'y était souvent assemblé avec ses disciples.
Judas ayant donc pris la cohorte et les sergents des principaux sacrificateurs et des pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes.
Et Yéhoshou'a, qui savait tout ce qui allait lui arriver, s'avança et leur dit: Qui cherchez-vous?
Ils lui répondirent: Yéhoshou'a le Nazareen. Yéhoshou'a leur dit: C'est Moi. Et Judas, qui le trahissait, était aussi avec eux.
Et dès qu'il leur eut dit: C'est Moi, ils reculèrent et tombèrent par terre.
Il leur demanda encore une fois: Qui cherchez-vous? Et ils répondirent: Yéhoshou'a le Nazareen.
Yéhoshou'a leur répondit: Je vous ai dit que c'est Moi; si donc c'est Moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci.

Certaines traductions ont rendues "Yéhoshou'a de Nazareth" mais il n'est absolument pas ecrit Nazareth en Grec mais Nazaraion qui est Nazaréen.

Ce qui est intéressant de constater c'est que dans la Septante le terme Hébreu Nazir dans le Livre des Juges a été transcrit en Grec par Nazaraios Nazareen le même terme que nous retrouvons dans le Nouveau Testament pour désigner notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a, Amen.

Nous avons aussi l'Evangile Hébreu du Matthieu du Shem Tov :

Matthieu 2:23 (Shem Tov)
ויבא וישכון בעיר הנקראת נאזרית לקיים מה שאמר הנביא נאזרת יקרא
Et il entra et demeura dans une ville appelée Nazarith afin d'accomplir ce qu'a dit le Névi (Prophète), "Nazarith" Il sera appelé.

J'ai cru pendant longtemps qu'il s'agissait ici d'une erreur de traduction car une explication avait été donnée sur une confusion existante entre Nazir et Netsar en Hébreu, Netsar faisant référence à la Prophétie d'Esaïe sur la Souche et le Rejeton de Yesse qui annonce bien notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a.

Mais le problème se posait à moi lorsque je voyais dans le texte Hébreu du Shem Tov écrit Nazarit.

Matthieu nous parle d'une prophétie qui nous est inconnue qui annonce que le Messie est Nazarit, cette forme plus longue semble bien provenir de Nazir et il appuit cela en disant qu'Il Est dans une ville qui porte ce nom, ville que l'on associe à Netsareth avec un tsadek et non avec un zayin et pourtant le texte de Mathieu Hébreu du Shem Tov n'écrit pas Netsareth avec un tsadek mais il ecrit Nazareth avec un zayin, tout porte à croire qu'une autre ville se nommait bien Nazareth qui n'est pas la ville de Netsareth actuelle, comme certains exégètes le pensent.

Autre point à évoquer, certains croient que notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a buvait du vin comme je le croyais aussi avant en raison de plusieurs versets mais là encore je vais vous démontrer que nous lisons parfois les textes de manière formatés car aucun verset ne dit réellement que notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a bu du vin, Il était bien avec ceux qui buvaient du vin, ses disciples buvaient du vin, c'est un fait incontestable car en soit en dehors du Nazireat et du Sacerdoce il n'y a rien de mal à boire du vin commun tant que ce n'est pas dans l'excès.

Nous savons que notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a ne bu pas le vin au dernier Repas de Pessa'h.

Matthieu 26:29 (Shem Tov)
אומר אני לכם לא אשתה אני מכאן ואילך מפרי הגפן הזאת עד היום ההוא שאשתה אותו חדש עמכם במלכות
שמים
Je vous dis: Je ne boirai pas à partir d'ici du fruit de la vigne devant vous jusqu'au jour qui est celui où Je le boirai nouveau avec vous dans le royaume des cieux.


Nous voyons clairement que notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a ne bu pas le vin d'ailleurs il s'agit du symbole de son propre sang, Il n'est pas mort pour Lui-Même qui est sans péchés mais pour les autres qui sont pécheurs donc il est évident qu'Il ne bu pas de cette coupe.

Ensuite notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a dit aussi :
jusqu'au jour qui est celui où Je le boirai nouveau avec vous dans le Royaume des cieux.

Ce qui confirme tout ce que j'explique ici, les Nazireens comme les Sacrificateurs pouvaient boire le vin des prémices pur pour le Temple d'Elohim qui est le vin nouveau et ce vin était bu par les Sacrificateurs les Lévites les Princes et le reste du peuple dans le parvis extérieur du Temple, pour cela voir la Torah du Temple concernant les prémices du vin.

