mardi 29 décembre 2015

Calcul du prochain Jubilé grâce au Jubilé sous Yéshoua

Calcul du prochain Jubilé 
grâce au Jubilé sous Yéshoua

Nous savons qu'Elohim nous a commandé d'observer les années sabbatiques et comme je l'ai dis dans une étude précédante, il est possible de calculer quand elles tombent avec un repère donné par Joseph Flavius si son repère est juste.

En prenant en compte ce repère de datation donné par Joseph Flavius, cette année 2014, nous serions vraissemblablement entrés dans une année sabbatique au vu d'un calcul très simple fait à partir d'un de ses écrits qui daterait la prise de Jérusalem par Hérode au moment de la fin de l'année sabbatique de l'an -37 à -36 avant notre Ere.

Donc il est possible de calculer les années sabbatiques avec ce repère historique, mais qu'en est-il des Jubilés?

Et d'abord qu'est ce qu'un Jubilé?

Un Jubilé est la 50ème année de rémission caculée à partir justement des années sabbatiques, il faut compter 7 x 7 années sabbatiques = 49 ans et la 50ème année est l'année du Jubilé.

Voici ce que nous dit Elohim :

Torah-Lévitique 25 (Septante)

Et YHWH parla à Moïse sur le mont Sinaï, disant :
Parle aux fils d'Israël, et dis-leur : Lorsque vous serez entrés en la terre que je vous donne, la terre que je vous donne se reposera aussi ; c'est le sabbat de YHWH.
Tu ensemenceras ton champ six années, tu tailleras ta vigne six années, et tu en recueilleras les fruits.
Mais la septième année sera un sabbat, le repos de la terre, le sabbat de YHWH : Tu n'ensemenceras pas ton champ, tu ne tailleras pas ta vigne
Et tu ne moissonneras pas les produits spontanés de ton champ, et tu ne vendangeras pas la grappe, qui sera pour toi chose sainte ; ce sera une année de repos pour la terre.
Et le sabbat de la terre sera une source d'aliments pour toi, ton serviteur, ta servante, ton mercenaire et l'étranger résidant auprès de toi.
Quant à tes troupeaux et aux bêtes sauvages qui sont en ton champ, tout fruit de ce champ sera leur nourriture.

Et tu compteras sept repos d'années, sept fois sept années, et tu auras sept semaines d'années, quarante-neuf ans.

Vous sonnerez de la trompette par toute votre terre, le dixième jour du septième mois ; le jour de la propitiation, vous sonnerez de la trompette par toute votre terre.

Et vous sanctifierez cette année, la cinquantième année, et vous proclamerez la rémission sur la terre pour tous ceux qui l'habitent : Tel sera pour vous le signal de l'annee de rémission. Alors chacun rentrera dans ses possessions, chacun retournera en sa famille.

Ainsi, la cinquantième année proclamera pour vous la rémission ; vous n'ensemencerez pas, vous ne moissonnerez pas ce que la terre produirait d'elle-même, vous ne vendangerez pas les grappes, qui seront pour vous chose sainte, parce que c'est la proclamation de la rémission, elle est sainte pour vous ; vous mangerez au jour le jour
le produit spontané des champs.
En l'année où la rémission sera ainsi proclamée chacun rentrera dans ses anciennes possessions.

