Archives du blog

jeudi 26 novembre 2015

Lavage des pieds durant le Seder de Pessa'h ?

LAVAGE DES PIEDS 
DURANT LE SEDER DE PESSA'H ?


Tout dabord, avant toutes choses, il faut bien comprendre ce que représente manger le Pessa'h dans la Torah.

Il est important de bien comprendre que manger la Pâque dans la Torah, c'est manger le Seh (mouton, boeuf, bouc) d'un an qui ne peut être sacrifié qu'au Temple à Jérusalem et qui ne peut être mangée qu'à Jérusalem. 

Rappelons qu'en exil et sans le Temple, nous ne mangeons pas vraiment la Pâque car manger la Pâque signifie manger le Seh d'un an (boeuf ou bouc ou mouton) sacrifié à YHWH à Jérusalem.

Et ce sacrifice ne peut avoir lieu qu'à Jérusalem dans le Temple de YHWH comme nous le rappelle YHWH dans Sa Torah. Il est interdit par Elohim de sacrifier la Pâque ailleurs qu'à Jérusalem dans Son Temple.

Donc étant en exil et sans le Temple, nous commémorons la Pâque en nous rappelons notre sortie d'Egypte, par contre nous mangeons les pains sans levain qui sont ordonnés pour la Fête des pains sans levain, Jour de Pâque compris, et qui avec le vin lors du dernier repas de Pâque de notre Seigneur Yéhoshoua-Yéshoua, furent institués par Lui comme un Mémorial de son Sacrifice, le pain sans levain et le vin étant les symboles du Sacrifice de notre Seigneur Yéhoshoua-Yéshoua qui est l'accomplissement de la Pâque.

Le soir de Pâque on associe aussi les herbes amères comme prescrites dans la Torah car ce que nous pouvons appliquer, nous nous devons de le faire.

Paul quand il parle aux Corinthiens qui sont en exil, leur dit bien ceci :

1 Corinthiens 5 : 7-8
"Nettoyez donc le vieux levain, afin que vous deveniez une nouvelle pâte, comme vous êtes sans levain; car Machia'h, notre Pâque, a été immolé pour nous.
C'est pourquoi, célébrons la fête, non avec le vieux levain, ni avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la sincérité et de la vérité."


Il n'est pas interdit aux incirconcis de manger le repas commémoratif de Pessa'h et de célébrer la Fête des sans levain, mais dans la Torah il leur est par contre interdit de manger la Pâque, le Seh (bouc mouton boeuf) d'un an sacrifié au Temple à Jérusalem. 

Autre point à comprendre sur ce que représente le fait que tout le peuple purifié puisse manger le sacrifice de Pessa'h.
Il nous faut rappeler ce point important que seuls les Kohanim (Sacrificateurs) issus de la tribu de Lévi ont le droit de manger certaines offrandes sacrificielles offertes sur l'autel du Temple à Jérusalem pour Elohim,  ceci est un privilège qui ne revient qu'à la Sacrificature Lévitique,  revoir toute la Torah, personne parmi le peuple hormis eux n'ont de part à ce qui est sacrifié sur l'autel du Temple. 

Excepté pour le sacrifice de Pessa'h où ce soir particulier, tous les hommes purifiés amènent au Temple leur sacrifice de Pessa'h pour leur famille et leur entourage, et ils le sacrifient eux-mêmes dans le parvi du Temple, les Sacrificateurs versent le sang du sacrifice, puis l'animal est cuit sur l'autel, et la personne amène le Pessa'h dans sa famille pour que le Pessa'h soit mangé. Tout le peuple est alors considéré comme "Sacrificateurs" avec les mêmes droits mais aussi avec les mêmes devoirs de pureté en ce qui concerne ce qui a été offert sur l'autel du Temple qui est Saint car Consacré à Elohim. Donc aucune personne en état d'impureté ou incirconcis ne peut manger le sacrifice de Pessa'h,  tout comme cela est le cas pour les Sacrificateurs Lévites qui mangent des choses consacrées et saintes sur l'autel du Temple, revoir toute la Torah du Lévitique. 