Torah-Temple 6:15-16
Vous apporterez le vin nouveau pour une libation, quatre hins de toutes les tribus d'Israël, un tiers de hin pour chaque tribu. 
Ils offriront ce jour-là avec le vin douze béliers à YHWH; tous les chefs des clans d'Israël (...) les béliers et l'offrande de grain correspondant selon la loi: Deux dixièmes de fleur de farine pétrie à l'huile, un tiers d'un hin d'huile pour le bélier; avec cette libation (...) sept agneaux beliers d'un an et un bouc (...) assemblée (...) leur offrande de grains et libation (sera) selon la loi concernant les jeunes taureaux et le bélier (...) à YHWH.

Il y a ensuite tous les Sacrifices mentionnés qui doivent être offerts puis un peu plus loin :

Torah-Temple 6:29-35
Ils (sacrifices d'animaux purs) les mangeront ce jour-là, dans la cour extérieure devant YHWH. 
(...) Les sacrificateurs boiront là en premier et les Lévites en second (...) les princes des normes les premiers (...) hommes de renom.
Après eux tout le peuple, du plus grand au plus petit, commenceront à boire le vin nouveau. 

Ils ne mangeront pas les raisins verts des vignes, car ce jour-là ils feront expiation pour le "tirosh". 
Les enfants d'Israël se réjouiront devant YHWH, une règle éternelle pour leurs générations, où qu'ils habitent.
Ils se réjouiront de cette journée car ils auront commencé à verser une libation enivrante, le vin nouveau, sur l'autel de YHWH, d'année en année.
Vous compterez à partir de ce jour sept semaines, sept fois (sept jours), 49 jours; il y aura sept semaines complètes; jusqu'au lendemain du septième shabbat, vous compterez cinquante jours

Notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a annonce qu'Il boira le vin nouveau lors de Son Retour dans le Saint Temple dans le parvis extérieur avec ses Apôtres, tout comme la Prophétie d'Esaïe l'annonce aussi :

Esaïe 62:9
Mais ceux qui auront amassé le froment le mangeront et loueront YHWH, et ceux qui auront récolté le vin le boiront dans les parvis de mon Sanctuaire.


Nous devons aussi revenir aux Manuscrits Biblique de Qumran pour bien comprendre.

Manuscrit de la Discipline de Qumran 10:4-6
Partout où il y aura dix hommes qui sont formellement inscrits dans l'Assemblée, celui qui est un Sacrificateur ne doit pas s'en écarter. 
Quand ils sont assis en sa présence, ils doivent prendre leurs places en fonction de leurs rangs respectifs et dans le même ordre qui est d'obtenu quand ils rencontrent le conseil commun.
Quand ils sont à table pour un repas ou pour se préparer à boire du vin, le Sacrificateur est le premier à mettre la main pour invoquer la bénédiction de la première partie du pain et du vin.

Nous savons que Yéhoshou'a est Naziréen notre Souverain Sacrificateur selon l'ordre de Melchisédec.

Marc 14:22
"Pendant qu'ils mangeaient, Yéhoshou'a prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Prenez, ceci est mon corps.
Ayant aussi pris la coupe et rendu grâces, il la leur donna, et ils en burent tous.
Et il leur dit: Ceci est mon sang, le Sang de la Nouvelle Alliance, qui est répandu pour plusieurs.
"

et après Sa Résurection, c'est toujours notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a qui prend le pain en premier et le distribue à ses disciples.

Yo'hanan-Jean 21:12-13
"Yéhoshou'a leur dit: Venez dîner. Et aucun des disciples n'osait lui demander:
Qui es-tu? sachant que c'était le Seigneur.
Yéhoshou'a donc s'approcha, et prit du pain, et leur en donna, ainsi que du poisson."

Mais comme nous l'avons vu les Sacrificateurs et les Nazireens ne buvaient pas de vin en dehors du parvis extérieur car le vin doit être dans des peaux d'aninaux pures sacrifiés dans le Temple et ce vin doit être consacré à Elohim.

Les Nazireens faisaient office de Sacrificateurs au milieu du peuple, ce sont les Évêques les Juges du peuple, ce sont eux qui priaient et qui distribuaient le vin.

De même notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a transforma l'eau en vin, c'est Lui qui pourvu le vin mais il n'est pas écrit qu'Il bu du vin.

un autre passage :

Matthieu 11:18-19 (Shem Tov)
כי בא יוחנן ואינו אוכל ושותה ואומרים עליו שהוא אחוז משדים
18 Quand est venu Yo'hanan et ne mangeant pas et ne buvant pas, ils disent qu'il est possédé par des démons.

ובן האדם בא לאכול ולשתות ואומר עליו שהוא זולל וסובא ואוהב לפריצים וחוטאים והסכלים שופטים לחכמים
19 Et le Fils d'Adam vient mangeant et buvant et ils Lui disent qu'Il mange trop et qu'Il est ivrogne et un ami des voleurs et des pécheurs et des insensés qui jugent les sages.