Si tu vends ou achètes à ton  prochain, garde toi de l'affliger.
Tu achèteras de ton prochain selon le nombre des années écoulées depuis la proclamation ; le prix de la vente sera réglé sur le nombre des récoltes à faire.
Plus est grand le nombre des années, plus sa possession vaut ; moins est grand le nombre des années moins sa possession vaut, puisqu'elle doit être évaluée selon le nombre des récoltes. Nul n'affligera son prochain ; et tu craindras YHWH ton Elohim : Je suis YHWH votre Elohim. Et vous ferez selon mes commandements et mes
jugements : Vous les observerez, vous les mettrez en pratique, et vous habiterez sur la terre en assurance. La terre vous donnera des fruits et vous en serez rassasiés, et vous l'habiterez en paix. Que si vous dites : Que mangerons-nous en cette septième année, si nous ne semons ni ne récoltons nos fruits?
Sachez que je vous enverrai ma bénédiction en la sixième année, qui produira des fruits pour trois ans.
Et la huitième année vous semerez, et vous vous nourirez des anciennes récoltes jusqu'à la neuvième ; en attendant que ses fruits soient venus vous mangerez les anciens fruits des précédentes années.
La terre ne se vendra point irrévocablement, car elle est mienne, et vous n'êtes que des prosélytes (immigrants) et des passagers devant Moi.
Pour toute terre, jadis possédée par vous, vous pourrez donner le prix du rachat.
Si ton frère, qui est avec toi, devient pauvre, et vend une partie de son héritage, son parent pourra venir et racheter ce que son frère aura vendu.
Mais, s'il n'a pas de proche, si sa main est pourvue en abondance, et qu'il se trouve avoir le prix suffisant du rachat, il comptera les années de vente, et il rendra à l'homme à qui elle a été faite, le prix de celles qui restent, et il rentrera dans sa possession.
Et si sa main n'est pas assez pourvue pour suffire au rachat, le champ vendu restera à l'acheteur jusqu'à la sixième année après la rémission, et celui-ci en sortrira par l'effet de la rémission, et le vendeur rentrera dans sa possession.
Si un homme a vendu, dans une ville fermée, une maison habitable, il y aura aussi facilité de rachat jusqu'à un temps determineé ; le rachat pourra se faire pendant une année entière. Mais, si elle n'a pas été rachetée avant que l'année soit accomplie, cette maison, qui est dans une ville fortifiée, appatiendra irrévocablement à l'acheteur et à toutes ses générations ; il n'en sortira pas lors de la rémission.
Les maison des villages, qui ne sont point entourés de murs, seront comptées avec le champ ; elles seront rachetables à toujours, et les acheteurs en sortiront lors de la rémission. Les villes des Lévites aussi, les maisons des villes qui sont leur héritage, pourront toujours être rachetées. Quiconque aura acheté des Levites une maison d'une des villes qui sont leur héritage, sera evincé de son achat lors de la rémission, parce que les maisons des Lévites sont leur héritage au milieu des fils d'lsraël.
Et les champs reservés, dépendants de leurs villes, ne seront pas vendus, parce que c'est là leur perpétuel héritage. Si ton frère, celui qui est avec toi, est devenu pauvre, qu'il manque de ressources auprès de toi, tu prendras soin de lui comme du prosélyte (immigrant) ou du passager, et ton frère vivra avec toi. Tu ne prendras pas de lui d'usure, pas même s'il retrouvait l'abondance, et tu craindras ton Elohim : Je suis YHWH, 
et ton frère vivra avec toi. Tu ne lui prêteras pas à interêt ton argent, et tu ne lui donneras pas de tes aliments pour qu'il t'en rende d'avantage. Je suis YHWH votre Elohim qui vous ai tirés de la terre d'Egypte, pour vous donner la terre de Canaan, afin d'être votre Elohim. Et si ton frère, auprés de toi, vient à déchoir et à se vendre à toi, ce ne sera jamais comme esclave. Il sera pour toi comme un mercenaire ou un domestique, il travaillera chez toi jusqu'à l'année de la rémission. Mais a cette époque, il redeviendra libre et ses enfants avec lui, et il rentrera dans sa famille, et il courra reprendre possession de son patrimoine ; parce que ceux que j'ai tirés de la terre d'Egypte sont mes serviteurs à Moi, nul d'entre eux ne sera vendu comme un esclave. Tu ne l'accableras pas de travail, et tu craindras YHWH ton Elohim. Tous les serviteurs et servantes que tu auras, tu les acheteras des nations qui t'entourent. C'est d'elles que vous acheterez vos serviteurs et vos servantes. Comme aussi des fils des étrangers demeurant parmi vous : Vous les acheterez d'eux et de toutes leurs familles qui seront sur votre terre, pour être votre propriété. Et, après vous, vous les donnerez en partage à vos enfants, et ils seront votre propriété perpetuelle ; mais des fils d'Israël, nul ne tourmentera son frère par des travaux. Et si la main de quelque prosélyte (immigrant) ou étranger fixé chez vous a trouvé l'abondance, et que votre frère, réduit à l'indigence, ait été vendu a ce prosélyte (immigrant), à lui, ou à sa famille, après avoir été vendu, il pourra être racheté ; l'un de ses frères le rachètera. Le frère de son père, ou le fils du frère de son père le rachètera, ou quelqu'un de sa tribu, de sa famille et de son sang, le rachètera ; et si sa main est insuffisamment pourvue, il se rachetèra lui-même. On supputera le temps depuis sa vente jusqu'à la prochaine rémission, et le prix de son rachat sera celui du mercenaire, selon le nombre des années qui restent. S'il y a plus d'années, il ajoutera au prix de son achat.
S'il ne reste que peu d'années, jusqu'à celle de la rémission, il supputera, et selon le nombre d'années, il rendra au maitre le prix de son rachat, qui sera celui d'un mercenaire. 
Ce sera année par année, selon le temps qui restera, et tu ne l'accableras pas de travail en ta présence. S'il n'est racheté d'aucune de ces manières, il s'en ira en liberté l'année de la rémission, lui et ses enfants. Parce que les fils d'Israël sont mes serviteurs ; ce sont mes serviteurs que J'ai tirés de la terre d'Egypte.