Tous ces points essentiels rappelés vont nous aider avec ce qui suit, car voici ce que dit Elohim dans la Torah concernant les Sacrificateurs :

Torah-Exode 30:17-21
" YHWH continua de parler à Moïse, et Il dit :
Fais un réservoir d'airain à base d'airain, pour qu'on s'y lave ; tu le placeras entre le tabernacle du témoignage et l'autel, à l'entrée du tabernacle du témoignage, et tu y verseras de l’eau. Et Aaron et ses fils avec cette eau SE LAVERONT LES PIEDS ET LES MAINS, avant d'entrer dans le tabernacle du témoignage , AFIN DE NE POINT MOURIR LORSQU'ILS S'APPROCHERONT DE L'AUTEL, POUR EXERCER LE SACERDOCE ET OFFRIR LES HOLOCAUSTES À YHWH. ILS SE LAVERONT AVEC DE L'EAU LES PIEDS ET LES MAINS, avant d'entrer dans le tabernacle du témoignage ; ILS SE LAVERONT AVEC DE L'EAU, afin qu'ils ne meurent pas : Loi perpétuelle pour Aaron et ses générations après lui. "


Notons ce point qui est que les Sacrificateurs devaient être corporellement propre en s'immergerant entièrement et ensuite une fois arrivé avant l'autel, ils devaient se laver les pieds et les mains à nouveau. Pourquoi ? Tout simplement car le trajet à pied entre leur mikveh, piscine d'immersion de purification était à une certaine distance de l'autel et que leur marche entre ces deux points avaient eu le temps de remettre sur leurs pieds des saletés et ils pouvaient avoir salis leurs mains entre temps car ce sont les 4 membres qui se salissent le plus en peu de temps.

A présent,  prenons le passage de l'Evangile de Yo'hanan-Jean lors du seder de Pessa'h :

Yo'hanan-Jean 13 :2-17
" ... lors du seder (le diable ayant déjà mis au cœur de Yéhoudah l'Iscariote, fils de Shimon, de le trahir),
Yéhoshoua sachant que le Père lui avait remis toutes choses entre les mains, et qu'il était venu d'Elohim, et qu'il retournait à Elohim,
Se leva du seder, ôta son manteau; et ayant pris un linge, il s'en ceignit. Ensuite, il mit de l'eau dans un bassin, et se mit à laver les pieds de ses disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. Il vint donc à Shimon Even (Pierre), qui lui dit: Toi, Seigneur, tu me laverais les pieds! Yéhoshoua répondit et lui dit: Tu ne sais maintenant ce que je fais; mais tu le sauras dans la suite.
Even (Pierre) lui dit: Tu ne me laveras jamais les pieds. Yéhoshoua lui répondit: Si je ne te lave, tu n'auras point de part avec moi.
Alors Shimon Even (Pierre) lui dit: Seigneur, non seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête. Yéhoshoua lui dit: Celui qui s'est baigné a besoin seulement qu'on lui lave les pieds; puis il est entièrement net. Or, vous êtes nets, mais non pas tous. Car il savait qui était celui qui le trahissait; c'est pour cela qu'il dit: Vous n'êtes pas tous nets. Après donc qu'il leur eut lavé les pieds, et qu'il eut repris son manteau, s'étant remis à table, il leur dit: Savez-vous ce que je vous ai fait? Vous m'appelez Maître et Seigneur, et vous dites vrai; car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres. Car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. En vérité, en vérité je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son maître, ni l'envoyé plus grand que celui qui l'a envoyé. Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez. "


Notons les points principaux de ce passage :

1- Yéhoshoua se leva du seder, ôta son manteau; et ayant pris un linge, il s'en ceignit. Ensuite, il mit de l'eau dans un bassin, et se mit à laver les pieds de ses disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. 

Notez que Yéhoshoua se lève à un moment particulier lors du seder, on peut penser que lors du seder de Pessa'h,  il était tout à fait normal juste avant de manger le Sacrifice de Pessa'h sur la table, que les participants se lavent les pieds juste avant de manger le Pessa'h tout comme les Sacrificateurs quand ils s'approchent de l'autel, n'oublions pas qu'il s'agit d'un sacrifice lié à l'autel du Temple.

2- Yéhoshoua lui dit: CELUI QUI S'EST BAIGNE a besoin seulement qu'on lui lave les pieds; puis il est entièrement net.

Il est clair ici que Yéhoshoua et ses Apôtres se sont baignés ou immergés dans un mikveh avant de manger le Pessa'h et que juste avant de manger le Pessa'h,  il ne leur restaient plus qu'à se laver les pieds et les mains.

3- Shimon Even (Pierre), qui lui dit: Toi, Seigneur, tu me laverais les pieds!

Ce qui heurtait Pierre ici n'était pas le fait qu'il y ait un lavage des pieds durant le seder du Pessa'h,  mais bien du fait que ce soit Yéhoshoua qui lui lave les pieds car Il Est son Seigneur.

Le lavage des pieds lors du seder de Pessa'h est lié à la Torah de la purification pour manger le Pessa'h-Sacrifice et non un nouveau rituel inventé par Yéhoshoua. Par contre Yéhoshoua démontrera au travers de ce rituel qu'il faut que chaque frères et soeurs ne se considèrent pas le supérieur de l'autre mais que nous devons tous nous servir les uns les autres.