Ici notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a fait une comparaison entre Lui et Yo'hanan-Jean le baptiste, cela laisse à penser qu'Il ne fait pas mention de boire du vin ici mais du jeûne sans manger ni boire d'eau car nous savons que Yo'hanan-Jean baptiste et ses disciples jeunaient souvent tandis que notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a et ses disciples ne jeunaient pas.

Matthieu 9:14-15 (Shem Tov)

אז קרבו אליו תלמידי יוחנן ויאמרו לו למה אנו והפרושים מתענים הרבה פעמים ותלמידך אינם מתענים
14 Alors s'approchèrent les talmidim (disciples) de Yo'hanan, et Lui dirent: Pourquoi nous et les péroushim (pharisiens) nous affligeons-nous deux fois plus (relié au jeûne) et tes talmidim (disciples) ne s'affligent pas (relié au jeûne).

ויען להם יהושע ויאמר לא יוכלו חבירי החתן לִבְכוֹת ולהתענות בהיותו עמהם. יבואו ימים וילקח מהם החתן ויצומו
15 Et Yéhoshou'a leur répondit et dit: Les collègues du marié ne peuvent pas se lamenter et s'affliger (jeûner) quand Il est avec eux


Une possible compréhension est que notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a de par son Statut de Nazir se rendait au Temple pour les Fêtes et mangeait des mets consacrés et buvait du vin consacré tandis que Yo'hanan-Jean le baptiste n'allait pas au Temple donc ne mangeait pas de mets consacrés ni ne buvait de vin consacré.


Nous voyons qu'arrivé au Mont Golgotha notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a refusa de boire du vinaigre qu'on lui proposa.

Savoir que ceux qui le conduisaient étaient aussi des soldats du Sanhedrin qui étaient des pharisiens, voir pour cela le texte de Matthieu du Shem Tov qui est plus précis, il n'y avait pas que des Romains, en réalité c'est le Sanhedrin corrompu de ce temps et ses soldats qui menèrent la crucifixion de notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a.

Il y a ici deux possibilités, le vinaigre proposé provenait peut-être des Sacrificateurs donc était un vinaigre consacré et pur à la consommation pour un Nazir soit ils cherchaient à lui faire rompre Son Naziréat.

Nous voyons qu'ils recommencèrent quand Il était dans l'agonie de ses souffrances sur la croix, en lui donnant du vinaigre sur une éponge.

En réalité le texte dans l'Evangile de Jean ne dit pas vraiment qu'Il bu le vinaigre mais qu'après qu'Il l'ai reçu jusqu'à sa bouche, Il rendit l'Esprit.

Jean 19:28-30
Après cela, Yéhoshou'a, voyant que tout était accompli, dit, afin que l'Écriture fût accomplie: J'ai soif. Or il y avait là un vase plein de vinaigre.
Ils emplirent donc de vinaigre une éponge, et l'ayant mise autour d'une tige d'hysope, ils la lui présentèrent à la bouche.
Et quand Yéhoshou'a eut λαμβάνω lambano reçu le vinaigre, Il dit: Tout est payé. Et ayant baissé la tête, il rendit l'Esprit.

Comprendre "reçu jusqu'à sa bouche", mais il n'est pas dit qu'Il bu ce vinaigre car une chose est sûre si ce vinaigre n'était pas pur pour un Nazir il n'en bu pas, et la Prophétie Messianique fut accomplie :

Psaume 69:22
Dans mes aliments, ils mettent du poison; pour apaiser ma soif, ils m'arrosent de vinaigre.

Gloire et Louange et Adoration à notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a qui a vaincu le monde et la mort, qui nous a sauvé de tous nos péchés par Son Sacrifice dans Son Amour Infini pour nous tous et Qui Est Vivant aux siècles des siècles, à Lui YHWH notre Elohim et notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a la Gloire pour l'éternité, Amen, Amen

Concernant la longueur des cheveux, là encore, les traditions des églises orthodoxes ont toujours dit que notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a tout comme l'Apôtre Jacques avait les cheveux longs et les représentations démontrent ce fait avec des cheveux tombant bien au delà des épaules.

Je sais que certains ne croient pas au linceul de turin, moi j'y crois comme je l'ai montré dans une de mes vidéos sur le sujet.

Et lorsque l'on regarde Son Saint Visage sur le suaire on remarque la longueur de ses cheveux dépassant les épaules, longueur que l'on a du mal à délimiter.

Tout cela va bien dans le sens de tout ce que je dis et je dois le dire est aussi pour moi une découverte.

Gloire et Louange à YHWH notre Elohim et à notre Souverain Sacrificateur notre Seigneur et Sauveur Yéhoshou'a notre Roi pour l'éternité, Amen, Amen