Oui mais voilà, avons-nous un repère pour déterminer quand a commencé le décompte du Jubilé pour déterminer le temps des Jubilés ininterrompus ? Là est la question.

La réponse est OUI ! Nous avons un repère que nous trouvons dans les Ketouvim (Ecritures) de l'Evangile de Luc à l'époque où Yéshoua commença son ministère qui est celui-ci :

Luc 4:16-21
Et Yéshoua vint à Nazareth, où il avait été élevé, et il entra, selon sa coutume, le jour du shabbat, dans la synagogue, et il se leva pour lire.
Et on lui présenta le Livre du prophète Ésaïe, et ayant déroulé le livre, il trouva l'endroit où il était écrit:

L'Esprit de YHWH est sur Moi, c'est pourquoi Il m'a oint pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé;
Pour publier la liberté aux captifs, et le recouvrement de la vue aux aveugles; pour renvoyer libres ceux qui sont dans l'oppressionet pour publier l'année favorable de YHWH.

Et ayant replié le livre, et l'ayant rendu au ministre, il s'assit; et les yeux de tous, dans la synagogue, étaient arrêtés sur lui.
Alors il commença à leur dire: Cette parole de l'Écriture est accomplie aujourd'hui, et vous l'entendez.


Esaïe 61:1-2 (Septante)
L'Esprit de YHWH est sur Moi, parce qu'il m'a oint ; Il m'a envoyé pour prêcher la bonne nouvelle aux pauvres, pour guérir le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et recouvrement de la vue aux aveugles; pour déclarer l'année de grâce de YHWH et le jour de la rétribution; Pour consoler tous les affligés.


Ici Yéshoua lit le passage d'Esaïe qui parle d'une année de Jubilé, cette année de Grâce et de Rémission est une année de Jubilé telle que décrite dans la Torah et dans Esaïe le Prophète. Et Il dit : Cette parole de l'Écriture est accomplie aujourd'hui, et vous l'entendez. 

Donc l'année où Yéshoua commença son ministère était une année de Jubilé, nous avons ici un point de repère.

Les Juifs Messianiques de Qumran qui vécurent avant Yéshoua attendaient le Messie en une année de Jubilé comme cela est annoncée dans Esaïe, en effet nous lisons ceci  dans le rouleau de Melchitsedek retrouvé à Qumran :

(...) Et concernant ce que les Ecritures disent:

"En cette année du jubilé, chacun de vous retournera dans sa possession.
(Levitique 25:13). 

Et ce qui est aussi écrit : 

"Et voici comment se fera l'année de relâche. Que tout créancier se relâche de son droit sur ce qu'il a prêté à son prochain, qu'il ne presse point son prochain et son frère, quand on aura proclamé l'année de relâche à l'honneur de YHWH." (Deutéronome 15:2)

l'interprétation est que cela s'applique aux derniers jours et concerne les captifs, juste comme Esaïe a dit : "pour proclamer le Jubilé aux captifs" (Esaïe 61:1) 

(...) juste comme (...) et de l'héritage de Melchizedek, car (... Melchizedek) qui les ramènera à ce qui leur revient de droit. Il leur proclamera le Jubilé, et ainsi les libérera de tous leurs péchés. 

Il proclamera ce decrét dans la première semaine de la pèriode du Jubilé qui suit neuf pèriodes de Jubilé. 

Ensuite le "Jour de l'Expiation" doit suivre après la pèriode du dixième jubilé, quand Il doit faire l'expiation pour tous les fils de lumière et le peuple qui est prédestiné à Melchizedek. (...) sur eux (...)
Car ceci est le temps décrété pour "l'année de grâce de Melchizedek" et par sa puisance Il jugera les Saints d'Elohim et établira un royaume juste, comme il a été écrit sur Lui dans les cantiques de David 

"Elohim prendra sa place dans le conseil d'Elohim et au milieu des elohim, Il Jugera" 
(Psaume 82:1)

L'Ecriture dit aussi à propos de Lui : 

"Prend ton siège dans les cieux élevés; Elohim jugera les peuples"
(Psaume 7:7-8) 


Nous voyons ici que les Juifs de Qumran croyaient que Celui qu'ils nomment Melchitsedek qui n'est autre que Yéshoua le Machia'h viendrait dans une année de Jubilé.

Et voici donc comment nous pouvons calculer les Jubilés.


Nous avons comme date de repère citée par Flavius Joseph l'an -37 de notre Ere comme étant une année sabbatique. De ce fait, nous savons en calculant à partir de ce repère qu'une année sabbatique tombe en l'an 19 après notre Ere, en l'an 26 après notre Ere et en l'an 33 après notre Ere, notre Ere étant l'an 0 du calendrier grégorien.

Nous savons aussi qu'une 49ème année tombe toujours une année sabbatique car se sont les années sabbatiques qui servent à calculer les Jubilés 7 x 7 = 49.


Nous savons aussi que Yéshoua n'est pas né en l'an 0, tout simplement car historiquement par les écrits de Flavius Joseph nous savons qu'Hérode est mort avant l'an 0, plus exactement en l'an -4 et donc Yéshoua étant né avant la mort d'Hérode, Il ne peut pas être né à l'an 0.

Nous savons aussi que Yéshoua avait environ 30 ans lorsqu'Il commença son ministère,le environ est à prendre en compte ici.

Luc 3:23
Yéshoua avait environ trente ans lorsqu'il commença son ministère...


Tout cela va expliquer la suite, j'espère que vous allez me comprendre avec ce schéma :

en bleue, nous avons les années sabbatiques calculées à partir de l'an -37 notre repère historique.

-9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33

Notez bien que la 49ème année ne peut tomber qu'une année sabbatique donc ne peut tomber que sur ces dates en bleues autour de la pèriode où vécu Yéshoua.

Ceci expliqué, nous savons aussi que Yéshoua n'est pas né en l'an 0 mais juste un peu avant et nous savons qu'Il avait environ 30 ans quand Il a proclamé l'année du Jubilé. Donc je vous laisse regarder de nouveau qu'elle est la seule bonne date possible lorsque Yéshoua commença Son Ministère et lu le passage d'Esaïe dans la synagogue, la seule bonne date possible en rouge ci-dessous d'après toutes ces informations :

-9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33

Yéshoua est probablement né en l'an -9 avant notre Ere et durant une septième année, de fait Herode mourant en -4, Yehoshoua a donc 5 ans lorsque ses parents le ramènent d'Egypte en Israël,  donc cela amène le commencement de Son Ministère en l'an 20 car l'an 19 est une shémitah une 49ème année et Il avait donc 29 ans lorsqu'Il commença Son Ministère.

De ce fait nous savons donc que l'an 19, il pouvait s'agir de la 49ème année, donc nous aurions ici un point de départ pour calculer les Jubilés jusqu'à nos jours. 

Et le calcul nous amènerait donc pour la prochaine 49ème année à l'an 2018 de notre Ere et le Jubilé 50ème année serait donc en 2019.

Le Jubilé qui nous précède aurait donc été en 1969 étant donné que la dernière 49ème année qui nous précède aurait été en 1968.

En sachant tout cela, nous pouvons déterminer que cette année sabbatique 2014-2015 serait la 5ème année sabbatique avant d'arriver à la 7ème année sabbatique qui marquerait le prochain Jubilé.